http://jakin.vefblog.net/

  VEF Blog

Les Black's Foot

le 20-12-2008 21:56

LE MOT DU WEBMASTER

BONJOUR LES AMI(E)S VISITEURS ET VISITEUSES
LE WEBMASTER RENTRE DANS LE SILENCE POUR DEUX SEMAINES...
 


 
 
le 20-12-2008 06:03

M COMME MASSAI

Peuple de pasteurs nomades, les Massaïs vivent par et pour le bétail. Chaque homme possède en moyenne une dizaine de têtes. Les plus influents peuvent en avoir plus de cent. C'est ce qu'il faut pour espérer plus d'une femme. Les bestiaux fournissent la nourriture quotidienne : au menu, lait frais et lait caillé, et plus rarement un mélange  de lait et de sang fraîchement prélevé sur la veine jugulaire des animaux vivants, d'un coup de flèche précis ; on rebouche ensuite avec un petit bâton. Dans certaines occasions seulement, on mange de la viande...

 


 
 
le 19-12-2008 08:37

CHEZ LES ZOULOUS...

Afrique du Sud, Swaziland, Botswana, Zambie, Mozambique du 4 au 25 janvier 2006
    Depuis que l’Afrique du Sud s’offre pleinement aux visiteurs, les Européens découvrent, subjugués, les splendeurs concentrées sur la pointe du Continent noir. Cet immense territoire, formidable sanctuaire de la vie sauvage, fait partie virtuelle du patrimoine de l’humanité. sauvage et apprivoisé, ultramoderne et archaïque, immensément riche et parfois démuni, désertique et balnéaire… Les contrastes ne manquent pas pour évoquer le pays…    L’Afrique du Sud, qui se relève d’un passé douloureux et violent semble se projeter avec une farouche détermination vers un avenir apaisé, où tous pourront profiter de cet exubérant pays. Des falaises déchiquetées de la côte atlantique aux douces plages qui bordent l’océan indien, des plaines céréalières de l’Etat libre au bush du M’Pumalanga, du désert du Kalahari aux montagnes verdoyantes du Drakensberg, l’Afrique du Sud entretient d’innombrables réserves animalières et rend ainsi un hommage permanent à la nature, celle qui semble entraîner les hommes – Noirs, Blancs, Métis – dans un même élan de réconciliation, vers un avenir harmonieux…    Les Sud-Africains ont pris conscience de leur exceptionnelle richesse, géographique et humaine, et s’acheminent désormais vers d’heureuses destinées, qu’ils prennent volontiers plaisir à partager. « Nkosi Sikelele Afrika », comme le souligne si justement la première phrase de l’hymne national « Dieu bénit l’Afrique du Sud »…
 


 
 
le 18-12-2008 05:49

K COMME KENYA

    Voilà à peine cent ans que les grands explorateurs ont, pour la première fois, pénétré dans les étendues de l’Afrique orientale et découvert des régions qu’aucun blanc n’avait vues jusque-là. Ils ne pouvaient imaginer que sur leurs traces, des milliers de personnes viendraient facilement des quatre coins du monde pour admirer la beauté des côtes de corail, des vastes plaines et des montagnes couvertes de neige, examiner la diversité de la faune et étudier les mœurs et les coutumes des différentes tribus qui peuplent ces contrées. Ils ne pouvaient prévoir qu’un jour viendrait où il ne faudrait plus des semaines et des mois pour atteindre l’Afrique orientale, mais quelques heures seulement…    Un voyage au Kenya apporte, outre le foisonnement des images, des sensations fortes et rares, un retour aux origines dans un monde préservé, identique à celui des premiers jours de notre humanité. On vient ici éprouver sa capacité de curiosité, d’émotion, en de longues heures aventureuses, et seul le safari permet ce bain, de brousse et de forêts…
 


 
 
le 17-12-2008 07:50

LE VOYAGE INITIATIQUE

L’enseignement des dieux
     Les images associées au voyage éclairant le sens de tous les actes d’une vie : communiquer, échanger, désirer, conquérir…    Chaque paysage traversé, désert, mer, forêt, montagne, prouve les métaphores qui permettent la rencontre de l’observation rationnelle et de l’intuition poétique. Alors se révèle l’essentiel : l’univers est une pensée voilée sous l’apparence d’une machine. Et le voyageur découvre ce qui le relie à cette pensée.    Caïn et Abel, Abraham, Moïse, Gilgamesh, Ulysse, Jason, Parsifal, Rosenkreutz, Gulliver, Robinson, Paul et Virginie sont les voix d’un même chœur.    Ces voix chantent la rupture fondatrice, les ambiguïtés de la quête et de la fuite, du départ et du retour, du paysage et de la réalité intérieure, de la progression et de la transgression.Daniel Béresniak, psychanalyste, écrivain, historien, a publié plus d’une quarantaine d’ouvrages sur l’histoire des idées, des mythes et des comportements. Dans cet ouvrage,  il montre avec éclat que le voyage initiatique construit la liberté, installe le possible et que, par nature, il réunit pédagogie et thérapie, et nous engage à poursuivre le chemin avec les autres frères…
 


 
 
le 16-12-2008 06:46

S COMME SENEGAL

Terre de la Teranga, pas de collier ni de fleurs, ni de réception factice, pour recevoir l’étranger, le sens de l’hospitalité africain est à la fois plus grave et aussi plus léger. Si au Sénégal on a le contact et la plaisanterie faciles, on accorde beaucoup de sérieux à tous ces rites qui feront de vous à jamais un ami…    Le Sénégal comble tous ceux qu’anime l’envie de courir les chemins les plus reculés, de plonger dans ces mers chaudes où, chaque fin d’après-midi, descend un soleil en feu, d’échanger quelques mots d’une pirogue à l’autre, de goûter, sans contrainte, la lenteur des jours, la clarté des matins, la douceur des soirs face à des vagues de début du monde…
 


 
 
le 15-12-2008 07:48

RETIRONS NOUS EN PAIX SOUS LA LOI DU SILENCE

    Apprenti, Compagnon, Maître, les trois voies monastique. Via purgativa, Via Contemplativa, Via Unitiva. Toutes sont unies par un profond silence.    Ainsi, l’Apprenti devra emprunter une voie de purgation des passions, via purgativa, qui lui permettra peut-être d’atteindre à la pureté du Verbe sinon à celle des intentions. C’est le long de cette voie parcourue durant sa recherche de Vérité qu’il comprendra que tout est contenu dans les symboles qui l’entourent. Il ne pourra être Maître qu’à l’instant où il cessera de bavarder, tergiverser avec lui-même et pontifier avec les autres. Il comprendra que les « Moi je maître » qui redessinent sans cesse le Tapis de Loge à la couleur de leur ego ne sont rien d’autre que de vieux Apprentis qui continuent à bavarder.    Nous pouvons exercer nos cinq sens pour décrire la réalité mais il nous faut admettre que nous ne voyons jamais l’ensemble de ce qui nous entoure, pas plus que nous ne le comprenons complètement ou que nous parlons de tout ce que nous avons vu. C’est ainsi que toute parole, tout silence, n’existe qu’en fonction de ses auditeurs.    Cela dit, tout cela n’est que partiellement vrai car, en maçonnerie, ce n’est pas la Parole ou l’auditeur qui permettent de déterminer de la nature du silence, mais bien l’inverse. Car l’existence du silence implique l’engendrement du silence comme une continuité de l’épreuve du cabinet de réflexion. Les deux formes impliquent cependant une fonction différente, de part leur nature en opposition à celle de l’obscurité muette de la Terre. Si le cabinet de réflexion implique comme nous l’avons souvent noté, une intériorisation qui mène à la re-construction de l’être, le silence, lui, engage à un éclatement, un déploiement des diverses formes de l’être avant sa construction. Il y a donc bien complémentarité, continuité du voyage symbolique.    Rappelons-nous ici Perceval le Gallois que le silence a mené jusqu’au Graal. Ce même silence, cependant, devant les blessures ouvertes du Roi Pécheur, puisqu’il n’était que l’expression de sa retenue et non de sa quête, lui fit perdre le bénéfice de ce qu’il cherchait. Parler eut été bavardage, sa retenue, son mutisme fut un gaspillage.    En fait, comme c’est le cas pour l’Apprenti maçon, rien ne pouvait laisser supposer qu’il réussirait dans un monde où l’idée même de l’homme passe par le Verbe dispendieux.    Le Graal, la rose, habite le troisième cercle des druides, celui que l’on nomme Keugant, rien n’y habite, ni les vivants, ni les morts, seules les énergies du monde. L’ambivalence des mots ne donnera rien d’autre à l’Apprenti que l’opportunité de questionner les ombres pas encore les nombres qui soignent et qui pourraient lui répondre.    Mais, attend-il seulement des réponses ou ne cherche-t-il qu’un miroir ?    Un visage ami permettra-t-il à l’Apprenti Perceval de retrouver la route d’où il s’est éloigné en écoutant les mots ?    Ce visage ami le ramène dans la forêt de symboles où il fut élevé. Il reste à genoux dans la neige immaculée, plongé dans une profonde méditation devant trois taches de sang dont les formes lui rappellent le visage d’une amie très chère. La  Vérité tant recherchée, Veuve du langage humain et craintive de celui de l’être.    L’image dans le miroir de l’initiation est-elle autre chose qu’un reflet permanent, un reflet qui prend enfin le temps de penser avant de réfléchir ?    Les mots traversent les mondes qui ne sont que l’image de l’autre ; ils sont voués à disparaître et à nous tromper, la Parole est la création du monde ?    Ainsi l’Apprenti est invité, par le silence, à effectuer un cinquième voyage initiatique : il voyagera « par le souffle » et ce sera un voyage les yeux ouverts, un voyage guidé par une Lumière visible dont l’existence impose le silence puisqu’elle le symbolise. Un voyage qui ne finit jamais et qui commencera au moment ou le néophyte, les yeux bandés, ni nu ni vêtu, demandera après les trois déambulations de l’Air, du Feu et de l’Eau, voyages sur Terre, qu’on lui donne la Lumière, qu’on lui donne le silence.    Ce voyage silencieux permettra à l’Apprenti de comprendre les choses au fur et à mesure de son avancée sur le chemin initiatique sans que la profusion des symboles porteurs d’une culture nouvelle ne l’en empêche. Il lui permettra surtout de se comprendre lui-même.    Le réseau dans lequel il se retrouve entraîné le freine. Il contient trop d’informations qui lui ont été transmises en trop peu de temps mais, qu’il se rassure, le Maître lui-même conserve une part de doutes, d’inquiétudes. Le Verbe peut-il garantir la compréhension ?    Pour résumé mon propos je vous livre ce court Proverbe oriental :    Le mot que tu n’as pas dit est ton esclave.    Le mot que tu as dit est ton Maître.
 


 
 
le 14-12-2008 08:48

LE MOT DU WEBMASTER

AUJOURD'HUI C'EST DIMANCHE

LE WEBMASTER SE REPOSE

A LUNDI POUR DE NOUVELLES AVENTURES

 


 
 
le 13-12-2008 07:43

A COMME ART CHINOIS

Les prémices de cet art, datant de 10 000 avant Jesus Christ, sont la plupart du temps de simples poteries et sculptures, et sont communément considérées comme des fragments d'art de l'âge de pierre. Puis se sont succédé plusieurs dynasties, qui durèrent pour la plupart plusieurs centaines d'années. L'art Taïwanais et celui des immigrants chinois peut être également considéré comme de l'art chinois dans la mesure où ces œuvres sont basées sur l'héritage de l'art chinois classique...

 


 
 
le 12-12-2008 10:00

LES ANNEES QUATRE VINGT - 1983

1983 : Le président du Soudan Gaafar Nimeiry déclare l'état d'urgence, l'instauration de la charia (loi islamique) a entraîné la reprise de la guerre civile entre le Nord et le Sud en avril ; Guerre civile du Sri Lanka menée par des mouvements séparatistes Tamouls (Eelam Tamoul, Tigres), les Tigres (LTTE) passent à l’action terroriste, ce qui déclenche des affrontements entre Tamouls et Cingalais en juillet ; Coup d’État du capitaine Thomas Sankara en Haute-Volta en août ; Débarquement américain à la Grenade, en proie à des troubles politiques graves. L’intervention est condamnée par l’Assemblée générale des Nations unies et Attentat du Drakkar : Explosions simultanées de deux camions piégés devant les casernes des « marines » américains et de l'Armée française à Beyrouth, (Liban), Bilan : 241 marines américains et 61 parachutistes français de la Force multinationale sont tués en octobre ; Attaque contre des soldats français de la FINUL au Liban Sud : Bilan : 10 morts, dont un soldat français, et 110 blessés…    En janvier, violent séisme en Italie et en Grèce ; En mars, avalanche près de Barcelonnette (2 morts) ; En avril, séisme en Colombie (400 morts) ; En juillet, Chamonix le glacier dévale la montagne (5 morts) ; En août, inondation au pays basque (5 morts) ; En octobre, un tremblement de terre de magnitude 6.8 fait 1 330 victimes en Turquie…     Maurice Papon inculpé de crimes contre l'humanité ; Mise en service à Toulon du premier sous-marin d’attaque à propulsion nucléaire, le Rubis ; Le poète et homme d'état sénégalais Léopold Sédar Senghor devient le premier Africain à être élu à l'Académie française ; Lancement par la fusée Ariane du premier satellite européen de communication opérationnel ; Le TGV met Lyon à deux heures de Paris ; Les chantiers Navals de La Ciotat lancent le transporteur de gaz « Berge-Rachel »…
 


 
 
le 11-12-2008 06:30

C COMME CHINE

Avant même d’avoir posé un pied sur son sol, l’évocation de la Chine invite au voyage. Pagodes aux toits « en gondole » pour chasser les mauvais esprits, routes de terre où se croisent paysans et pêcheurs, paysages éternels, des ponts lumineux en guirlandes douces et dansantes éclairent les méandres du fleuve. Ce sont les fanaux des pêcheurs juchés sur des radeaux de bambou qui envoient des cormorans à la gorge nouée d’un lacet becqueter les poissons à la lueur des lanternes. De Guilin à Yangshuo, on pêche ainsi depuis plus de 4 000 ans, depuis les temps lointains où un empereur paranoïaque se fit enterrer avec une armée de 7 000 soldats de terre cuite et où des moines bâtisseurs sculptaient dans les falaises de Longmen d’impressionnants bouddhas de pierre, que nous découvrirons à Xi’an et Luoyang, nos prochaines étapes en Chine centrale…
 


 
 
le 10-12-2008 07:48

L'EPREUVE DE L'AIR

VOYAGE ET PURIFICATION
    L’Air fait partie des épreuves par les quatre éléments (Terre, Air, Eau, Feu) vécues par l’être demandant d’entrer dans le Temple maçonnique. Loin d’être une simple « formalité », cette épreuve rituelle et alchimique est une étape fondamentale dans la construction du futur initié.    En révélant la nature essentielle de l’Air et sa modalité d’action au sein d’une Loge, cet ouvrage tente de mettre en lumière toute la richesse symbolique de cette épreuve. En quoi cet air bien particulier, transmis lors de la cérémonie d’initiation, est-il porteur de mutation décisives pour vivre le voyage vers la lumière ? L’Air, dans sa fonction de passeur entre visible et invisible, n’offre-t-il pas de découvrir la pensée créatrice qui s’élabore dans le Temple ? En retournant à la source des mythes et à la Tradition, le livre propose un chemin de réflexion pour approfondir l’enseignement spirituel lié à cet élément, sans lequel il n’y aurait ni vie, ni lumière.    L’épreuve de l’Air, voyage et purification, est le deuxième d’un ensemble de quatre tomes qui traitent, chacun séparément, d’un élément.Jeanne Nogrène, Franc-Maçonne depuis dix-huit ans, se consacre au symbolisme et à la Tradition initiatique…
 


 
 
le 09-12-2008 07:53

G COMME GUADELOUPE

Avant nous, dans les temps reculés, vinrent d’Amérique du Sud, sur de minces pirogues, les indiens Caraïbes. Ils débarquèrent sur les plages des Antilles, et conquirent les îles, l’une après l’autre. Refoulant les Arawaks, tribus autochtones qui les occupaient déjà…    Magnifique concentré de Caraïbe, la Guadeloupe est le centre d’un archipel où papillonne un essaim d’îles et d’îlots. Jolis bouts de terre sauvage aux noms très doux : Marie Galante, la Désirade, les Saintes. Si vous voulez le rhum et l’argent du rhum, de fabuleuses vacances sur les plages des Caraïbes, l’aventure et le confort, direction la Guadeloupe !…
 


 
 
le 08-12-2008 07:49

LE PAYS D'ORB...

34 – Hérault, Minervois et Haut Languedoc du 24 au 27 novembre 2008 
      Situé au nord du département de l’Hérault, dans le territoire du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc, le Pays d’Orb nous accueille avec ses paysages diversifiés, ses grands espaces verts et surtout son grand froid, tour à tour intimes ou grandioses.
 


 
 
le 07-12-2008 07:47

LE MOT DU WEBMASTER

AUJOURD'HUI C'EST DIMANCHE

LE WEBMASTER SE REPOSE

A LUNDI POUR DE NOUVELLES AVENTURES

 


 
 
le 06-12-2008 07:16

F COMME FROID SIBERIEN

        Emmitouflés dans nos tenues d’esquimaux « provençaux », nous partons affronter les températures polaires. Il fait toujours moins 20°, le plafond nuageux est bas et de couleur gris blanc. Nous retrouvons avec plaisir les bords de la Neva qui cette fois-ci sont gelés. La place de la révolution, devant le palais d’hiver des anciens tsars, ressemble à une gigantesque patinoire. Les enfants en profitent pour s’exercer à de spectaculaires glissades…

 


 
 
le 05-12-2008 07:35

SUR LES TRACES DES CHEVALIERS TEUTONIQUES...

Les Pays Baltes (Estonie, Lettonie, Lituanie ) du 11 au 17 août 2005.
    Sorties le l’Union soviétique depuis 1991, les républiques baltes, devenues pays à part entière, savourent leur indépendance avec gourmandise, Tallinn, Riga, Vilnius, leurs capitales classées au patrimoine mondial par l’Unesco, resplendissent dans leurs nouveaux habits verts et rose. Et leur histoire commune ne les empêche pas de marquer leurs différences, par la langue, la culture et la religion. Bref, chacune mérite notre visite et notre curiosité.    En 2004, les pays baltes sont entrés dans l’Union européenne. En 2007, ils intégreront la zone euro. Jusqu’ici, nos nouveaux voisins avaient mauvaise presse : aliénés par la grisaille soviétique, ils donnaient, vus de l’Ouest, l’impression d’un univers carcéral plutôt que celle d’un eldorado. Rien  n’est plus faux !
 


 
 
le 04-12-2008 07:57

M COMME MAROC

        Blanc, bleu, vert, végétation et paysages éclatants, cotonnades plus vives encore, le Maroc a oublié d’être terne ! De Casablanca à Fès, en passant par le magnifique pays de crêtes montagneuses qu’est le Rif, ses couleurs sont inoubliables. Mer, montagnes arides, vallons et plaines cultivées, jardins et palais, tout ici évoque l’attachement de l’homme à sa terre et témoigne de ce fabuleux sens de l’esthétique marocain, qui triomphe aussi bien à Marrakech ou à Mekhnès que dans les petits villages du Rif ou du Moyen Atlas… 

 


 
 
le 03-12-2008 07:08

TRAITE DES TROIS IMPOSTEURS MOISE JESUS MAHOMET

L'ESPRIT DE SPINOZA

                                    Ce texte étonnant d’audace et presque provocateur connut un succès extraordinaire durant tout le 18ième siècle. Il fut édité dans toute l’Europe, on le recopia à la main des dizaines de fois, la reine Christine de Suède offrit une petite fortune pour en obtenir un exemplaire et l’on discuta sans fin de l’auteur probable. On l’attribua même à Frédéric II de Prusse. La police parisienne, alertée, finit par arrêter les libraires qui le vendaient.    La raison en était simple : C’est que, selon le mystérieux auteur visiblement familier de l’œuvre de Spinoza, toutes les religions étaient des fables entretenues par des imposteurs, de mèche avec le pouvoir politique pour tyranniser le peuple.    L’importance historique du Traité des trois imposteurs ne peut cacher sa modernité et son actualité dans ce 21ième siècle qu’assombrissent déjà les conflits religieux.
 


 
 
le 02-12-2008 06:42

T COMME TURQUIE

A cheval sur l’Europe et l’Asie, la Turquie combine avec bonheur le faste des Mille et Une Nuits et l’efficacité d’un pays moderne. Pour nombre d’entre nous, elle constitue le rêve d’évasion par excellence. Un rêve tout à fait réalisable, car la Turquie offre d’innombrables possibilités touristiques, et son peuple connaît les règles de l’hospitalité…

 


 
 
le 01-12-2008 08:27

FRANCHIR LES PAS LES PLUS SCABREUX POUR PARVENIR A LA DESTRUCTION DU VICE

Allégorie de la caverne de Platon.
    Des hommes sont la depuis leur enfance, les jambes et le cou pris dans des chaînes. Ils ne peuvent pas bouger, ni voir ailleurs que devant eux ! Un feu brûle derrière eux. En haut un mur projette des ombres d’hommes et d’animaux, les uns parlent les autres se taisent…
 


 
 
 

LES BLACK'S FOOT VOUS REMERCIENT POUR VOTRE VISITE......