http://jakin.vefblog.net/

  VEF Blog

Les Black's Foot

le 20-02-2010 21:58

LE MOT DU WEBMASTER

BONJOUR LES AMI(E)S VISITEURS ET VISITEUSES
LE WEBMASTER RENTRE DANS LE SILENCE POUR UNE SEMAINE...
 


 
 
le 20-02-2010 07:42

FORTRESS 2

La plus impitoyable des prisons se trouve au-delà de 40 000 kilomètres de la Terre. Dommage pour John Brennick, c’est là-bas qu’on l’a envoyé…    Dix ans après s’être enfui de la terrible forteresse, le résistant John Brennick est de nouveau capturé. Mais, à plus de 40 000 km de la terre, cette nouvelle prison a de quoi contrarier ses projets d’évasion…    Flanqué d’une rebelle, d’un architecte, d’un as du bricolage et d’un espion russe, John Brennick veut tout tenter pour sortir de la fortress.    Lancé durant l’été 1998, la production de Fortress 2 n’obtient  que des moyens limités. Mais toute l’équipe passe outre ces difficultés pour donner le meilleur d’elle-même.    Défis techniques, les scènes dans l’espace sont autant de morceau de bravoure, dont la réussite doit beaucoup au génie des wiessemhaan, une lignée d’orfèvres en matière d’effets spéciaux.    Cinq ans après le premier Fortress, les acteurs qui entourent Christophe Lambert sont tous des nouveaux venus dans l’aventure. parmi eux, Pam Grier, muse de la Blaxsploitation, domine le casting de son aura d’icône du cinéma bis.    Né le 13 juin 1946 en Nouvelle Zélande, Geoff Murphy commence sa carrière de réalisateur à l’âge de 31 ans avec la comédie Wild Man. Il diversifie les genres, s’attaquant aussi bien à la science fiction (The Quiet Earth) qu’au drame avec UTU sur la révolte du peuple Maori contre les Britanniques à la fin du 19ième siècle. Appelé par Hollywood en 1990, il se spécialise dans des films « musclés », comme Young Guns II, Piège à grande vitesse et Fortress 2. Il arrive aussi à Geoff Murphy d’apparaître au générique comme assistant réalisateur. C’est notamment le cas du film catastrophe le Pic de Dante avec Pierce Brosman mais surtout de la fameuse trilogie du Seigneur des anneaux de Peter Jackson, dont le tournage s’est déroulé dans le pays d’origine de Geoff Murphy.
 


 
 
le 19-02-2010 07:31

SAMMY PRICE

Après avoir écumé à peu près tous les barrelhouses de son Texas natal, Sammy Price se taillera une réputation de très grand musicien dans tous les hauts lieux du jazz, de Kansas City à New York. Meilleur pianiste de blues, selon Mezz Mezziow, il est encore un formidable virtuose du boogie-woogie. Dont les rythmes survivent aujourd’hui à travers le rock.    Magicien du clavier qui est toujours resté fidèle à la tradition du Sud, Sammy Price est apparu comme le symbole des trois « B » du jazz : le barrelhouse, le blues et le boogie-woogie. Influencé par des pianistes tels que Jimmy Yancey et Meade Lux Lewis, il devait par la suite créer son propre style.    Après avoir quitté son Texas natal, Sammy Price se rendra à Kansas City, où il aura l’occasion de jammer avec de grandes pointures du jazz, à commencer par Count Basie et Lester Young. Arrivé à New York à la fin des années trente, il se produira au Famous Door et au Café Sociéty.
 


 
 
le 18-02-2010 06:11

LE PAVE MOSAIQUE, UN JEU DE DAMES OU D'ECHECS POUR L'INITIE ?

Pour parler du pavé mosaïque certains maçons utilisent parfois le terme de « damier », mais quand ceux-ci tentent parfois une approche symbolique du jeu, ce sont les échecs qu’ils mentionnent de préférence, et très rarement les dames.    Il faut reconnaître que parfois dans le jeu de dames il y a bien des échecs. Curieusement une dalle blanche appelle une dalle noire comme une invite à poursuivre le chemin peut-être avec une dame blanche ou une dame noire.    Dans l’aventure du jeu qui s’instaure l’essentiel se trouve dans cette dualité du noir et du blanc. Mais, si l’on est attentif, observateur, calculateur, toujours aimable et un peu provocateur on peut gagner la partie, c’est à dire sauter la dame pour arriver sur la bordure. Noire ou blanche selon ses préférences, une ou plusieurs fois selon son tempérament. Et la partie se termine quand la dame est contente.     A voir vos sourires, vous pensez que je dérape et que ce n’est pas maçonnique ?  Et pourtant moi ça me plaisait bien…    Mais le plus ancien de tous les jeux apparentés aux dames que l’on connaisse actuellement est égyptien. Il a été retrouvé dans le cimetière pré-dynastique d’El Mahasma, entre This et Abydos, en Haute Egypte. Le jeu est constitué d’une tablette d’argile crue divisée en 18 cases et montée sur pieds, sur laquelle on faisait mouvoir des pions en pierre de forme conique enrobés de cire. Il daterait du 4ième millénaire avant notre ère.    Dans la version proposée par l’archéologue Thimoty Kendall, la case 26 porte l’hiéroglyphe nefer, qui signifie « beauté », « perfection » ; on l’appelle « maison du bonheur ». la 27 est la « maison de l’eau », la 28 est la « maison des 3 vérités » et la 29 est celle de « Rê-Atoum ».    On place des jeux de senet (c’est leur nom) dans les tombes : les défunts auront à disputer contre le serpent Mehen une partie qui, leur permettra, s’ils la gagnent, de poursuivre leur voyage dans l’au-delà. Par mesure de sécurité, on les munit également de stratégies pour gagner.    D’Egypte, le jeu de senet est passé en Grèce, probablement via Chypre, à la fin du 2ième millénaire. Il devient le jeu de la polis au 5ième siècle avant J.C. c’est-à-dire le jeu de la « cité » représentant de façon ludique les guerres que se livraient les villes grecques. Chaque joueur dispose de 30 points constituant son démos (peuple), alors que les cases sont appelées démes (quartier) : telle serait l’origine étymologique de notre mot « dames » attribué au jeu.    Les dames re répandirent en Occident avec les Arabes, qui les firent découvrir aux Espagnols. Ce sont les Espagnols qui remplacèrent l’alternance de creux et de reliefs par les couleurs blanche et noire.
 


 
 
le 17-02-2010 08:02

LA CHAINE D'UNION

LES SYMBOLES MAÇONNIQUES...

Présentant les innombrables chaînes non humaines entre des éléments qui participent en s’assemblant à la perpétuation de la vie, cet ouvrage pose la question de l’importance de ce symbole qu’est la chaîne d’union.    Il propose de découvrir comment, rattaché aux sciences traditionnelles, astrologie, magie, alchimie, ce symbole touche réellement des êtres au plus profond de leur matérialité et de leur humanité.    Est-elle un exemple simple d’une fraternité universelle d’entraide et de participation, ou représente-t-elle un enjeu si important que de sa compréhension dépend la survie de la Franc-Maçonnerie ?    Cet ouvrage tente de mettre ces aspects en lumière et de faire percevoir cet enjeu essentiel.Franc-Maçon depuis 25 ans, Jean Onofrio se consacre à l’étude des symboles Maçonniques…
 


 
 
le 16-02-2010 08:08

LE VOYAGE PAR LA MONNAIE - PESO

Le peso dominicain est la monnaie de la République dominicaine. Son symbole est le "$", on utilise le symbole "RD$" pour le différencier des autres pesos ou dollars; Son code ISO 4217 est DOP.    1 peso dominicain    Le peso est divisé en 100 centavos, son symbole est le ¢. Les monnaies en circulation ont des valeurs faciales de 1¢, 5¢, 10¢, 25¢, 50¢, $1 et $5 (Bien que ces pièces ont toutes valeur légale, ne sont utilisées que les pièces de $1 et $5). Les billets en circulation ont des valeurs faciales de $10, $20, $50, $100, $500 et $1000; Une émission limitée de billets de $500 et $2000 a été produite en 1992 pour le 500ème anniversaire de la découverte de l'Amérique et respectivement en 2000 pour le nouveau millénaire, mais très peu sont encore en circulation.    Billet de 1 peso émis par la Banco Central de la Républica Dominicana à l’effigie du président Duarte.
 


 
 
le 15-02-2010 07:53

A COMME AQABA - JORDANIE

LE GOLF D'AQABA...

Durant cinq siècles, jusqu’à la première révolte arabe pendant la Première Guerre Mondiale, Aqaba est resté un village de pêcheurs sans importance. Pourtant, sa position stratégique entre la Palestine, la Transjordanie et la Péninsule arabique est indéniable. Lawrence le comprit vite, lui qui voulait établir une communication terrestre entre l’armée britannique qui piétinait alors dans le Sinaï et les forces arabes engagées dans le Hedjaz.

 


 
 
le 14-02-2010 06:59

LE MOT DU WEBMASTER

AUJOURD'HUI C'EST DIMANCHE

LE WEBMASTER SE REPOSE

A LUNDI POUR DE NOUVELLES AVENTURES

 


 
 
le 13-02-2010 08:33

FORTRESS

Incarcérés dans la forteresse, une prison high-tech dont nul ne peut s’échapper, John Brennick et sa femme tentent de retrouver leur liberté.    Aucune femme n’a le droit d’avoir plus d’un enfant. Pour avoir enfreint cette loi très stricte, John et sa femme sont emprisonnés dans la forteresse.    John est tout dévoué à sa femme. Il pourrait tout faire pour elle, y compris lui pardonner ses erreurs. Zed n’a pas vraiment cette qualité…    Reprenant un projet dévolu au départ, Arnold Schwarzenegger, Christophe Lambert et toute l’équipe ont tourné en Australie. Mais les repérages pour le film n’étaient pas sans danger.    Quelques écrans bleus, un combat bien orchestré et très spectaculaire, des décors gigantesques, des armes en fibre de verre… que demander de plus ?    Christophe Lambert et Stuart Gordon sont en parfaite osmose sur le tournage, même si quelques différends opposent les deux hommes au sujet de la violence excessive. Hormis Kurtwood Smith, les autres acteurs sont beaucoup moins connus.    Né le 11 août 1947 à Chicago, Stuart Gordon se fait remarquer à la fin des années 1960 lors de son passage à l’université du Wisconsin en mettant en scène, pour le théâtre, une version nue et psychédélique de Peter Pan ! Il se consacre uniquement au théâtre pendant une bonne quinzaine d’années. Au milieu des années 1980, Gordon se tourne vers le cinéma avec un film gore adapté de Lovecraft qui devient rapidement culte, Re-Animator. Ce succès l’encourage à continuer dans cette direction (Dolls, Space Truckers), Lovecraft continuant à l’inspirer (From Beyond, Castle Freak, Dagon). Il s’éloigne toutefois de temps en temps du genre (Robot Jox, Fortress) et, après avoir créé la série des Chéries, j’ai rétréci les gosses, Stuart entre même à Disney, un comble pour un réalisateur gore…
 


 
 
le 12-02-2010 08:17

FATS WALLER

Formé par le grand maître du stride, James P. Johnson, Thomas Waller s’éloignera peu à peu du ragtime pour forger un style tout à fait personnel. Pianiste qui influencera Art Tatum, organiste empreint d’un profond mysticisme : il faut donc garder de Fats, moins l’image d’une personnalité rabelaisienne prête à tous les excès, que celle d’un compositeur particulièrement fécond.    « Capable de mettre l’annuaire téléphonique en musique », comme l’a écrit Andy Razaf, Fats Waller a commencé par jouer de l’orgue dans les églises et du piano dans les cinémas.    Fats Waller se montrera un organiste d’une profonde sensibilité. Soit en solo, soit avec le grand orchestre de Fletcher Henderson et connaîtra sans tarder le succès.
 


 
 
le 11-02-2010 03:57

LA DROME PROVENCALE...

26 – Drôme, Montélimar du 24 au 27 janvier 2010

Le département de la Drôme a été créé à la Révolution française, le 4 mars 1790 en application de la loi du 22 décembre 1789, à partir d'une partie de la province du Dauphiné à laquelle il appartenait avec les Hautes Alpes et l'Isère. Les limites du département furent plusieurs fois modifiées suite à l'annexion du Comtat Venaissin en 1792 puis de la création du département de Vaucluse en 1793. Les villes de Carpentras et Valréas, notamment, firent partie de la Drôme de façon éphémère. Ces modifications créèrent une esclave de Vaucluse (canton de Valréas) dans la Drôme, la plus grande enclave de ce genre en France.
 


 
 
le 10-02-2010 06:55

LE LABYRINTHE

UN CHEMIN INITIATIQUE...

Le labyrinthe ne serait-il pas l’expression très ancienne du Pavé Mosaïque, dont il faudrait prendre en considération les valeurs initiatiques ?    De nombreux temples et édifices sacrés comprenaient un labyrinthe relié à plusieurs systèmes mythiques et ésotériques. Image du cosmos, figure du Grand Œuvre alchimique, incarnation du pèlerinage vers l’Orient, le labyrinthe paraît indissociable de la démarche initiatique des bâtisseurs et, à ce titre, méritait d’être examiné comme un symbole maçonnique.Marie Hover, Franc-Maçonne depuis 25 ans, se consacre à l’étude du message initiatique inscrit, dans la pierre, par les bâtisseurs du Moyen âge…
 


 
 
le 09-02-2010 07:15

LE VOYAGE PAR LA MONNAIE - DOLLAR

Le dollar jamaïquain est la devise officielle de la Jamaïque depuis 1969. Il est divisé en cent cents. De code ISO 4217 JMD, il est généralement abrégé par le signe dollar ($) ou par J$ ou JA$ pour permettre la distinction des différentes monnaies homonymes.    Le 30 janvier 1968, le gouvernement jamaïquain adopte une loi visant à décimaliser la monnaie nationale en remplaçant la livre jamaïquaine par le dollar. Les billets et pièces sont mis en service le 8 septembre 1969.    Le dollar jamaïquain est également utilisé par les îles Caïmans jusqu'en 1972 avant l'adoption de sa propre monnaie, le dollar des îles Caïmans.    Lors de la mise en circulation du dollar jamaïquain, des pièces de 1, 5, 10, 20 et 25 cents furent produites, toutes de même taille (à l'exception de la pièce d'un cent) que celles qu'elles remplaçaient, à savoir respectivement 1,2 pence, 6 pence, 1 shilling, 2 shillings et 2 shillings 6 pence. De 1976 à 1989, une pièce de 50 cents est également produite.    Des pièces supplémentaires de 1 dollar (en 1990), 5 dollars (en 1994), 10 dollars (1999) et 20 dollars (2000) sont apparues par la suite.    À la mise en circulation, les coupures existantes sont de 50 cents (valant 5 shillings), 1 dollar (10 shillings), 2 dollars (1 £), et 10 dollars (5 £).    Le billet de 5 dollars est introduit en 1970 suivit par celui de 20 dollars en 1976 lorsque le billet de 50 cents est remplacé par une pièce. Les billets de 100 dollars (en 1986) et de 50 dollars (en 1988) sont successivement introduits avant que celui de 2 dollars ne soit supprimé en 1989 et que ceux d'un dollar (en 1990), de 5 dollars (en 1994), de 10 dollars (en 1999) et de 20 dollars (en 2000) ne soient à leur tour remplacés par des pièces. Dans le même temps, des billets supplémentaires de 500 dollars (en 1990) et 1000 dollars (en 2000) sont édités.    Billet de 2 $ émis par la Bank of Jamaïca en 1987 à l’effigie de Paul Bogle.
 


 
 
le 08-02-2010 07:42

W COMME WADI RUM - JORDANIE

WADI RUM...

Ce lieu est époustouflant, intemporel et a été laissé quasiment intact par les hommes et leurs activités destructrices. Ici, ce sont l'eau et le vent qui ont sculpté ces tours gigantesques et imposantes, décrites avec élégance par T.E.  Lawrence comme « vastes, résonnantes, à l'image de Dieu »...

 


 
 
le 07-02-2010 07:33

LE MOT DU WEBMASTER

AUJOURD'HUI C'EST DIMANCHE

LE WEBMASTER SE REPOSE

A LUNDI POUR DE NOUVELLES AVENTURES

 


 
 
le 06-02-2010 07:02

THE DAY THE WORLD ENDED

Un monstre sème la terreur sur la paisible ville de Sierra Vista. Dans ce climat de psychose, des secrets enfouis refont soudain surface.    Il fait bon vivre dans la petite ville de Sierra Vista jusqu’au jour où une créature de cauchemar massacre certains de ses habitants. Des secrets longtemps cachés apparaissent alors au grand jour. Lorsque Ben, 13 ans, clame être le fils d’un Alien, personne ne s’étonne. Jusqu’à l’arrivée d’une jeune pédopsychiatre.    Fils d’un producteur de légende, Lou Arkoff célèbre la science fiction des années 50 et 60 à travers une série de films réalisés pour le câble américain. La tradition se perpétue… Savoir s’entourer de collaborateurs de talent est la marque des grands producteurs. Lou Arkoff l’a compris. Pour mener à bien son projet, il constitue une équipe efficace et motivée, que rejoignent quelques grands noms du cinéma.    Grâce au talent du génial Stan Winston et de son équipe, « The day the world ended » s’inscrit dans la grande tradition du film de monstres.    Né en 1946, Stan Winston fait ses armes à la télévision, où il conçoit notamment les maquillages de la série adaptée de la Planète des singes. Très vite, le cinéma fait appel à lui. En 1982, il réalise pour John Carpenter la transformation du chien en alien dans The Thing. Deux ans après, c’est au tour de James Cameron de lui faire confiance. Pour lui, Winston donne vie au Terminator. Le réalisateur recourt une nouvelle fois à lui pour Aliens, le retour (1986). Le résultat est saisissant et, tout naturellement, lorsque John McTiernan entreprend Predator, il l’associe au projet. En 1991, Winston étonne une nouvelle fois avec Terminator 2 : le jugement dernier, avant de se surpasser, deux ans plus tard, en élaborant les créatures de Jurassic Park…
 


 
 
le 05-02-2010 06:55

PAUL WHITEMAN

Créateur du jazz symphonique, Paul Whiteman a été autant adulé que critiqué. Mais a-t-il été jazzman ? Difficile de répondre à une telle question. En effet, s’il est surtout connu pour son interprétation magistrale de « Rhapsody in blue » de Gershwin, il est aussi le chef d’orchestre qui a travaillé  avec des musiciens tels que Beiderbecke, Trumbauer et Carmichael.    Les « Roaring Twenties » débutent en réalité en 1917. Avec la fin du ragtime, la diaspora des musiciens de la Nouvelle-Orléans et le premier véritable enregistrement de jazz.     Paul Whiteman, parce qu’il réussira à diriger son orchestre vers une nouvelle musique dansante, jouira d’une exceptionnelle popularité aux Etats Unis. Cela étant, le jazz symphonique doit être considéré plus comme un genre musical que comme une forme de jazz.
 


 
 
le 04-02-2010 07:23

LES ANNEES QUATRE VINGT DIX - 1998

1998 :    Affrontement armé, 2 000 personnes tuées par la police et les milices serbes, 250 000 réfugiés en Albanie en février - Début d'un conflit armé entre l'Éthiopie et l'Érythrée ; Début de sanglantes émeutes en Indonésie (500 morts) en mai - Attentats contre des ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie ; Guerre au Congo ex-Zaïre. Les troupes ruandaises et ougandaises pénètrent dans le pays. Rébellion contre Kabila. L’Angola, la Namibie, le Zimbabwe et le Tchad interviennent pour soutenir Kinshasa ; Les Taliban prennent Mazâr-e Charif. Ils contrôlent le nord-ouest de l’Afghanistan en août…     En janvier, Le sud du Québec surtout, mais aussi une partie de l'Ontario et des États-Unis voisins reçoivent de 50 mm à 105 mm de verglas, causant le bris des lignes de transport d'électricité et privant de courant plus de quatre millions de personnes pendant des périodes allant jusqu'à plusieurs semaines selon la région - En juillet, Aggravation de la famine au Darfour ; Deux séismes de magnitude 7.1 déclenchent un raz-de-marée sur la côte nord de Papouasie-Nouvelle-Guinée…     Prix Nobel de la paix : John Hume et David Trimbl - 50e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme - Assassinat du grand chanteur de l'expression Kabyle, Matoub Lounès, par les groupes islamistes terroristes algériens - Bill Clinton nie, sous serment, avoir eu des relations sexuelles avec Monica Lewinsky – La première pièce en euro est frappée - Telecom PTT devient Swisscom suite à la libéralisation du marché des télécommunications…
 


 
 
le 03-02-2010 07:01

MAAT

ÉGYPTE, MIROIR DU CIEL

L’Egypte des Pharaons a disparu et pourtant elle nous attire fortement. C’est que ses valeurs sont d’actualité.    Cet ouvrage de Fernand Schwarz nous montre en quoi elles sont une source féconde d’aspiration pour imaginer le présent et le futur de nos sociétés, notamment face aux défis écologique et de recherche de sens.    Pour les Egyptiens le concept de durable n’était pas associé à la rigidité mais à une flexibilité et une adaptabilité naissant du partage des valeurs de solidarité, justice, authenticité et harmonie des contraires, qu’ils avaient symbolisées par la  déesse Maât. C’est ainsi qu’ils transformèrent leur pays en un Miroir du Ciel et qu’il est arrivé jusqu’à nous.Fernand Schwarz anthropologue et consultant, aborde avec clarté et simplicité comme à son habitude ses questions et les met à notre disposition. Il a écrit de nombreux ouvrages sur la pensée symbolique de l’ancienne Egypte et de l’Amérique prè-colombine. Il est coauteur de la série « Architecture et Géographie Sacrée » pour la télévision française et auteur de « Egypte dévoilée » pour la chaîne CNN (USA)
 


 
 
le 02-02-2010 06:49

LE VOYAGE PAR LA MONNAIE - GUARANI

Le guarani (pluriel: guaraníes; code ISO 4217 : PYG) est l'unité monétaire du Paraguay. Le guaraní était divisé en 100 "céntimos", mais à cause de l'inflation, les "céntimos" ne sont plus utilisés.    Une loi créant le guaraní fut votée le 5 octobre 1943, pour remplacer le peso au taux de 1 guaraní = 100 pesos. Les premiers guaraníes furent émis en 1944. Le nom de la monnaie a été donné en référence à l'une des tribus indigènes du Paraguay. De 1960 à 1982, le guaraní fut lié au dollar américain au taux de 126 PYG pour 1 USD.    Billet de 10 guaranies émis par la Banco Central del Paraguay à l’effigie du Général Eugenio A. Garay.
 


 
 
le 01-02-2010 07:41

P COMME PETRA - JORDANIE

PETRA, LA CITE PERDUE...

Les gigantesques falaises rouges et les vastes sanctuaires de la cité perdue n'ont rien en commun avec la civilisation moderne telle que nous la connaissons. L'une des plus grandes merveilles jamais érigées par l'Homme et la Nature, Pétra est un véritable joyau qui mérite d'être apprécié à sa juste valeur.

 


 
 
 

LES BLACK'S FOOT VOUS REMERCIENT POUR VOTRE VISITE......