http://jakin.vefblog.net/

  VEF Blog

Les Black's Foot

#littérature
le 14-10-2017 04:09

DE LA DOCTRINE DE LA RÉINTÉGRATION À L'IMAGO TEMPLI

Cet ouvrage aurait pu tout aussi bien porter le titre de Le Régime Ecossais Rectifié comme voie d'éveil, venant ainsi compléter le triptyque des ouvrages de Rémi Boyer sur la voie d'éveil qu'il a écrit sur la Rose-Croix, la Franc-maçonnerie et le Martinisme.     Ces voies initiatiques ont en commun l'Amour et la Connaissance, des deux piliers de la Gnose qui est particulièrement présente dans le Rite Ecossais Rectifié. Car, avant tout, Willermoz était un gnostique, comme avant lui Martinès de Pasqually.     Serge Caillet, dans son introduction, nous rappelle que la Gnose c'est la quête du Réel. Mais Rémi Boyer insiste sur le fait que le Réel ne peut pas être traduit par des mots.     Aussi, devrons-nous aller au-delà des mots, au-delà de ce que les rituels du RER peuvent dire pour chercher ce qu'ils veulent dire.     Rémi Boyer nous livre et commente des instructions aux Profès et surtout celles des Grands Profès qui donnent une synthèse remarquable de la Doctrine de la Réintégration.     "La beauté et la grâce ne vont pas sans la liberté. C'est celle-ci que les Chevaliers Bienfaisants de la Cité Sainte se doivent de garder avant toute chose"...
 


 
 
le 30-09-2017 02:18

L'ŒUVRE AU ROUGE

L'Oeuvre au rouge constitue le Troisième cycle du Grand Oeuvre alchimique. Pour beaucoup, l'alchimie se réduit à l'art des transmutations et des distillations. Pour d'autres, c'est le nom arabe qui désigne, dès le 7ième siècle, la science secrète pratiquée par des confréries installées en Perse et au Moyen-Orient. Originalité notable, ses travaux puisent à deux sources : l'une éminemment spirituelle, tirée des traités de philosophie gnostique, héritage de la pensée pythagoricienne ; l'autre purement pratique, que perpétue la transmission orale des recettes visant à la fabrication de l'or.     Depuis lors l'alchimie, sans abandonner son domaine d'action matérialiste, n'a cessé de s'affirmer comme une voie de réalisation de l'être, fondée sur l'enseignement de la philosophie gnostique, qui doit guider les adeptes sur le chemin de l'amour et de la sagesse.     C'est à la lumière des fortes résonances qu'il explore entre le symbolisme maçonnique et le symbolisme alchimique que l'auteur nous révèle une quête initiatique d'une richesse et d'une ampleur exceptionnelle.Initié en 1973, élevé au 33ième degré du Rite Ecossais Ancien et Accepté, Guy Piau a exercé les fonctions de Grand Maître au sein de la Grande Loge de France de 1988 à 1990. Il est également spécialiste de la pensée gnostique, sous tous ses aspects, dont il a établi l'influence déterminante sur la spiritualité alchimique. Parmi les nombreuses études qu'il a consacrées à des thèmes maçonnique, on retiendra l'ouvrage de référence Francs-maçons, militants de l'humain (Le Rocher; 2002)...
 


 
 
le 23-09-2017 05:16

INITIATION MAÇONNIQUE ET SYMBOLISME ALCHIMIQUE

Les références à la symbolique alchimique sont nombreuses dans la graduation initiatique maçonnique, ce qui apparaît même au néophyte. En fait, la graduation maçonnique, qui comporte plusieurs cycles, correspond au Grand œuvre Alchimique, dont le mode opératoire comporte plusieurs régimes, c'est-à-dire la répétition, à des niveaux différents, d'une même manière d'opérer.     Alchimie et Franc-maçonnerie ont des origines très anciennes, alimentées par les mêmes œuvres ou ayant subi les mêmes influences. L'une et l'autre, en tant que langage symbolique et système philosophique ont une prétention initiatique. Leur finalité est la même : donner à l'homme des outils de connaissance pouvant lui permettre de trouver le sens des origines et ce faisant, le propre sens de sa vie.     Dans ce volume sont étudiés les grades du Rite Ecossais Ancien et Accepté qui correspondent aux deux premiers régimes de purification et de perfectionnement qui ont pour objet de permettre à l'homme ordinaire de s'élever au statut d'homme initié puis d'homme véritable.     Pour la première fois, un ouvrage analyse les concordances entre les grades du REAA et les étapes du processus alchimique.Guy Piau, ancien Grand-Maître de la Grande Loge de France, est l'auteur de "Initiation maçonnique et tradition alchimique" paru chez le même éditeur...
 


 
 
le 16-09-2017 06:11

ALCHIMIE ET HERMÉTISME

L'alchimie est souvent présentée comme une forme archaïque et primitive de la chimie moderne, née au 18ième siècle. Il est vrai que des connexions existent entre elles et que bien des découvertes, souvent fortuites, de l'alchimie furent de belles aubaines pour la chimie naissante.     Cependant, contrairement aux chimistes modernes, les alchimistes ne s'intéressent guère aux objets et aux éléments, mais bien plutôt aux processus et à leurs logiques. C'est précisément ce qui fait toute leur actualité depuis que la physique délaisse les particules et systèmes pour s'intéresser, de plus en plus, aux processus et propensions de complexification.     Leur quête n'est pas objectable (ceci plutôt que cela, l'or plutôt que le plomb), mais processuelle (comme ceci plutôt que comme cela, par calcination plutôt que par dilution). Il devient alors évident que les transformations des matières offrent, par analogie, des archétypes et symboles pour les transformations spirituelles.     Ce sont les verbes qu'il faut lire, comprendre et interpréter, bien plus que les substantifs.Marc Halevy étudie les sciences de la complexité et poursuit des recherches théoriques fonda-mentales sur la physique des processus. Il mène également une activité de prospective, analysant l'évolution du monde humain et les changements de paradigme qui se profilent. Enfin, il a étudié la philosophie, l'histoire des religions. La physique des processus et l'évolution humaine posent toutes deux la question du "sens", de l'intention sous-jacente, ce qui les relie sans équivoque au domaine de la spiritualité et de la mystique en particulier, au-delà de la philosophie et la métaphysique...
 


 
 
le 26-08-2017 07:06

UN ALCHIMISTE RACONTE

          Un alchimiste aujourd'hui ? Ça existe encore ?     Ils sont rares, on en compte dix par siècle. Patrick Burensteinas est l'un d'eux. Mais oubliez l'image du vieux barbu. Il a passé des années dans son laboratoire à faire des expériences d'alchimie. D'abord, pour se prouver à lui-même que ça ne marchait pas... puis parce que ça a marché.     L'impossible est devenu possible : devant lui s'ouvrait ce qu'il appelle "la réalité non ordinaire", celle des effets sans causes. Ce livre est à la fois son autobiographie et sa philosophie. Il raconte sa quête de la pierre philosophale, celle qui permet d'atteindre non seulement l'or des alchimistes, mais surtout la lumière.     Y a-t-il une âme derrière la matière ? Comment ce monde a-t-il été créé ? Qu'est-ce que la mort et qu'y a-t-il au-delà ? Qui gouverne nos émotions ? Existe-t-il une réalité invisible ?     Soucieux d'amener l'alchimie dans le monde des hommes par toutes sortes de contributions (inventions, conférences, films documentaires, visites guidées de lieux sacrés...), il répond à toutes ces questions fondamentales selon une vision très personnelle.     Une leçon de sagesse ordinaire qui passe par les méandres de l'extraordinaire.Patrick Burensteinas est auteur de plusieurs livres, dont De la matière à la lumière ou la Trame, et anime de nombreuses conférences aux quatre coins de la planète. Il vit à Paris...
 


 
 
le 19-08-2017 02:47

LE MONASTÈRE DE CIMIEZ

Le monastère de Cimiez, situé sur les hauteurs de Nice, fut fondé au 9ième siècle par les moines Bénédictins de l'Abbaye de Saint-Pons. Depuis 1546, il est occupé par des moines Franciscains.     Dans l'église Notre Dame nous pouvons admirer trois tableaux majeurs du primitif niçois Louis Bréa, la Crucifixion, la Déposition de la Croix, la Piétà. Nous comprenons alors l'intérêt que portaient ces Religieux à l'art sacré. Au 17ième siècle, ils firent recouvrir de "peintures murales" de larges parties du monastère, en particulier par ces images singulières que le présent ouvrage nous décrit et qui malheureusement ne sont plus visibles aujourd'hui. Elles risquent même de disparaître si des travaux urgents ne sont pas entrepris, bien que l'ensemble du monastère soit classé au titre des monuments historiques depuis 1993.     Il nous a semblé opportun que les amateurs de symbolisme religieux, de la science d'Hermès, ainsi que tous les hommes et femmes de bonne volonté, puissent enfin avoir sous les yeux la totalité des fresques symboliques.     Il faut bien admettre aussi que, rarement, l'alchimie et son symbolisme furent exprimés avec autant de précision, en un lieu consacré à la religion, sachant toutefois que ces représentations offrent elles-mêmes une résonance aux mystères de la foi chrétienne.     De ce double aspect, il convient d'éviter toute assimilation hâtive et gratuite, toute confusion malheureuse et de le replacer dans l'histoire de l'Alchimie elle-même du 17ième siècle finissant, face aux nouvelles philosophies.     L'exposé que fait Bernard Chauvière sera apprécié pour son effort de clarté ainsi que pour l'ensemble des images qu'il présente et la fidélité de leur reproduction.     Laissons chacun nourrir sa propre réflexion à la lecture de ce livre...
 


 
 
le 12-08-2017 07:08

LES SEPT SCEAUX DES ÉLUS COËNS

L'Ordre des chevaliers maçons élus coën de l'Univers transmettait des initiations et des ordinations spécifiques, de forme maçonnique, quoique très différentes des grades maçonniques classiques. Ces initiations et ces ordinations habilitaient à la pratique d'opérations théurgiques, en quoi consistait le culte primitif, propre au sacerdoce adamique restauré par Martines de Pasqually (1710? - 1774).     Cette école de théurgie fut celle de Louis-Claude de Saint-Martin, de Jean-Baptiste Willermoz et de quelques autres "émules", qui y recevront aussi de Martines, leur maître commun, la doctrine, apparentée au judéo-christianisme, qu'ils transmettront à leur tour, l'un dans son œuvre littéraire, l'autre dans le Régime écossais rectifié.     Dans le sillage de Robert Amadou, Serge Caillet analyse minutieusement ici, pour la première fois, grade par grade, les rites de réception et d'ordination des élus coëns, à partir des documents originaux qui nous sont parvenus. Il ouvre ainsi un à un les sept "sceaux" que représentent les sept classes de l'Ordre, en décrivant dans le détail le cheminement initiatique des élus coëns.Historien de l'ésotérisme et des sociétés initiatiques, Serge Caillet est l'auteur de nombreuses études sur le rosicrucianisme, la franc-maçonnerie égyptienne et le martinisme. Il dirige également l'institut Eléazar, qui dispense des cours par correspondance consacrés à l'étude de la doctrine de Martines de Pasqually...
 


 
 
Chargement des articles suivants..
 

LES BLACK'S FOOT VOUS REMERCIENT POUR VOTRE VISITE......