http://jakin.vefblog.net/

  VEF Blog

Les Black's Foot

le 02-11-2009 09:17

EGLISES EN CHAMPAGNE...

 

 

 

 

10 – Aube, Sainte Savine du 21 au 25 septembre 2009

         


     

    Vous rêvez d’un week end en amoureux ? Amoureux de la nature ? Amoureux des plaisirs de la bonne table et des produits du terroir ? Amoureux de la vieille pierre et des demeures aux charmes d’autrefois ? Amoureux des légendes et des Templiers ? Amoureux des longues flâneries ? Amoureux des musées et de l’Art ? Amoureux tout simplement ou tout cela à la fois ? L’Aube est le berceau de toutes vos passions. Elle vous accueille et s’offre à vous en vous proposant des escapades inoubliables !
   


    Nom de promesse du jour et nom d’une rivière débutante, le département de l’Aube se situe en Champagne Ardenne, dans sa partie sud et aux confins de la Bourgogne. Si Paris a la forme d’un cœur, Troyes a celle d’un bouchon de champagne. Ville d’art et d’Histoire, elle conserve un patrimoine architectural vraiment exceptionnel. Deuxième producteur de champagne, l’Aube nous ouvre son prestigieux vignoble : 7500 ha de cépages nobles qui constituent 22% de l’aire d’appellation champagne. Milieu naturel préservé et riche d’une faune et flore exceptionnelle, le Parc Naturel Régional de la Forêt d’Orient offre 20 000 ha de forêt et 5000 ha de plans d’eau sur trois lacs.
 


    Devant une telle invitation, nous partons à la découverte de ce nouveau département avec la ferme intention de parcourir ce subtil nectar qui a forgé la pétillante magie des lieux : les bulles de champagne…

    Six heures et 700 kilomètres d’autoroute sont nécessaires pour approcher Sainte Savine, banlieue de Troyes. On quitte Aix en Provence ; autoroute A8/E80 direction Salon, Avignon, Vienne ; Continuer sur A6/E15 direction Lyon, Dijon ; continuer sur E21 direction Chaumont ; Puis A5 direction Troyes ; sortie Sainte Savine, sur l’avenue du Général Leclerc, après 150 mètres on tourne à droite, au tout début se trouve l’Hôtel Le Chantereigne, notre résidence pour cette escapade…
 


    C’est un établissement de la chaîne Inter Hôtel tenue par Monsieur et Madame Di Stefano, un couple qui gérait précédemment un hôtel en Californie. D’ailleurs la décoration très américanisée est là pour le rappeler. Situé au abord d’une entrée d’autoroute et à 5 minutes du centre ville de Troyes, sa position nous facilite grandement les déplacements aux heures de pointe. La chambre se situe au rez-de- chaussée et la fenêtre donne sur un jardin. Elle est aménagée avec goût, le confort nécessaire y est pour un séjour agréable. Il y a même un mini-bar…
     


    Nous laissons nos affaires et nous partons immédiatement à pieds découvrir le cœur de ce village qui jouxte Troyes. Sainte-Savine conserve de l'époque de son essor de la seconde moitié du 19ième siècle et de la première partie du 20ième siècle un patrimoine bâti considérable (habitat, usines et ateliers) qui marque encore profondément l'identité de la commune. Un habitat populaire, de type individuel, sous forme de petites maisons dites économiques. Elles sont souvent dotées d'un jardinet à l'arrière. Cet habitat était destiné à loger les ouvriers des usines. Un habitat plus bourgeois, constitué de maisons de maîtres et demeures des industriels. Des usines et des bâtiments liés à la production industrielle de l'époque sont également typiques de ce village.
     

 

    En plein centre ville, l’école normale de fille qui a fermé en 1991, accueille aujourd’hui une maison Pour Tous. Ce bâtiment de construction Art déco arbore sur sa façade centrale des cartouches en allégorie des principales vertus du début du 20ième siècle. Une fontaine avec une sculpture moderne orne le parvis.
     


    L’église du 16ième et 17ième siècle possède un remarquable portail de style corinthien réalisé en 1611 par les frères Baudrot, maîtres maçons, avec statues de Sainte Savine et Maximiniole du 16ième siècle sur portail ouest extérieur. A l’intérieur un statuaire du 16ième siècle dont une Pietà, un Ecce homo ainsi qu’une belle vierge du 14ième siècle. Tribune d’orgue de 1618, peinture sur bois, statue de la Vierge à l’Enfant assise, bois du 17ième siècle. Chaire sculptée du 17ième et sarcophage de pierre sculptée de l’époque mérovingienne. Vitrail du 17ième au 19ième siècles. Après deux heures de marche, nous retournons nous reposer dans notre chambre…
     


    L’aube pointe sont nez à travers les feuillages des maisons du quartier quand nous prenons notre premier petit déjeuner dans une salle décorée par des vieux pare-chocs de Buick et de Chevrolet venant d’outre atlantique. Quelques minutes plus tard nous garons notre voiture sur le parking Victor Hugo situé au nord de la ville ancienne. Un regard rapide sur le plan nous permet de nous situer : nous sommes à la base du bouchon de champagne et nous pouvons commencer notre visite.
     


    Capitale historique de la Champagne, Troyes est par excellence une ville à découvrir à pied, au gré de ses envies et de sa curiosité. En flânant dans son cœur historique, affectueusement surnommé le « Bouchon » (de Champagne, bien sûr !) par les Troyens en raison de sa silhouette vue d’avion, amoureux des villes historiques nous sommes surpris et charmés : Eglises gothiques illuminées par les vitraux classés, maisons à pans de bois multicolores, hôtels particuliers Renaissance, patrimoine industriel réhabilité... toutes les époques sont représentées.
     


        Construite en partie sur pilotis, dès le début du 13ième siècle, la cathédrale Saint-Pierre Saint-Paul est un chef d'œuvre méconnu caractéristique de l'architecture gothique. Sa façade, avec ses trois portails flamboyants, est l’œuvre de Martin Chambiges, célèbre maître maçon parisien du 16ième siècle. La tour Saint-Paul est inachevée depuis 1545.
     


    Les 1500 m2 de verrières d’époque datant du 13ième au 19ième siècle font de la cathédrale un fantastique livre d’images pour l’étude de l'évolution de l'art du vitrail au fil des siècles. Derrière la grande rosace de 8 mètres de diamètre se trouvent les Grandes Orgues provenant de l’Abbaye de Clairvaux. Le trésor renferme notamment la Châsse de Saint-Bernard de Clairvaux, ornement liturgique en soie rouge brodé de 53 médaillons du 13ième siècle et une belle collection d’émaux mosans et limousins (12ième siècle – 13ième siècle).
     


    La Maison de l'Outil et de la Pensée Ouvrière est installée dans le très bel Hôtel de Mauroy, exemple caractéristique des hôtels particuliers des riches commerçants troyens (16ième siècle). Elle présente une collection exceptionnelle d’outils et d’instruments anciens rassemblés par le père Paul Feller, passionné par le savoir-faire des artisans, ainsi que des expositions temporaires.
     


    Importante artère commerçante de Troyes depuis le Moyen Age (elle était alors la rue de l'Epicerie), la rue Emile Zola a été entièrement rénovée dans le cadre du projet de requalification urbaine de l'espace public de 2003 à fin 2004. Véritable espace de vie semi-piéton où il fait bon flâner à la recherche de la bonne affaire, elle compte plusieurs somptueuses façades à pans de bois rénovées, harmonieusement éclairées dès la tombée de la nuit. Ne manquez pas de pousser la porte du n°111, en toute discrétion par égard pour les habitants, pour découvrir la cour du très bel ancien "Hôtel du Lion Noir".
     


    Parfois encore ignoré des touristes pressés car situé légèrement à l'écart des grands axes, le quartier Saint-Nizier, récemment rénové, propose une promenade pleine de charme et de découvertes dans une atmosphère de village, préservée des bruits de la ville, autour de la jolie église du même nom, à l'intéressante architecture gothique renaissance (1505-1580). Le portail de façade de cette dernière possède un fronton triangulaire orné du blason de Charles IX. Sa toiture, recouverte de tuiles vernissées multicolores, rappelle aux visiteurs la proximité de la Bourgogne. A voir également dans l'église, la mise au tombeau et la piéta du 16ième siècle.
     


    Le quartier Vauluisant, presque entièrement piéton, est aussi appelé "quartier des arts", en l'honneur de ses musées (Histoire de la Champagne et Bonneterie, Maison de l'Outil et de la Pensée ouvrière) et de l'église Saint-Pantaléon, construite sur l'emplacement d'une ancienne synagogue et véritable musée de la statuaire troyenne du 16ième siècle. Les statues les plus remarquables sont les œuvres de Dominique le Florentin, un artiste troyen qui fut le décorateur de François 1er, mais Saint-Pantaléon est aussi remarquable par la qualité de ses verrières en "grisaille" du milieu du 16ième siècle. Des artisans de plus en plus nombreux choisissent de s'installer dans les maisons à pans de bois rénovées qui bordent encore les ruelles au tracé médiéval.
     


    La Médiathèque de l'Agglomération Troyenne est l’une des plus riches de France pour son fonds ancien, constitué de manuscrits (la plus importante collection de manuscrits du Moyen Age après la Bibliothèque nationale de France) et d’imprimés (dont près de 700 livres imprimés au XVe siècle, ou incunables). L’aspect le plus original du projet troyen est sans aucun doute la mise en valeur du patrimoine de la MAT à travers une exposition permanente de son fonds ancien qui se présente comme un parcours à travers les couches constitutives de l’histoire des collections. Le visiteur est invité à remonter dans le temps jusqu’aux moments fondateurs de la bibliothèque : abbatiat de saint Bernard à Clairvaux, règne du comte Henri 1er le Libéral.
    

 

    Quand les douze coups de Midi sonnent au carillon de la place Saint Rémy, une odeur de pattes fraîches nous conduit tout droit au milieu d’une petite ruelle ou se trouve une trattoria « Chez Giuseppe » qui nous régale d’une salade de tomates muzzarela, d’une entrecôte Milanaise et d’un chianti rouge millésimé. Après une mini pose dans le jardin potager de l’église attenante nous reprenons notre ballade troyenne…
     


    Construite au 12ième siècle, l'église Sainte-Madeleine est la plus ancienne église de Troyes. Elle est surtout célèbre pour la finesse des sculptures de son jubé, qui figure parmi les sept derniers encore en place en France. Véritable dentelle de pierre ciselée, celui-ci fut sculpté par Jean Guailde au début 16ième siècle (la légende voudrait que ce dernier soit enterré au pied du jubé : son épitaphe indique "qu’il attendait la résurrection bienheureuse sans crainte d'être écrasé").
     


    Sillonnée de plusieurs canaux, Troyes comptait également jusqu’au 18ième siècle de très nombreux puits, qui avaient certainement comme fonction principale, outre l’approvisionnement en eau, de lutter contre les incendies. Certaines riches familles de marchands possédaient leur puits privé, mais la plupart étaient d’un usage commun et logiquement situés sur les principaux axes de passage ou places. Alors qu’il furent systématiquement  fermés ou détruits pour faciliter la circulation ou pour des raisons d’hygiène durant ces deux derniers siècles, les puits ont fait leur réapparition depuis quelques années dans le centre historique de Troyes et sont désormais des éléments incontournables du petit patrimoine historique : à l’angle des rues Emile Zola et Turenne, Turenne et Arnaud, Colonel Driant et Monnaie, dans les cours du Mortier d’Or et de l’Hôtel du Petit Louvre... A nous de les découvrir !
     


    Nous avons continué ainsi notre promenade vers l’Hôtel de Mauroy, l’église Saint Nicolas, la Synagogue, la ruelle des chats, l’église Sainte Madeleine, l’Hôtel Juvénal des Ursins, l’Hôtel de Ville, Les Halles, l’Hôtel du Petit Louvre et la Préfecture avant de rejoindre notre Hôtel pour un repos bien mérité…
      


    Le soleil est encore radieux ce matin quand nous partons pour les plaines champenoises et le Nogentais. Une aubade aux plaisirs avec des châteaux bordés de jardins à la française qui témoignent de l’histoire et de l’architecture française, ses bords de Seine qui serpentent tranquillement et où semble encore flotter l’ombre de Flaubert qui aimait se promener en ces terres de poésies et ses vignobles.
     


    Première halte à l’incontournable château de la Motte Tilly qui incarne les fastes et l’esprit français du 18ième siècle. Les jardins qui s’étendent sur 60 ha respirent les promenades d’antan. Le metteur en scène Millos Forman y a tourné quelques scènes des Liaisons dangereuses.
     


    Deuxième halte : Nogent sur Seine qui devint seigneurie indépendante en 1623 et fut attribuée par le roi Louis XIII le 11 septembre 1630 à Claude Bouthillier de Chavigny. Il possédait la terre de Pont sur seine et sa femme, Marie de Bragelonne y fit construire l’un des plus magnifiques châteaux de France aux dires des contemporains. Le patrimoine religieux porte sur la peinture et la sculpture présentée dans l’église Saint Laurent mais aussi sur les objets et vêtements liturgiques. Calices, ciboires, patènes, généralement en argent et datant du 19ième siècle et chasubles brodées composent le « Trésor » de cette l’église.
     


    Troisième halte : Clairvaux, au cœur de la vieille forêt gauloise couvrant comme une bure les collines et les vallées des premiers contreforts du plateau de Langres. A 15 kilomètres de Bar sur Aube. Terre de silence, c’est la que Saint Bernard vint défricher, il y a neuf siècles, le 25 juin 1115, la clairière du val d’Absinthe et y construire la célèbre Abbaye où il vécut jusqu’à sa mort, le 20 août 1153. Aujourd’hui de très longs murs interminables, en rangées successives, interdisent toute vue sur les vestiges des splendeurs d’autrefois. Clairvaux est l’une des maisons centrales les mieux gardées de France.
     


    Nous prenons notre déjeuner à Bar sur Aube au « Jardin des délices » : foie gras, entrecôte sauce aux girolles et fromages locaux arrosés d’un Morgon, avant de reprendre la route vers la forêt d’Orient et les Grands Lacs. Les mystères et les légendes des Templiers flottent autour de cette espace de vie.
 

 


 

    Quatrième halte : Le village de Dienville qui est mentionné en 864 sous le nom de Dienvila. On y note le passage d'Attila vers 451. On y retrouve d’ailleurs une voie romaine, vestige de la domination de cette époque. L’église Saint-Quentin (16ième-18ième  : belles statues, maître-autel et chaire, grille de chœur en fer forgé 1765, buffet d’orgue) et Chapelle du tertre (12ième -17ième) fermée pour cause de vol. Une Halle sur la place du village donne un caractère très 19ième siècle à ce village portuaire.
     


    Cela fait un quart d’heure que le GPS nous fait tourner en rond sans nous faire apercevoir la moindre rive du Lac d’Orient. Nous demandons donc notre chemin dans une petite localité au nom de Radonvillers qui nous fait découvrir une vielle église à structure de bois.
     


    C'est ici, à vingt cinq kilomètres à l'est de Troyes, que fut créé en 1970, l'un des cinq premiers Parcs naturels régionaux français, couvrant 70.000 hectares (50 communes et plus de 20.000 habitants aujourd'hui) abritant en leur sein d'immenses lacs réservoirs (5.000 ha), nichés au creux de forêts profondes, encadrés à l'ouest et à l'est, d'éminences calcaires vallonnées. Ces magnifiques plans d'eau sont aussi, lors des grandes migrations, une escale de choix pour des milliers d'oiseaux : grues cendrées, canards, oies sauvages, rapaces. Ainsi, le pygargue ira passer ses nuits en forêt, tandis que les oies vont pâturer en dehors du lac durant le jour et que nous, nous retournons à l’hôtel pour un repos mérité…
     


    Ce matin quelques nuages de pluie sont présents mais à l’aube de cette nouvelle journée le soleil force sa présence comme d’habitude. Cette fois-ci direction le pays d’Othe. Aux confins de la Bourgogne, chaque vallée, chaque village a sa personnalité. Un clocher puis des maisons de briques apparaissent soudain au creux d’un vallon, au pied d’un champ éclairé d’or. Nous partons à la découverte des églises à travers une Aube bucolique.
      


    Premier village Auxon : l’église Saint Leu, construite au 16ième siècle, sous le vocable de Saint Pierre, puis de Saint Leu, présente un plan rectangulaire avec saillie d'abside à trois pans entièrement voûtée. Riche ensemble de sculptures des 13ième, 14ième et vitraux du 16ième siècle. Exceptionnel portail de la Renaissance Italienne daté de 1537. Elle renferme dans son clocher une magnifique fresque du 16ième siècle en attente de restauration. Un orgue du 19ième siècle fonctionne pour les offices.
     


    Deuxième village Ervy le Châtel : l’église de Saint Pierre ès liens fut construite au 15ième et 16ième siècle sur une butte, la collégiale domine les environs, l’entrelacs de chemins et de ruelles, des escaliers biscornus et de toitures hétéroclites, les champs et bosquets à perte de vue, au-delà de l’Armance, voire jusqu’aux abords de la Bourgogne.
     


    Ancienne place forte des Comtes de Champagne, dominant la vallée de l'Amance, Ervy-le-Châtel possède un certain charme. Il est agréable de se promener le long de ses remparts et d'admirer la porte Saint-Nicolas. Cette porte flanquée de deux tours rondes a été construite en 1450 et constitue le seul vestige des remparts d'origine. La ville possède d'autres attraits comme sa halle circulaire ou son arboretum à pan de bois de 1836.
     


    Troisième village : Chaource est une jolie bourgade située aux sources de l'Armance, dans un pays de bocage. C'est le pays des gastronomes. Il est connu loin à la ronde pour son fromage au lait de vache, moulé à la louche. Le village possède de nombreuses bâtisses en pur style champenois : construction en torchis, pan de bois avec poutres apparentes. Au gré de notre promenade dans la commune, nous découvrons ses vestiges d'un temps pas si éloigné.
      


    Nous Poussons la porte de l’église musée et découvrons sa riche statuaire datant du 16ième siècle. Dans la crypte de l'église Saint Jean-Baptiste la mise au tombeau. Croyants ou non, tous viennent se recueillir devant cette œuvre d'Art et cherchent à percer le mystère du talentueux et anonyme Maître de Chaource celui qui fit jaillir l'émotion de la pierre.
     


    Quatrième village : Avec Les Riceys nous rentrons dans la province du Côte des Bars pour pétiller de plaisir ! Amateurs de fines bulles, voici 220 kilomètres d’itinéraires balisés pour déguster des champagnes de caractères.
     


    Les Riceys, un seul nom pour trois villages qui se sont installés sur le plus grand terroir de Champagne : Ricey-Bas, Ricey-Haute-Rive et Ricey-Haut. Entourée de collines boisées et de plus de 750 hectares de vigne, dans une belle vallée arrosée par la rivière de la Laignes, c’est l’unique commune en France à posséder trois A.O.C. avec le Champagne, les Coteaux Champenois et le fameux rosé des Riceys.
      


    Les trois églises des Riceys sont classées monuments historiques. Les ruelles serrées forment un labyrinthe qui abrite de belles maisons en pierre, une vieille halle typique et de nombreux lavoirs pittoresques.
       


    Quand les douze coups de Midi résonnent en écho dans les trois carillons, nous nous réfugions 2 place de l’église au restaurant « Le Marius ». Un établissement recommandé par le caviste du village, situé dans une cave typiquement champenoise, entourée de pierres taillées et de lumières tamisées pour profiter d’un agréable repas dans une ambiance raffinée, avec du champagne rosé des Riceys, bien entendu…
      


    Cinquième village : Mussy sur Seine, Village gallo-romain puis bourg médiéval fortifié, envahie tour à tour par les Normands au 10ième siècle, les Anglais, les huguenots au 16ième, les Autrichiens et plus récemment les Allemands, Mussy sur Seine, à l’époque Mussy L’Évêque, a été aussi la Résidence d’été des évêques de Langres pendant 6 siècles. Le bourg garde de nombreux témoins de son passé prestigieux dont le reste de ses fortifications, nombre de demeures bourgeoises en pierre et à pans de bois et un réseau pittoresque de ruelles étroites et enchevêtrées, souvenir de son passé médiéval où le temps semble s’être arrêté.
     


    Sixième Village : Assis sur la rivière « Ource », Essoyes (l’adjonction d’un « s » superflu mais « faisant plus riche » est récente) est habité depuis l’époque Celtique pour le moins. Au 11ième siècle seulement, on trouve des traces écrites sur le village. L’Abbaye de Molesme était solidement implantée à Essoyes. La seigneurie d’Essoyes, bien située entre Molesme et Clairvaux a été la propriété de la famille Sommièvre jusqu’à la Révolution.
   

   

    Au centre du bourg se dressait l’ancienne église romane Saint Rémi qui comptait parmi les édifices romans les plus remarquables de l’Aube. Elle fut détruite en 1855. Une souscription permit de la remplacer par l’église actuelle consacrée en 1865. On peut y remarquer des vitraux et l’orgue (classé monument historique), dons de la famille Hériot.
      


    C’est aussi une rencontre avec Renoir ! Le lien unissant la famille Renoir au village d’Essoyes est à la fois sentimental et artistique. C’est sans doute ce qui confère à ces lieux une richesse toute particulière. En effet, il garde en mémoire non seulement les racines de celle qui deviendra l’épouse de Renoir et la mère de ses enfants, mais aussi une source d’inspiration et un havre de paix et de bonheur familial. La volonté  du peintre d’être inhumé à Essoyes montre que le village n’a pas été pour lui un simple lieu de transition : ce limougeaud de souche y avait sans doute trouvé une contrée d'adoption.
      


    Septième et dernier village : Bar sur Seine. En 1275, l’existence d’une halle est mentionnée. Les Comtes de Bar sont apparentés successivement aux Tonnerre, aux Brienne et aux Du Puiset. Après le dernier Comte de Bar, Milon IV, décédé à la croisade en 1219, le Comté passe aux Comtes de Champagne, puis dans le Domaine Royal (par Jeanne de Navarre, née au château de Bar sur Seine le 14 janvier 1273 et épouse Philippe IV Le Bel). Le Duc de Bourgogne, Philippe III Le Bon, se l’approprie en 1424. Après la mort de Charles le Téméraire (1477) le duché de Bourgogne (avec Bar sur Seine) est réuni à la couronne de France (Louis XI).
     


    Dans la Grande rue, on peut voir les maisons à pans de bois, et notamment la Maison du 16ième siècle, (lieu d’exposition), plus loin la Chapelle de la Passion, (16ième ). Décorée de pilastres aux chapiteaux corinthiens. Sur la façade, une maxime : « Virtutis esto, non fortuna comes » (compte sur ta vertu et non sur ta chance)…
     


    Il est temps de rejoindre Sainte Savine pour un repos bien mérité. Tout au long de la route du retour plane dans notre esprit l’image de cette fontaine de plaisir qui se prénomme « Champagne », que même quelques vaches qui se reposent dans les près environnant n’arrivent pas à nous faire oublier…
    

 

    Le panorama extasie le regard. Les parfums exaltent l’âme. Le soleil berce les coteaux environnants. Le grain gorgé de sève s’offre aux tentations gourmandes… Vous êtes au cœur de l’Aube. Terre du vin des rois, dans les environs de Villenauxe la Grande ou dans la côte des Bar… Lovée au nord de Troyes ou au sud du département. Plusieurs centaines de kilomètres de bonheur envoûtant vous permettent de goûter à la généreuse nature de paysages tout en rondeurs. A l’inépuisable patrimoine de pittoresques villages taillés dans la pierre, au savoir-faire ancestral des Maîtres vignerons, et bien sûr, au subtil nectar qui a forgé la pétillante magie des lieux…

    Alez-y pour les églises, mais surtout visiter les caves pour vous initier aux multiples saveurs, arômes et subtilités du précieux breuvage…

    Que la découverte et la fête commence… Champagne !…

 
Armand et Andrée,
 
 
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. Fanny39  le 02-11-2009 à 10:38:05

L'Aube : j'adhére
Trop belles photographies

2. vivrenotreamour  le 02-11-2009 à 13:24:14  (site)

bonjour
tres beau reportage toujour d'aussi belle image et agréable a lire
tu etais vraiment pas loing de chez moi
je te souhaite une bonne semaine
http://uplofile.free.fr/rep1/97909642j-trouve-tous124834024321_gros.gif
bis patricia

3. lafianceedusoleil  le 02-11-2009 à 13:30:09  (site)

bonjour Armand,
c'est un très beau documentaire que tu nous as transmis sur l'Aube, très intéressant. Je te remercie pleinement. Pour l'Aube, je connais que la ville de Troyes qui est magnifique. Elle m'a conquise. Je reviendrai ce soir sur ton article.
Bon lundi et très bonne semaine mon grand.

smiley_id117191

4. lolo78000  le 02-11-2009 à 15:50:40  (site)

kikou enfin de retour!!! bon après-midi et gros bizzzous

5. arlequin  le 02-11-2009 à 16:23:43  (site)

Aube est une région extraordinaire de par son architecture.Il y a des photos où on se croirait plongé dans un autre siècle.
Bravo pour ce reportage bien documenté.
Bonne journée.

6. lolo78000  le 02-11-2009 à 20:07:34  (site)

très bonne soirée gros bizzzous

7. ptit-n-ange  le 02-11-2009 à 22:19:23  (site)

bonsoir jakin ! il y à en france de nombreux chateaux qui ont tous des tas de choses à nous apprendre ! il suffit de pousser les portes ! enfin en général ! car pour les citadelles du vertige ce serait dificile car il ne rest plus de portes ! cela fait bien longtemps que j'envisage d'aller les visiter mais j'ai le vertige ! je repasserais demain pour lire ton article car il est déjà tard ! fais de beaux rêves ! bises

8. lafianceedusoleil  le 02-11-2009 à 22:23:59  (site)

douce nuit Armand,
à demain

Cliquez ici pour voir mon image

9. sylviephotos  le 03-11-2009 à 11:19:48  (site)

aube prochaine destination effectivement c'est à découvrir
bon repportage
bonne journée à bientôt
sylvie

10. agie  le 04-11-2009 à 14:27:54  (site)

un tit coin de paradis a découvrir, ça me deplairai pas d'y aller faire un tour
bonne arem
bisous

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 24-10-2009 04:29

LE MOT DU WEBMASTER

 

 

BONJOUR LES AMI(E)S VISITEURS ET VISITEUSES
 
LE WEBMASTER RENTRE DANS LE SILENCE POUR UNE SEMAINE...
 
LE TEMPS DE PARTIR A L'AVENTURE DANS L'AUDE... 
  

 


 

 PROFITEZ EN POUR LIRE ET RELIRE 49 CARNETS DE VOYAGES...
 
DÉCOUVRIR 17 DÉPARTEMENTS FRANÇAIS...
 
POUR LES PLUS TÉMÉRAIRES 34 TRAVAUX SUR LE SYMBOLISME DANS LA RUBRIQUE PHILOSOPHIE...
 
UNE HISTOIRE DE LA FAMILLE EN 51 ÉPISODES Á SUIVRE...
 
    98 CHRONIQUES PHOTOS
     39 FICHES DE LECTURE
  51 VOYAGES Á TRAVERS LA MONNAIE
 
ET POUR LA PREMIERE FOIS
 
1 ARTICLE DANS LA RUBRIQUE VOYAGE PAR LA MUSIQUE
 
 
VOUS POUVEZ AUSSI ME RETROUVER SUR :
jakin@centerblog.com
abibaal@blogspot.com
 
  
JE REVIENS PARMI VOUS VERS LE 2 NOVEMBRE 2009
 
 
MERCI POUR VOS PASSAGES ET A +
 
BONNE LECTURE...
 
 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lejardindhelene  le 24-10-2009 à 08:38:39  (site)

Moi aussi, je vais aller en profiter...Belle semaine alors...

2. arlequin  le 24-10-2009 à 08:44:36  (site)

Bonne aventure si je peux me permettre dans l'Aude delà.lolReviens nous avec de beaux reportages !
Bonnes vacances.

3. diane62  le 24-10-2009 à 08:55:54  (site)

Bonne vacances Bisous

4. lolo78000  le 24-10-2009 à 14:29:37  (site)

kikou viens te souhaiter un très bon samedi et bon repos gros bizzzous

5. lafianceedusoleil  le 24-10-2009 à 20:54:54  (site)

bonne balade Jakin, tu nous raconteras. Bon séjour dans l'Aude.
Bonne fin de soirée.

smiley_id239910

6. ptit-n-ange  le 25-10-2009 à 10:13:00  (site)

bonjour je te souhaite un bon dimanche ! profite bien de ce ptit voyage ! bises

7. lafianceedusoleil  le 25-10-2009 à 13:12:40  (site)

coucou Jakin
profite mon grand, le soleil vient juste de se lever !
Dimanche est bien entamé profite bien.
Bisou

Cliquez ici pour voir mon image

8. lolo78000  le 25-10-2009 à 20:28:11  (site)

bonne soirée et gros bizzzous

9. heremoana  le 26-10-2009 à 17:12:51  (site)

et bien je te souhaite de bonnes vacances
reviens nous avec des tonnes de belles photos, ainsi tu nous fait voyager et découvrir plein de beaux paysages
bisous

10. lolo78000  le 26-10-2009 à 21:49:18  (site)

douce nuit et pas à la belle étoile il fait trop froid!!!lol gros bizzzous

11. lafianceedusoleil  le 26-10-2009 à 22:38:13  (site)

douce nuit mon grand, souhaite que ta balade se passe à merveille.
Gros bisou de Cricri

12. vivrenotreamour  le 27-10-2009 à 12:39:50  (site)

bonjour
j'espere bientôt te retrouver avec de jolie photo et de magnifique article comme tu sais si bien les faire
voici des nouvelle de mon fils
voici le message qu'il ma envoyer se matin
KiKou sa va moi je suis trop content ce matin j ai l impression d être en progrès j me suis levez avec un peu moins difficulté et je me suis lavez complètement tout seul j ai même réussi a mettre mes chaussettes et après je suis retourné dans mon lit tout propre ... Bon d accord sa ma tirez pas mal musculaire ment mais franchement chui content d moi... Pas toi ???
voila un message qui me rassure complètement
passe une bonne journée
bis patricia

13. lafianceedusoleil  le 27-10-2009 à 22:32:49  (site)

profite bien Jakin, expère que tu as beau temps.
Bonne fin de journée.
Kikou mon grand

Cliquez ici pour voir mon image

14. ptit-n-ange  le 28-10-2009 à 16:48:58  (site)

bonsoir ! une penssée pour le voyageur en souhaitant que le voyage se passe bien ! bises

15. Guiphitho  le 28-10-2009 à 20:26:39  (site)

Bonne semaine, Jakin Clin doeil

smiley_id118669
Carine

16. lafianceedusoleil  le 28-10-2009 à 22:02:17  (site)

bonsoir Jakin,
je pense que tu profites du beau temps !
Nous avons encore eu une belle journée ensoleillée aujourd'hui, profitons !
kikou à bientôt

smiley_id1992963

17. lolo78000  le 29-10-2009 à 08:14:30  (site)

kikou en congé jusqu'à la fin de la semaine je passe ce matin te souhaiter un très bon jeudi gros bizzzous

18. lafianceedusoleil  le 30-10-2009 à 07:52:40  (site)

coucou,
souhaite que ta balade se passe bien et que tu profites du beau temps.
Je te souhaite une heureuse journée.
Bise

smiley_id117188

19. lolo78000  le 30-10-2009 à 17:54:49  (site)

bonne soirée et bon week-end gros bizzzous

20. lafianceedusoleil  le 31-10-2009 à 12:04:49  (site)

Ouf, le soleil arrive pour mon plus grand plaisir
Belle journée
kiss Armand

Cliquez ici pour voir mon image

21. lafianceedusoleil  le 31-10-2009 à 22:53:57  (site)

ce soir Cricri fait :

Cliquez ici pour voir mon image

kiss

22. Guiphitho  le 01-11-2009 à 10:02:49  (site)

Bon dimanche à toi, Jakin Clin doeil
smiley_id118669
Carine

23. mamieve34  le 01-11-2009 à 13:55:49  (site)

bonjour tous
j'espère que vous aurez bien profiter du beau soleil du sud pendant ces quelques jours
bon dimanche après midi
bisous
Eve

24. lolo78000  le 01-11-2009 à 21:10:12  (site)

très bonne soirée gros bizzzous

25. lafianceedusoleil  le 01-11-2009 à 22:30:10  (site)

à très bientôt Armand, bonne semaine à toi.
Bise

Cliquez ici pour voir mon image

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 23-10-2009 08:13

SCOTT JOPLIN

 


      Intimement lié à l’époque des « Gay Nineties » et remis au goût du jour grâce à l’Arnaque au début des années soixante-dix, le ragtime s’est à la fois inspiré des danses européennes et du célèbre cake walk, très prisé dans les plantations du sud. Il n’en est pas moins une musique sérieuse – une musique de pianistes – dont les règles ont été fixées par Scott Joplin, l’auteur de « Maple Leaf Rag » et du premier opéra noir, « Treemonisha ».

    A l’image de Blind Boone, James Scott, Louis Chauvin, Joseph Lamb, Tom Turpin fait partie de ces quelques pianistes de légende, caractéristiques des « Gay Nineties ». Très grand virtuose du clavier, en alliant le stide bass du rag au walking bass du boogie-woogie, il devait contribuer à la reconnaissance du ragtime.

    Présentée à Harlem en 1915, Treemonisha se solda par un échec qui se révéla fatal à Scott Joplin. Il faudra attendre le début des années soixante-dix et un certain Gunther Schuller pour que cette œuvre, qui est sans doute le premier opéra noir, sorte enfin de l’oublie !

    Scott Joplin fera partie du premier orchestre de rag, The Queen City Negra Band. Quelque peu grisé par le succès spectaculaire de Maple Leaf Rag, il se lancera dans des œuvres ambitieuses. L’objectif : se faire accepter de la bourgeoisie blanche !
 


    Pendant longtemps, la communauté blanche ne voudra voir en l’artiste de couleur qu’un entertainer, c’est-à-dire un amuseur. Après Scott Joplin, Eubie Blake est le plus grand pianiste de ragtime, avec un style très dynamique.

    Eubie Blake et le parolier Noble Sissie se rencontreront en 1915. De cette collaboration aussi longue que fructueuse naîtront bien des chefs-d’œuvre, comme « It’s All Your Fault » et surtout « Shuffle Along » écrit en 1921 à la demande du chef d’orchestre James Reese Europe. Une œuvre qui permettra aux artistes noirs de conquérir Broadway.

    Après que le banjo lui eut donné son rythme caractéristique, le ragtime est devenu une affaire de pianistes. Les enregistrements du début du 20ième siècle sur « piano-rolls » attestent que la musique syncopée de Joplin a bien contribué à la naissance du jazz.
 


    James P. Johnson, qui deviendra l’un des grands virtuoses du piano stride, apprendra beaucoup des pianistes de ragtime, à commencer par Scott Joplin, avant d’être le grand artisan de la rupture avec la musique du compositeur de « Maple Leaf Rag ».

    La disparition de Scott Joplin en 1917 n’entraînera pas la fin du ragtime. Des musiciens tels que Ravel, Milhaud et Satie, en France, ou Copland et Gershwin, aux Etats Unis, puiseront dans les thèmes du roi du rag une part importante de leur inspiration.

    Grâce à « L’Arnaque » mis en scène par George Ray Hill en 1973 et dans lequel on peut entendre « The Entertainer » de Scott Joplin, le ragtime recouvrera une seconde jeunesse...
 
♥     Maple Leaf Rag (1899)
   
  
♥♥    Scott Joplin's New Rag (1912)
 
 
♥♥♥     Reflection Rag (1917)
 
 
 
Textes et photos en provenances de la collection « Les Génies du Jazz », Editions Atlas, 1991.


Armand,

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. vivrenotreamour  le 23-10-2009 à 12:47:09  (site)

bonjour je connaissait pas se musicien mer toi de toi de me le faire découvrir
nous ici il pleut

mon fils Sébastien à eu un accident de moto.
Décidément en se moment sa n'arrette pas
Sa moto à pris feu sans raison, Il à essayer d'arretter la moto tout en protégeant son copain qui étais à l'arrière et au moment ou lui à voulus descendre la moto à exploser et ses vêtements on pris feu , il est bruler au deuxième degré entre les jambes sous morphine et auras besoin de gref de peau.
Vu les circonstances de l'accident cela aurais put être beaucoup plus grave
je te souhaite un bonne apres midi
bis patricia

2. heremoana  le 23-10-2009 à 17:27:55  (site)

la musique est un art si varié que tout un chacun peut trouver écho à ses goûts profonds !
gros bisous et bon week-end !

3. lolo78000  le 23-10-2009 à 20:38:20  (site)

très bonne soirée et bon week-end gros bizzzous moi je prends le large ce soir!!!lol et j'emmène mon balai

4. lafianceedusoleil  le 23-10-2009 à 22:51:23  (site)

bonsoir Armand,
merci pour ton article intéressant. Souhaite que ta journée fut telle que tu la voulais avec de bonnes choses.
je reviens d'un vernissage d'aciers gravés faits par Mick Micheyl, c'était grandiose, je ne m'y attendais pas. Il y avait aussi Michou, Michèle Toor, Rika Zarai, Charlotte Julian, Marie Paule Belle, Henri Tisot, Michel Denisot et j'en passe. Ai pris quelques photos. Ce fut une soirée mémorable.
Demain soir, je ferai un article sur cette soirée qui s'est passée à la salle des fêtes de ma mairie.
passe une bonne nuit reposante !
bisou de Cricri

5. lilly-marlene  le 24-10-2009 à 01:21:14  (site)

un petit coucou avant d aller me coucher pour te souhaiter une tres bonne nuit ainsi qu un tres bon week end
gros bisous
lilly

6. vivrenotreamour  le 24-10-2009 à 01:33:08  (site)

bonsoir du courage en se moment il m'en fraudais des tonne et je les ai pas il y arrive un moment on se demande pourquoi toujours nous et la je fatigue grave
je te souhaite une bonne nuit
Cliquez ici pour voir mon image
bis patricia

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 22-10-2009 08:18

LA VOIE MACONNIQUE N'EST DONC PAS UN LONG FLEUVE TRANQUILLE !

 

 

 

 

    D’habitude on utilise l’allégorie de la terre pour parler du parcours maçonnique : faire le chemin, être sur le chemin, pour signifier que nous sommes à l’extérieur et que nous avons bien les deux pieds enraciner dans la terre et qu’il faut les lever l’un après l’autre pour avancer.

    A ce grade pour la première fois l’allégorie utilisée est l’eau : la voie maçonnique n’est donc pas un long fleuve tranquille ! Je suppose qu’il ne s’agit pas d’un renvoi au film d’Etienne Chatiliez « La vie est un long fleuve tranquille ». Quoi que ? entre les Groseilles et les Duvernois, un Elu secret pourrai trouver sa voie ou sa voix.

    A ce grade nous avons opéré une transgression pour changer de niveau et nous situer définitivement à l’intérieur de notre corps. Le travail est exclusivement à l’intérieur ! Et comme l’intérieur de l’homme est fait majoritairement d’eau je comprend qu’il faille naviguer sans cesse entre l’Esprit et le cœur comme une veille pirogue Lébou mal équilibrée…

    Dans cette prise de conscience il faut savoir que l’on peut se noyer à l’intérieur de son propre corps ou plus grave on peut en ressortir en état d’apesanteur et marcher sur l’eau…


Jakin,

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lafianceedusoleil  le 22-10-2009 à 08:25:27  (site)

salut Armand,
j'ai parcouru ton article et je t'en remercie, y reviendrai plus lentement ce soir.
Bisou

Ce soir, nous nous faison un resto chez Léon.

C'est le début d'un jour nouveau
Il est à toi et tu peux l'utiliser comme tu veux
Tu peux le dépenser ou le faire fructifier
Ce que tu fais aujourd'hui est important
Car tu échanges une journée de ta vie.
Quand viendra demain,
Ce jour sera disparu à jamais
Remplacé par ce que tu as laissé derrière toi
Que cette journée soit réussie.

2. rebelle  le 22-10-2009 à 08:27:47  (site)

kikou votre article est tres beau je vous souhaite une tres douce journée gros bisous

3. arlequin  le 22-10-2009 à 09:35:06  (site)

Je ne connais pas la voie maçonnique et son initiation.
Qoique marcher sur l'eau çà va ! lol
Bonne journée.

4. ptit-n-ange  le 22-10-2009 à 10:34:51  (site)

bonjour jakin ! je te remercie de ta visite ! marcher sur l'eau ! ça c'est une idée ! passe une bonne journée ! bises

5. Guiphitho  le 22-10-2009 à 10:59:05  (site)

L'être humain a des ressources inimaginables très certainement.
Bonne fin de semaine à toi
smiley_id118669
Carine

6. vivrenotreamour  le 22-10-2009 à 11:06:03  (site)

bonjour
est oui naviguer entre l'esprit et le cœur et pas toujours facile mais doit ton toujours écouter son cœur comme certain le disse de foi je me le demande?
je te souhaite une bonne journée
Cliquez ici pour voir mon image
bis patricia

7. lolo78000  le 22-10-2009 à 14:33:51  (site)

bon après-midi chez nous grand soleil!! gros bizzzous

8. lolo78000  le 22-10-2009 à 19:49:12  (site)

viens te souhaiter une très bonne soirée et de doux reves gros bizzzous

9. ptit-n-ange  le 22-10-2009 à 20:41:08  (site)

bonsoir ! multiplier les pains je n'y avais pas songer ! en fait je penssais changer l'eau en vin ! bonne et douce soirée ! bises

10. lafianceedusoleil  le 22-10-2009 à 22:45:40  (site)

Des moules mon grand, je suis rassasiée !
douce nuit

Cliquez ici pour voir mon image

11. lolo78000  le 03-11-2009 à 19:44:12  (site)

viens te souhaiter une très bonne soirée et merci tes commentaires m'ont manqués tu trouves toujours le moyen de me faire rire gros bizzzous

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 21-10-2009 08:15

L'EPEE FLAMBOYANTE

 

 

 LES SYMBOLES MAÇONNIQUES...

 

 

    Présente en Loge depuis une époque récente, l’épée flamboyante a-t-elle une légitimité ?

    L’auteur procède avec méthode à cette vérification. Partant des textes anciens de plusieurs traditions où une épée ou un sceptre participe au combat de la Lumière contre les ténèbres, cet ouvrage présente une recherche de la source mythique la plus vraisemblable, ainsi que du champ symbolique qui se trouve concerné par cet axe de Lumière et par le combat auquel son emploi est associé.

    Attribut de la fonction en charge de la conduite de l’œuvre, l’épée flamboyante est liée à la transmission. Aussi une large partie de cet ouvrage est-elle consacrée à l’étude de ce devoir majeur qu’est la transmission de la Lumière, la transmission de l’initiation. L’auteur s’est interrogé sur la nature et les exigences de cette transmission.

    Olivier Doignon, est un spécialiste de la symbolique maçonnique. Il signe son cinquième livre dans cette collection…

 

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lolo78000  le 21-10-2009 à 09:11:30  (site)

kikou viens te souhaiter un bon mercredi aujourd'hui repos pour moi enfin tu connais la chanson balayer nettoyer!!! mdrrrrr dur dur la vie de sorcière!!! gros bizzzous

2. ptit-n-ange  le 21-10-2009 à 10:25:07  (site)

bonjour jakin ! je viens te faire un ptit coucou après ces quelques jours bien chargés ! j'éspère que tu vas bien ! passe une bonne journée ! bises

3. lolo78000  le 21-10-2009 à 20:20:52  (site)

viens te souhaiter une très bonne soirée gros bizzzous

4. lafianceedusoleil  le 21-10-2009 à 21:47:41  (site)

salur Armand,
merci pour la belle présentation de ce nouveau livre.
Passe une belle soirée mon grand.
Kikou

Cliquez ici pour voir mon image

5. vivrenotreamour  le 21-10-2009 à 23:18:19  (site)

bonsoir en espérant que la voute étoilé sois pas de la pluie comme ici travail bien
je te souhaite une bonne soirée
Cliquez ici pour voir mon image
a demain
bis patricia

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 20-10-2009 08:05

LE VOYAGE PAR LA MONNAIE - DOLLAR

 

 

 

 

    Le dollar des États-Unis, dollar américain ou dollar US est la monnaie nationale des États-Unis et de leurs territoires d'outre-mer (comme Porto Rico), mais aussi de l'Équateur, de la Micronésie, des Îles Marshall, des Palaos, du Salvador, du Timor oriental, des Îles Turques et caïques et des Îles Vierges britanniques. Le symbole du dollar des États-Unis est $ US (ISO 3166-1), $ USA (ISO 3166-1) ou simplement $ (caractère Uni code U+0024).

    Son code ISO 4217 est USD, avec le nom dollar des États-Unis. Il est divisé en 100 cents.

    Le dollar est la monnaie la plus utilisée au monde pour les transactions, et depuis décembre 2006 la deuxième derrière l'euro en termes de monnaie en circulation

    L’Équateur fut nommé ainsi en Europe, à la suite d’une mission scientifique dirigée par Louis Godin, Charles Marie de La Condamine et Pierre Bouguer au XVIIIe siècle.

    Après avoir été dominé dans un premier temps par les Incas puis par les Espagnols, l’Équateur prit son indépendance le 24 mai 1822, au sein de la Grande Colombie, puis en 1830 séparément.

    Depuis lors, l’histoire du pays est troublée par des périodes d’instabilité politique avec l’instauration régulière de dictatures militaires : 55 dirigeants se sont succédé depuis 1900. Par ailleurs de nombreuses guerres ont opposé le pays au Pérou pendant plus d’un siècle.

    En 1990, les indigènes manifestèrent pacifiquement pour la reconnaissance de leurs droits, bloquant le pays en s’asseyant par terre. Le président Borja dut accorder à la confédération des Shuars la propriété de 11 000 km² de territoire en Amazonie, même si au même moment des escarmouches étaient lancées contre les chefs indiens. Enfin en 2000, à la suite de la dollarisation de l’économie, la population manifesta, bientôt suivie par l’armée, au point de renverser le président Jamil Mahuad.

    La monnaie équatorienne est tout à fait inspirée de la monnaie américaine ; nombre de ces billets sont imprimés sur la demande de la banque centrale équatoriale par la banque centrale américaine.

    C’est pourquoi on retrouve une telle réussite graphique et une telle perfection d’impression, les billets de ces pays sont magnifiques et très intéressants à posséder.

    Billet de 5 dollar émis en 1982.
 


    Billet de 20 dollar émis en 1986.
 



 
Armand, 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lafianceedusoleil  le 20-10-2009 à 08:23:31  (site)

Salut Jakin,
j'ai mon ordi qui s'est bloqué ce matin, suis pas en avance.
le dollar américain, je connais mais pas l'historique, merci pour ton article.
Bonne journée
bisou de Cricri

2. jmdamien  le 20-10-2009 à 08:52:22  (site)

Très instructif, bravo !!

3. vivrenotreamour  le 20-10-2009 à 08:52:33  (site)

bonjour
j'aimerais quand même que les deux rive se rejoigne car au bout de deux ans c'est plus de l'impatiance c'est devenu un besoin
je te souhaite une bonne journée
Cliquez ici pour voir mon image
bis patricia

4. Nikki  le 20-10-2009 à 12:09:24  (site)

kikou jakin merci de tes visites moi non connait pas le dollars non je sius comme cricri la fiancée passe un bon mardi et une bonne soirée bisous a +++++smiley_id118672

5. lolo78000  le 20-10-2009 à 15:19:32  (site)

kikou viens te souhaiter un très bon après-midi gros bizzzous

6. lilly-marlene  le 20-10-2009 à 16:29:03  (site)

coucou ,je viens prendre de tes nouvelles,tu vas bien?
interessant ton article sur la monnaie americaine,je ne savais pas tout ca!
je te souhaite une tres bonne apres midi(bien entamé deja!lol)
gros bisous
lilly

7. lolo78000  le 20-10-2009 à 21:17:20  (site)

bonne soirée gros bizzzous

8. lafianceedusoleil  le 20-10-2009 à 21:50:33  (site)

Salut mon grand,
souhaite que tu as passé une magnifique journée peut-être ensoleillée !
Ma journée au boulot fut bien remplie, suis fourbue.
Bonne soirée Armand
Kikou

Parole d'amitié :
Je serai à tes côtés quand tout le monde s'en ira.
Je serai ton courage.

9. sidonia  le 20-10-2009 à 22:06:55

bonsoir Jakin, et merci pour ta gentille visite ; je te souhaite une très bonne soirée gros bisous Sidonia

10. vivrenotreamour  le 21-10-2009 à 01:38:09  (site)

bonsoir oui c'est bien vrais et il faut bien les celer pour que le pont dure
tu as reson chaque chose en son temps
bonne nuit a toi
bis patricia

11. lafianceedusoleil  le 21-10-2009 à 07:51:56  (site)

belle journée Armand.
Bisou de Cricri

12. Pishu  le 08-12-2009 à 22:14:38  (site)

Ils sont pas jolis les billets américains, trop ternes, monochromes!

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 19-10-2009 08:36

R COMME RAFTING

 

 

 AVENTURE EN EAU VIVE...

 

 

     Patrick Guillamet et ces collaborateurs nous accueillent sur la base AN Rafting des Hautes Alpes pour nous faire partager la passion de l’eau vive. Deuxième opération de la campagne de motivation de l’équipe commerciale du Crédit Mutuel de Gardanne afin de la souder dans un temps fort inhabituel : 17 kilomètres de descente entre Eygliers et Serre Ponçon.

    Après équipement des participants et transfert sur le point de départ d’Eygliers, initiation et constitution de l’équipage, nous embarquons sur une partie facile de façon à nous essayer à la conduite de l’embarcation. Juste avant le déjeuner, nous découvrons le fameux rapide du Rabioux et les sensations apportées par un surf sur les fameuses vagues. Un repas  "grillade au feu de bois » nous permet de nous restaurer, avant de repartir sur la partie la plus sportive de la Durance.

    Il est 17 heures quand nous arrivons exténués, mais soudés dans l’effort, à la base de Baratier. Une belle journée qui a rapproché tous les participants…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Armand, Collection privée 1994,

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. rebelle  le 19-10-2009 à 11:13:52

kikou vos photos sont tres belle je vous souhaite un tres doux lundi gros bisous

2. arlequin  le 19-10-2009 à 11:58:21  (site)

Bravo il fallait le faire.Certe le paysage est grandiose,mais le rapide vraiment rapide.C'est effectivement une aventure qui doit rapprocher un groupe car on affronte ensemble une même épreuve.La réussite dépend de l'effort que fait chacun et ce dans un but commun.
Bonne semaine et à d'autres aventures.

3. lolo78000  le 19-10-2009 à 14:10:14  (site)

kikou journée de travail terminée je passe te souhaiter un bon après-midi gros bizzzous

4. Guiphitho  le 19-10-2009 à 15:27:59  (site)

Sensations fortes garanties!!! j'ai vécu une descente en rafting inoubliable, il y a quelques années Sourire
Bonne semaine à toi, Jakin
smiley_id118669
Carine

5. lolo78000  le 19-10-2009 à 21:46:59  (site)

bonne soirée et douce nuit gros bizzzous

6. lafianceedusoleil  le 19-10-2009 à 22:23:36  (site)

bonsoir mon grand,
tu es un aventurier Armand, quand je vois toutes ces belles photos, ça me le fait penser. Merci pour ton article.
Il ne faisait pas trop froid ce soir, puis en rentrant du travail, il y avait un superbe coucher de soleil.
Douce nuit à toi
kikou

Cliquez ici pour voir mon image

7. heremoana  le 20-10-2009 à 12:32:04  (site)

des photos splendides d'une journée qui a du te marquer !
bisous

8. terambre  le 20-10-2009 à 20:10:29  (site)

Coucou Jakin !

Ca c'est du sport...tu m'étonnes que vous soyez exténués...super !
A quand la descente du Gardon en canoé-Kayak, en passant par le Pont du Gard ?
Ben vi...c'est chez moi
De gros bisous
Françoise

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Merci de m'écrire un petit mot sur cet article, éventuellement une critique constructive...
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 

LES BLACK'S FOOT VOUS REMERCIENT POUR VOTRE VISITE......