http://jakin.vefblog.net/

  VEF Blog

Les Black's Foot

le 30-11-2010 10:18

LE VOYAGE PAR LA MONNAIE - FRANC

10 NOUVEAUX FRANCS (RICHELIEU)
    Type 1959. Billet mis en circulation du 5 mars 1959 au 4 janvier 1963. D’après une œuvre de Clément Serveau. Impression polychrome.    Recto : Effigie de Richelieu devant le Palais Royale.     Verso : Porte Monumentale de la ville de Richelieu (Indre et Loire).    Numérotation, date et signature en noire.    Filigrane : Profil de Richelieu.    Nombre d’alphabets 257 (1 alphabet = 2 500 000 billets, 25 lettres de 100 000 billets).    Nota : Le numéro 19 du 7 juin 1962 a circulé : 219 à 223 jusqu’à la lettre M. Les alphabets 223, lettre N à W et 224 à 228 n’ont jamais été mis en circulation. Le numéro 22 du 4 janvier 1963, l’alphabet 257 a circulé jusqu’à la lettre C plus les 30000 premiers billets de la lettre D.
 


 
 
le 29-11-2010 05:13

S COMME SUCRE - BOLIVIE

ce Joyau d'art baroque et de la Renaissance est la plus Européenne des cités de Bolivie et sans doute l'une des plus belles d'Amérique Latine. Fondée sur ordre de Pizarro, en 1538, Sucre était destinée à devenir la résidence et le centre de la bourgeoisie espagnole.    Du point de vue architectural, Sucré est restée figée comme une carte postale du 19ième siècle, ce qui fait son charme.    Cependant, un tremblement de terre en 1948 obligea à rénover une grande partie de la ville.    Sucré est considérée Comme la plus belle ville de Bolivie, mais outre sa beauté et son atmosphère de 18ième 19ième siècle, Sucré Présente aussi l'intérêt d'être la capitale historique de la Bolivie.    Sucré est une ville de musées et d'art mais le Soir venu, elle saura plaire au visiteur par ses nombreux cafés et restaurants à l'ambiance résolument européenne.
 


 
 
le 28-11-2010 08:03

LE MOT DU WEBMASTER

AUJOURD'HUI C'EST DIMANCHE

LE WEBMASTER SE REPOSE

Source de Villers le Gambon
Surice sur champ de cholza
 


 
 
le 27-11-2010 07:14

TUER N'EST PAS JOUER

Aux trousses d’un tueur au large des côtes de Gibraltar, je me pose en catastrophe sur le yacht de la belle Linda. Nous sommes faits pour nous entendre : elle veut un homme, un vrai, et elle est de toute évidence une femme, une vraie.    Retour au M16 : Moneypenny essaie de me charmer avec sa collection de disques, mais Barry Manilow n’est pas de mon goût. Je suis bien plus impressionné par l’étonnante Ghetto-Blaster de Q !    A Tanger, l’action se poursuit : j’arrache la robe de Rubavitch, la superbe petite amie de Pushkin, mais il s’agit uniquement d’une manœuvre de diversion…    La tentation est plus forte encore avec Liz et Eva, les collègues légèrement vêtues de Félix Leiter à la CIA. Hélas, ce n’est pas le moment de s’amuser.    Quant à Kara Milovy, si elle est excelle au violoncelle, ce n’est certes pas une tireuse d’élite. Après un tour de grande roue décoiffant à Vienne, nous achevons la mission en jouant ensemble une tendre partition.    Si elle semble n’être qu’un élément parmi d’autres de l’empire du milliardaire Willard Whyte, la plate-forme pétrolière de Baja est en fait le QG de Blofeld, d’où doit être déclenchée sa dernière opération. Loin des regards indiscrets, soigneusement gardée par des hommes en armes, elle recèle le système de communications par satellite capable de commander le déclenchement du laser spatial meurtrier. Le stratagème eût été parfait si Whyte n’avait remarqué qu’il ne possédait pas de plate-forme pétrolière dans l’océan Pacifique ! Bond s’y introduit à temps pour arrêter Blofeld…    Paris Carver, cette femme fatale a voué à 007 un amour… fatal ! La belle et courageuse Paris est confrontée à un choix terrible entre les deux hommes de sa vie : son mari, le brutal Elliot Carver et Bond, avec qui elle a eu une liaison passionnée.    Rosa Klebb, cet agent du SPECTRE est prête à tout pour empoisonner la vie de ses ennemis. Elle a été recrutée par le SPECTRE, vicieuse, cruelle et dangereuse, Rosa ne fait de fleurs à personne…
 


 
 
le 26-11-2010 11:41

CHARLIE PARKER

Alors que la musique de Louis Armstrong s’assoupissait en un « middle jazz bon teint », est apparu Charlie Parker. Artiste maudit autant par lui-même que par la société, le plus souvent incompris parce que génial, Bird fut le plus grand improvisateur de l’histoire du jazz. L’une des idoles du mouvement bop. Et surtout le créateur d’une musique extrêmement riche et qui, implacablement, nous prend aux tripes.    C’est dans l’atmosphère torride de Kansas City que Charlie Parker à l’âge de 16 ans fit ses débuts de jazzman. C’est avec le « Big Band » de Jay McShann, sans doute le meilleur de Kansas City avec celui de Count Basie, que Charlie Parker enregistrera ses premiers solos.    Charlie Parker dans les années quarante, participe à plusieurs big bands, mais il ne se fixe jamais. Néanmoins, cela lui permet de jouer avec les plus grands. En 1945, il entre enfin dans la légende. C’est aussi le moment que choisissent les autorités new-yorkaises pour tenter de rétablir un semblant d’ordre dans le milieu des boites de jazz.
 


 
 
le 25-11-2010 09:05

VAN GOGH, LE FEU ET LA FUREUR

Arles, 25 décembre 1888. En ce jour de fête, la soirée bat son plein dans une « maison » de la rue du Bout-d’Arles. Pendant que les bourgeois de la ville digèrent paisiblement leur dinde, les prostituées et leurs clients boivent à la naissance du Christ, sous les flonflons mélancoliques d’un piano mécanique. Soudain la porte s’ouvre : entre alors un homme aux cheveux roux, un peu voûté, dont les yeux brillent d’un éclat étrange. Son béret basque, qu’il porte enfoncé sur la tête, cache difficilement un épais pansement, du coté droit.     C’est M. Vincent, ce peintre hollandais un peu bizarre, qui vient juste de s’installer à Arles. Il avance et donne à Rachel, sa fidèle partenaire de plaisir, une enveloppe, en disant : « Gardez cela précieusement, en souvenir de moi ». Il s’enfuit alors sans attendre. Rachel, intriguée, ouvre aussitôt l’enveloppe, en tire une oreille coupée, soigneusement nettoyée, et s’évanouit… Cette fois, le malheureux Vincent Van Gogh a basculé dans la folie : demain, sur la toile, le soleil et les blés seront piquetés de rouge…    Issus d’une riche famille bourgeoise il part comme prêcheur dans les mines – La lumière de Provence lui révèle l’explosion des couleurs - Malgré sa misère il abandonne sa part d’héritage – Il recueille un prostituée alcoolique – Il se tire une balle dans le cœur.
 


 
 
le 24-11-2010 06:45

DE PHARAON A L'APPRENTI MAÇON

TROIS PAS POUR L'ÉTERNITÉ...

Julien Behaeghel nous conduit ici au cœur même du symbole et de sa force initiatique. Le symbole est la trace du divin dans la matière. Par-delà le temps et les civilisations il relie dans un éternel présent l’homme à son devenir, la terre au ciel.    Pour aller de la terre au ciel, nous devons, comme Pharaon, passer les trois portes des trois mondes, les enceintes successives qui nous permettent de changer d’état, de transmuter notre terre en étoiles. Pour trouver la lumière nous devons entrer dans le labyrinthe, à la recherche de ce paradis originel que nous avons perdu et qu’avec le temps nous retrouvons. Le temps est celui du mûrissement, de la montée de la conscience. Telle est la quête de l’homme.    C’est le symbole en action qui nous accompagne dans ce parcours, à travers le zodiaque, la croix celtique, la triple enceinte, le mandala, la quête du Graal, l’arbre de Vie, le Fou sur le chemin (du tarot)… De Pharaon, à l’apprenti maçon, il n’y a qu’un pas, celui du présent éternel, celui du symbole qui régénère et réunit.    Julien Behaeghel est l’auteur d’un quinzaine d’ouvrages qui témoignent de l’extraordinaire pouvoir du symbole comme outil de réunification de l’être. La peinture est aussi pour lui un mode d’expression pour rejoindre, à travers une géométrie symbolique, l’universel. Il est l’auteur de Voyage au cœur du symbole (Editions du Rocher, 2004, prix ALEF 2005), et de la Bible à la lumière du symbole, chez Alphée en 2007. Il pense que la vie terrestre n’a de sens que si elle conduit à l’esprit. Il est décédé en juillet 2007…
 


 
 
le 23-11-2010 07:41

LE VOYAGE PAR LA MONNAIE - FRANC

10 FRANCS (MINEUR)
    Type 194. Billet mis en circulation du 11 septembre 1941 au 30 juin 1949. D’après une œuvre de L. Jonas. Impression polychrome.    Recto : Ouvrier mineur.     Verso : Paysanne avec un enfant.    Numérotation, date et signature en noire.    Filigrane : Tête de Jeanne d’Arc.    Nombre d’alphabets 206 (1 alphabet = 2 500 000 billets, 25 lettres de 100 000 billets).    Nota : Le numéro 5 du 19.11.1942 a été l’objet d’une trouvaille qui permet de le rencontrer plus facilement à l’état neuf. Pour le numéro 22, les alphabets 199 à 204, les lettres A à O n’ont jamais circulé. Le numéro 1 du 11.01.1914 peut se rencontrer en neuf série X1 grâce à une trouvaille récente (intéressante pour les collectionneurs).
 


 
 
le 22-11-2010 07:55

L COMME LAPAZ - BOLIVIE

Reprenez votre souffle! Vous êtes à La Paz, capitale la plus haute du monde, établie entre 3200 et 4000 mètres d'altitude.
 


 
 
le 21-11-2010 06:57

LE MOT DU WEBMASTER

AUJOURD'HUI C'EST DIMANCHE

LE WEBMASTER SE REPOSE

A LUNDI POUR DE NOUVELLES AVENTURES

 


 
 
le 20-11-2010 05:46

L'ESPION QUI M'AIMAIT

Alors que je suis bien au chaud dans une cabane autrichienne avec une belle femme dans mes bras, M me donne l’ordre de passer à l’action. Ma conquête me dit qu’elle a besoin de moi… mais mon pays passe avant tout !    Parvenu en Egypte, je rends visite à Sheikh Hosein, un vieux copain de Cambridge. Il me fournit deux contacts utiles et un lit pour la nuit – je me plonge alors dans les trésors de l’Egypte !    Au Caire, Felicca se propose de me donner tout ce que je veux : je la choisis pour dessert. Malheureusement, elle essuie une balle qui m’était destinée et s’effondre dans mes bras…    Sus au Liparus ! La splendide pilote de Stromberg, Naomi, est magnifiquement profilée… Notre relation est véritablement – et pour elle, fatalement – explosive !    Je rencontre mon égale avec l’agent Triple X. Anya Amasova. Belle, intelligente et courageuse, elle n’a pas besoin de cigarettes somnifères pour me mettre KO debout ! Elle travaille avec moi à contrecœur, mais je m’efforce de porter haut les couleurs de l’Angleterre ! Finalement, cette espionne venue du froid fondra sous mon étreinte…    Charles Robinson, en temps de crise, M peut toujours compter sur le secrétaire général du M16. Ex-agent, désormais, il est un membre fiable et loyal de l’équipe de M. Il occupe une fonction clé au sein du M16 ; très impliqué dans les débriefings, il va aussi sur le terrain si nécessaire.    Les rumeurs faisant état de la présence d’un dragon cracheur de feu tiennent les habitants de la région à l’écart de l’île de Crab Key, mais Bond et Honey Ryder ne se laissent pas effrayer. Ils s’aventurent dans l’antre du Dr No et découvrent que le savant du SPECTRE dissimule des choses bien plus sinistres qu’un char lance-flammes. Il a créé un rayon radio atomique assez puissant pour abattre les navettes spatiales américaines. Protégé par une combinaison antiradiation, Bond s’introduit dans la salle de commande du Dr No…    Elliot Carver, impitoyable, ce magnat des médias ne recule devant rien pour faire les gros titres. Les mauvaises nouvelles sont de bonnes nouvelles pour Elliot. Avec ses chaînes de télé, ses stations de radio, et le quotidien Tomorrow, Carver touche et influence des millions de personnes.
 


 
 
le 19-11-2010 06:28

JIMMY & TOMMY DORSEY

Tommy Dorsey est l’un des chefs d’orchestre de la grande période des big bands. Avec son frère Jimmy, il a marqué l’histoire du jazz de son empreinte. L’un et l’autre ont joué avec les plus grands et, de Sy Oliver à Frank Sinatra, tous, chanteurs, musiciens de jazz et arrangeurs, ont participé à la grande aventure du Dorsey Brothers’ Orchestra. Les deux frères, différents mais complémentaires, sont une partie de l’immense édifice de la maison jazz.    Au début de leur carrière, les frères Dorsey sont inséparables. Pourtant, quelques années plus tard, Tommy, furieux, quittera l’orchestre pour fonder le sien.    Tommy Dorsey n’est pas seulement un grand chef d’orchestre, c’est aussi un tromboniste de grande classe et un musicien très complet.
 


 
 
le 18-11-2010 08:48

LES ANNÉES DEUX MILLE - 2005

2005 :    Assassinat à Beyrouth de l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri dans un attentat à l'explosif en février - Un kamikaze se fait exploser, avec son camion citerne, dans une station-service près d'une mosquée de la ville chiite Musayyib, à environ 60 km au sud de Bagdad, tuant plus de 98 personnes et faisant plus de 100 blessés en juillet - Jordanie : 3 attentats au sein de la capitale Amman et plus de 60 morts et plus de 300 blessés en novembre - 27 à 150 réfugiés soudanais, qui manifestaient devant les locaux du HCR, sont tués par la police égyptienne en décembre…    En janvier, République démocratique du Congo : des pluies torrentielles dans la nuit de samedi 1er janvier au dimanche à Uvira ont causé un mort et emporté une centaine de maisons - Tempête tropicale, baptisé Ernest, a frappé les 22 et 23 janvier l'île de Madagascar. Un bilan provisoire du 28 janvier fait état de 7 morts et 79 disparus dans le sud de l'île. Près d'un millier de personnes sont sinistrées ; Un léger tremblement de terre (magnitude 4,4) secoue le Sud du Portugal. Dégâts légers, pas de victimes - Mozambique : l'Administration régionale des eaux du Zambèze a annoncé le 9 février 2005 que les inondations provoquées par la montée du niveau de l'immense fleuve Zambèze, dues à de fortes pluies depuis fin janvier, ont déjà affecté 18 825 personnes, principalement des paysans des provinces de Tete et Sofala (centre du Mozambique). Environ 1500 hectares de cultures (riz, maïs, arachide et manioc) sont perdus -    Éthiopie : Dans la région de Somali, à 70 km à l’est d’Addis-Abeba, la crue de la rivière Wade Shebelle en avril a entraîné des inondations dans plus de 30 villages provoquant la mort de 134 personnes. Les secours ont du mal à arriver à cause de la présence de nombreux crocodiles dans la zone sinistrée – En octobre, Séisme d'une magnitude de 7,6 sur l'échelle de Richter au Pakistan et dans l'extrême nord de l'Inde…     Prix Nobel de la paix : Agence internationale de l'énergie atomique, Mohamed ElBarade  - Ouverture du 5ième Forum social mondial à Porto Allègre au Brésil – Japon, Aichi : Ouverture de l'Expo 2005, 1ière exposition universelle du 21ième siècle - La grippe aviaire (H5N1) atteint le continent européen par l'intermédiaire des oiseaux migrateurs - Le pays fête pendant toute l'année les quatre cents ans de la publication de Don Quichotte de la Mancha, de l'écrivain Miguel de Cervantès - Couronnement du Prince Albert II de Monaco - célébration du 60ième anniversaire de la libération du camp d'extermination nazi d'Auschwitz Birkenau, en présence de 44 chefs d'État et de gouvernement - L'IRA provisoire dépose les armes après 35 ans de conflit - Mise en orbite réussie, à 23 000 km d'altitude, depuis le centre spatial russe de Baïkonour (Kazakhstan), du premier satellite du projet européen de navigation par satellites Galileo, qui doit permettre à l'Europe de s'affranchir du GPS américain, et devrait être opérationnel en 2010 - Ligue des champions, finale : Liverpool remporte la Coupe face au Milan AC aux tirs au but…

 


 
 
le 17-11-2010 09:55

LE GRAND ŒUVRE DE JONAS

Jonas fait partie des « petits » prophètes de la Bible et son livre est l’un des plus courts. Toutefois, les quelques pages de cet écrit sont d’une extraordinaire densité et d’une richesse ésotérique insoupçonnable au premier abord. Le livre concerne, bien sûr, la Kabbalah mais implique également certains aspects de l’Alchimie spirituelle.    La tradition populaire connaît Jonas pour avoir été, comme Pinocchio, avalé par une baleine. Le mythe de Jonas est une expérience intérieure, dans laquelle chacun peut se retrouver. Elle touche des zones méconnues de la conscience et entraîne un processus évolutif de transformation. Ce livre permet aux étudiants en Kabbalah d’aborder le thème fondamental des « 50 Portes de l’intelligence », accordant la capacité mystique de discernement entre le pur et l’impur.    Le « Grand Œuvre de Jonas », propose une nouvelle traduction du livre biblique de Jonas, très fidèle au texte hébreu. Les commentaires s’appuient sur la richesse des racines hébraïques et sur les valeurs numériques des mots. Cet ouvrage permettra aux lecteurs de se familiariser avec les techniques numériques et sémantiques de décodage des textes bibliques, utilisées par les maîtres du Talmud et les kabbalistes.    A travers ce commentaire, l’auteur dévoile les liens que peuvent entretenir la kabbale mystique et l’Alchimie spirituelle. L’étude de chaque verset doit susciter une réaction intérieure chez le lecteur, pour l’amener à intégrer le texte, non seulement par l’intellect, mais dans son cœur et dans son âme. Généralement, les lecteurs des textes de la Bible en français découvrent le texte à travers la perception que les traducteurs en ont. « Le Grand Œuvre de Jonas » offre une structure qui aidera les hébraïsants à étudier le texte plus en profondeur, et les non hébraïsants à approcher de plus près le cœur des mots et du langage mystérieux de la Bible.
 


 
 
le 16-11-2010 01:08

LE VOYAGE PAR LA MONNAIE - FRANC

10 FRANCS (MINERVE)
    Type 1915 modifié. Billet mis en circulation du 2 février 1939 au 5 mars 1942. D’après une œuvre de G. Duval. Impression bleue deux tons.    Recto : Effigie de Minerve dans un médaillon rond.     Verso : Paysanne au repos.    Numérotation, date et signature en noire.    Filigrane : Tête de Mercure de profil dans un cartouche rond.    Nombre d’alphabets 68 209 à 86 064 (1 alphabet = 25 000 billets).    Même description que le 10 francs type 1915 mais Caissier Général au lieu de Caissier Principal.    Les produits de base des encres étant souvent modifiés, on trouve de sensibles variations de teintes de ces billets.     Le numéro 31 du 5 mars 1942 est rare. Une grande partie de ces billets n’a jamais circulé. Le dernier alphabet sorti de la Banque de France est l’alphabet 85520. 825000 billets seulement ont donc été mis en circulation.
 


 
 
le 15-11-2010 07:25

S COMME ILE DE SURIQUI - BOLIVIE

Les îles de Suriqui  sont des îlots beaucoup moins fréquentés par les touristes mais tout aussi intéressants à visiter. On notera en particulier à Suriqui l'artisanat local de totora (roseau du lac). Les deux îles voisines de Suriqui sont facilement accessibles, après une courte traversée dans des eaux peu profondes du lac Titikaka au beau milieu des roseaux. A Kalahuta, gisent les restes de sépultures Incas encore bien conservées....

 


 
 
le 14-11-2010 06:20

LE MOT DU WEBMASTER

AUJOURD'HUI C'EST DIMANCHE

LE WEBMASTER SE REPOSE

Provincetown, Cape Cod, Massachusetts
 


 
 
le 13-11-2010 01:13

ON NE VIT QUE DEUX FOIS

Mourir sur le terrain, voilà une bien étrange façon d’entamer une mission ? Mais quitter ce monde dans les bras de Ling, que rêver de mieux ?    Après avoir simulé ma mort, je rencontre la belle et courageuse Aki, formée à la japonaise, pour satisfaire le moindre caprice d’un homme. Elle ne se refuse presque rien, pas même un massage après une rude journée à l’école des Ninjas. « Sexy à souhait » comme dirait Tigre Tanaka.    Aki n’est pas seule : Tigre, qui décidément sait vivre, est entouré d’une cohorte de jeunes beautés qui m’aident à prendre mon bain… à toute vapeur !    Plus dangereuse : Helga Brandt, la femme fatale du SPECTRE, essaie telle une veuve noire de m’attirer dans sa toile – après la séduction, la mise à mort ! Raté…    La délicieuse Kissy sera mon épouse japonaise, choisie par Tigre pour parachever ma couverture de pêcheur nippon. Cet agent du SIS joue son rôle à la perfection, mais j’attendrai la fin de la mission pour obtenir mon baiser de lune de miel…    Suspectant que le site d’essais nucléaires d’Elektra King cache quelque chose, 007 s’y introduit sous l’identité d’un physicien atomiste russe, le Dr Mikhali Arkov. Il descend dans le puits central pour découvrir Renard, en train de voler une bombe atomique, indispensable à Elektra pour contaminer le Bosphore par une explosion nucléaire. Renard ouvre le feu. En fuyant, 007 et le Dr Christmas Jones sont pris au piège d’un dédale de galeries souterraines…    Tilly Materson, hantée par la tragédie et animée par la vengeance… Tilly veut venger la mort de sa sœur et mène une vendetta personnelle contre le milliardaire Goldfinger. Sa beauté et sa vaillance pourraient composer un cocktail tout aussi mortel pour 007…    Alec Trevelyan, traître au M16, il a rompu le code d’honneur des agents secrets. Connu sous le matricule 006, il était un agent d’élite dont le courage et l’intelligence étaient loués par le M16. il est devenu un cerveau du crime, motivé par la soif de vengeance…
 


 
 
le 10-11-2010 00:35

LE MOT DU WEBMASTER

BONJOUR LES AMI(E)S VISITEURS ET VISITEUSES
LE WEBMASTER RENTRE DANS LE SILENCE POUR TROIS JOURS...
 


 
 
le 09-11-2010 01:24

LE VOYAGE PAR LA MONNAIE - FRANC

5 FRANCS (PASTEUR)
    Type 1966. Billet mis en circulation du 5 mai 1966 au 8 janvier 1970. D’après une œuvre de Mademoiselle Lambert. Impression polychrome.    Recto : Effigie de Pasteur, à droite les bâtiments de l’Institut Pasteur à Paris.     Verso : Buste de Pasteur devant une allégorie représentant la lutte contre la rage, statue du berger Jupille, deuxième enfant sauvé de la rage.    Numérotation, date et signature en noire.    Filigrane : Profil de Pasteur.    Nombre d’alphabets 128 (1 alphabet = 2 500 000 billets, 25 lettres de 100 000 billets).
 


 
 
le 08-11-2010 07:20

V COMME VILLAGES BOLIVIENS

COPACABANA...

Copacabana, au bord du Lac Titicaca à 2841 m. d'altitude et à la frontière avec le Pérou, se situe à 155 kilomètres de La Paz. Cette petite commune de 6.000 habitants fut édifiée entre les monts Calvario et Niño Calvario.    Connue des conquistadors espagnols dès 1534 elle est le berceau de la civilisation Aymara et fut peuplée depuis 1300 avant J.C par la civilisation Chiripa puis par la civilisation de Tiahuanaco.    Les espagnols y introduisirent le culte de la Vierge de Copacabana et la Basilique de Notre Dame de Copacabana y fut construite en 1550. C'est le 2 février 1583 qu'apparut la Vierge de Copacabana, une statue en bois sculptée par l'indien Tito Yupanqui. Cette statue a les traits indigènes et c'est sans doute pour cette raison qu'elle fut acceptée rapidement par la population locale.    Le pélerinage au Sanctuaire de la Vierge de Copacabana se développa très rapidement pour devenir un des centres religieux les plus importants de la Bolivie.    Dirigé par les Augustins depuis 1591, ceux-ci furent expulsés par Simon Bolivar en 1825 avec l'avènement de la République. Puis les Franciscains prirent en main la gestion du lieu en 1851...

 


 
 
le 07-11-2010 04:05

LE MOT DU WEBMASTER

AUJOURD'HUI C'EST DIMANCHE

LE WEBMASTER SE REPOSE

Corse, Col de Bavella, Notre Dame des Neiges
 


 
 
le 06-11-2010 00:27

VIVRE ET LAISSER MOURIR

Alors que je savoure une partie de plaisir avec le charmant agent italien Mlle Caruso, M arrive à l’improviste pour un briefing de mission ! J’ai le temps de cacher la sensuelle italienne, mais Moneypenny soupçonne que, comme l’heure, ma conduite n’est guère décente…    L’agent Caruso n’est pas très contente d’être enfermée dans ma penderie, mais j’use de mon célèbre magnétisme – ou plutôt de celui de ma Rolex de la section Q – pour défaire la fermeture à glissière de sa robe…    A San Monique, je fais la connaissance de l’agent de la CIA Rosie Carver, avertie de mon « charme » - elle ne me quitte plus après avoir trouvé un chapeau vaudou sur son lit. Heureusement, une carte de tarot, la Reine de Coupes inversée, m’apprend que j’ai affaire à une menteuse adepte du double jeu.    Solitaire, ma grande prêtresse, ne me prend guère au sérieux, mais le tarot des amants définit bientôt nos relations – je dois avouer que j’ai truqué le jeu !    Le Nouveau Q, l’inventeur du M16 est bien dans la lignée des génies de la section Q. Tout comme son prédécesseur le major Boothroy, Q ne plaisante jamais avec son travail, malgré la désinvolture de 007. La compétition entre Bond et la section Q se poursuivra toujours !    Ayant suivi l’agent chinois Wai Lin jusque dans un atelier de réparation de vélos saïgonais, Bond découvre qu’il n’est pas le seul à souhaiter faire sa connaissance ! Mais si les talents de combattante de la jeune femme, exercés contre quatre gros bras de Carver, sont surprenants, ce n’est rien au regard du contenu de la boutique de vélos, qu’une simple commande suffit à transformer en une salle d’opérations pourvue de toutes sortes de gadgets : systèmes de communication par satellite, observation planétaire, arsenal assez imposant pour faire sauter dans les airs le navire furtif de Carver.    Franz Sanchez, pour ce trafiquant de drogue, rien ni personne ne doit venir gêner son empire. Recherché par la brigade des stupéfiants de Hong Kong comme par la CIA et le M16, Sanchez ne manque pas d’ennemis, mais sa puissance et sa fortune le rendent intouchable – jusqu’à ce que 007 prenne l’affaire en mains…
 


 
 
le 05-11-2010 06:54

MARY LOU WILLIAMS

On a dit de Mary Lou Williams qu’elle n’avait pas de style, « que les raisins étaient à d’autres mais que le vin était le sien ». Peut-être. Toujours est-il qu’il n’existe pas, dans l’histoire du jazz, de femme aussi complète. Pianiste de stride, de blues, voire d’avant-garde, elle fut aussi une compositrice et une arrangeuse originale. Voici l’histoire de la « First Lady of the jazz ».    C’est pour effectuer un remplacement que Mary Lou Williams entre dans l’orchestre d’Andy Kirk. Elle y restera treize ans : l’occasion pour la surdouée des claviers de signer l’une des pages les plus pénétrantes du jazz de Kaycee.
 


 
 
le 04-11-2010 06:43

CEZANNE, L'OMBRE ET LA LUMIERE

Gardanne, 3 avril 1886, Paul Cézanne, âgé de 47 ans, lit l’œuvre, le dernier livre de son ami Zola. Il retrouve les souvenirs de leur jeunesse aixoise, le collège Bourbon, les baignades dans l’Arc, les rêves de gloire, les débuts parisiens… Très vite, il se reconnaît sous les traits du peintre Claude Lantier, fou de travail, ravagé d’inquiétude, luttant sans repos et « lâchant des ruades dans les meubles »… Cézanne frémit : de page en page, Lantier se révèle un artiste incapable de rien réaliser, un raté, un impuissant, un fantoche qui, finalement, se suicide.    Ainsi voilà ce que Zola, l’ami de toujours, pense de lui ! Mortifié par ce réquisitoire, Cézanne prend alors une de ses plus belles toiles et essaie de la déchirer. Comme elle résiste, il la roule, la brise sur son genou et la lance à travers la pièce ! Après une nuit de cauchemar, il envoie à Zola une lettre courte et froide où il lui « serre la main en songeant aux anciennes années ». Jamais les deux amis ne se reverront, et Cézanne, méconnu de tous, ira seul vers son destin…    Fils de banquier, il quitte le Midi pour vivre la bohème à Paris - Amoureux d’une ouvrière de 19 ans - On le découvre évanoui sous l’orage - En butte aux insultes de la presse - Précurseur de l’art moderne, il est rejeté par ses contemporains...
 


 
 
le 03-11-2010 00:14

QU'EST-CE QUE L'INITIATION ?

LES SYMBOLES MAÇONNIQUES...
Trois fois heureux ceux des mortels qui contemplent les rites initiatiques », affirmait Sophocle. Dans notre monde dominé par la technologie, la quête de l’initiation n’a rien perdu de son actualité.    N’est-elle pas un seconde naissance, la découverte d’une vie nouvelle nourrie par le sens des symboles, un chemin menant de la connaissance de soi au mystère de la création ?    Esprit de corps vécu dans une fraternité et une sœurité attachées à la construction d’un temple, l’initiation se compose de mutations incessantes. Jeunesse de cœur, elle est une incomparable source de joie.    Cet ouvrage met en relief certains aspects de l’initiation ancrés au plus profond de la conscience humaine, véritable pierre d’angle d’une spiritualité libre et heureuse.Anne Ménestier, Franc-Maçonne depuis de nombreuses années, a apporté sa collaboration iconographique à de nombreux ouvrages sur le symbole, et François Ariès signe son 3ième ouvrage dans cette collection…
 


 
 
le 02-11-2010 00:54

LE VOYAGE PAR LA MONNAIE - FRANC

5 FRANCS (BERGER)
Type 1943. Billet mis en circulation du 2 juin 1943 au 30 octobre 1947. D’après une œuvre de Clément Serveau. Impression polychrome.    Recto : Berger Pyrénéen.
 


 
 
le 01-11-2010 05:49

J COMME JULIACA - PEROU

Juliaca fut établie près du bord de la saline comme poste d'approvisionnement en eau pour les locomotives à vapeur, à mi-chemin entre la ville d'Uyuni et la frontière chilienne, sur la ligne reliant la ville minière de Potosi au port chilien d'Antafagosta sur l'océan Pacifique.

 


 
 
 

LES BLACK'S FOOT VOUS REMERCIENT POUR VOTRE VISITE......