http://jakin.vefblog.net/

  VEF Blog

Les Black's Foot

le 15-01-2016 04:47

RICKY NELSON

 

 
          Eric Hilliard Nelson, mieux connu sous le nom de Ricky Nelson ou Rick Nelson, est un acteur et chanteur-compositeur américain de rock 'n' roll et de country, né le 8 mai 1940 à Teaneck dans le New Jersey (États-Unis).

     Ozzie Nelson était un bon chanteur, leader d'un groupe connu lorsqu'il a repéré Harriet Hilliard pour l'embaucher dans son orchestre au début des années 1930. Harriet était issue de parents du show business et avait déjà travaillé en tant qu'actrice, danseuse et chanteuse depuis son enfance. Ozzie et Harriet ont commencé à travailler dans une émission de radio incluant des numéros de danse, de chant et de spectacle comique. Ils se marièrent en 1935 et ont créé un spectacle radio : The Adventures of Ozzie and Harriet.

     Dans les années 1940, ils ont introduit leurs deux enfants David et Ricky dans le spectacle. L'audience de l'émission a culminé à près de 20 millions d'auditeurs. Après trois ans, la famille Nelson a changé de format, testant leur attrait visuel dans une comédie cinématographique appelée Here comes the Nelson en 1947. Son succès a conduit à une offre pour une émission de télévision hebdomadaire : The Adventures of Ozzie and Harriet.
 

 
     Ricky Nelson a commencé à voler de ses propres ailes dès 1957 grâce à une reprise de Fats Domino : I'm Walkin'. Il s'est posé en concurrent d'Elvis Presley.

     Il a également joué au cinéma en apparaissant dans quelques films dont le célèbre Rio Bravo de Howard Hawks aux côtés de John Wayne et Dean Martin.

     Il décède le 31 décembre 1985, dans un accident d'avion au Texas (États-Unis).
 

 
     Disques et compilations continuent à être réédités régulièrement, tels, en 2002, l'album Teenage Idol, homonyme de sa chanson fétiche ; en 1987, il fut élu au Rockabilly Hall of Fame....
 
 
♥      Poor Little Fool (1958)
 
 
♥♥      Travelin' Man (1961)
 
 
♥♥♥      Young World (1963)
 
 
♣     I Got A Feeling (1958)
 
Texte en provenance de Wikipedia, photos prises sur internet. 
    
 
Armand, 
 
Tags: #musique
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. MarioMusique  le 15-01-2016 à 07:01:29  (site)

C'est un chanteur qui avait peu de crédibilité auprès des autres artistes de rock de son époque. Eux arrivaient d'une ferme ou d'un quartier pauvre d'une ville, alors que Rick Nelson était un fils de riche qui passait toutes les semaines à la télé. Le public a décidé autrement. La série de succès radio de Nelson (1957-1963) est remplie de chansons chouettes, qu'elles soient des rocks ou des balades romantiques. J'apprécie toujours ce qu'il avait alors proposé. C'est agréable à écouter.

Ah! je ne peux pas m'empêcher de faire mon intéressant en spécifiant que les parents de Nelson ont été les premiers à enregistrer ce classique de la chanson yankee. C'est par là ;

http://musimariob.eklablog.com/sources-dream-a-little-dream-of-me-a47149953

édité le 15-01-2016 à 07:04:15

2. jakin  le 15-01-2016 à 07:05:47  (site)

Merci Mario pour ces compléments d'informations que j'ignorais...

3. anaflore  le 15-01-2016 à 13:06:32  (site)

une fin tragique un beau garçon bon vendredi

4. Florentin  le 15-01-2016 à 20:30:36  (site)

Je me souviens fort bien de la scène de "Rio Bravo" où il chantait dans le bureau du sheriff, accompagné par l'harmonica du viei associé de l'étoilé, une chanson qui m'avait ému. Je vais essayer de retrouver la scène en question. Ce n'était pas peut-être sa meilleure chanson, mais je n'étais pas, à l'époque, un familier des chanteurs du temps ...

5. MarioMusique  le 16-01-2016 à 00:45:08  (site)

Oui, oui, je me souviens de cette scène et de ce film. Nelson avait aussi tourné un film rigolo, en compagnie de Jack Lemmon, où il tenait un bon rôle.

6. Mr-He  le 16-01-2016 à 01:08:57  (site)

Bonjour Armand
encore un que je ne connais pas
Je te souhaite un très bon samedi
Nos amitiés bises
Qing&René

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 14-01-2016 00:02

LES MEDIEVALES D'AIGUES MORTES (4) - GARD - AOUT 2011

 
 
           Un spectacle magique à ne pas manquer.....
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 A suivre...Armand, 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. MarioMusique  le 14-01-2016 à 01:10:44  (site)

Y'avait d'l'action dans l'bourg !

2. anaflore  le 14-01-2016 à 08:17:24  (site)

du beau temps pour le spectacle oui mais c'était l'été.....bon jeudi

3. pierrette64  le 14-01-2016 à 13:21:53  (site)

coucou Jakin,de belles photos de de spectacle, c'est bien quelque chose que j'aimerais voir étant assez passionnée d'histoire,de vivre ,de plonger dabs une autre époque l'espace d'un instant est ludique et instructif...Peut etre qu'un jour j'aurais la chance de pouvoir en voir ..Doux jeudi bisous...

4. Florentin  le 14-01-2016 à 17:04:47  (site)

J'ai vu quelque chose de semblable au "Puy-du-Fou". C'était bluffant. Totalement subjugué le Florentin !

5. Mr-He  le 15-01-2016 à 00:50:54  (site)

Bonjour Armand
beau spectacle, vu cela en Belgique, mais sans cheveau
Je te souhaite un très bon vendredi
Nos amitiés bises
Qing&René

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 13-01-2016 00:08

AU COEUR DE LA COMBE

 
 

 
 LIOUX - VAUCLUSE
8 Km - 2H45 - Dénivelé 300 m.
 



Présentation :

          Lioux est un minuscule village situé dans le Parc Naturel Régional du Luberon au milieu de paysages exceptionnels. Une gigantesque barre rocheuse longue de 700 mètres avec des "à-pic" de 100 mètres de haut sert de toile de fond à Lioux.

     Cette imposante et magnifique falaise de calcaire gris (dite falaise de la Madeleine) n'a rien a voir avec les falaises d'ocre rouge que vous découvrirez à Roussillon ou Rustrel à quelques kilomètres de Lioux.



La Rando :

          Le point de départ se trouve sur le parking, face au monument aux Morts - intersection de la D60a et de la D60, celle qui conduit au vieux village de Lioux. On remonte la première cité, appelée "route de Sault" sur une centaine de mètres avant de bifurquer sur la gauche derrière le lotissement (panneau 50Km/h) et emprunter la piste sur 50 mètres environ...
 

 
     Un caim avec un point rouge nous invite à suivre le chemin qui fend sur notre droite, la garrigue tourne le dos à la falaise. Encore quelques mètres et nous voilà plongeant au fond de la Combe, sacrément étroite...
 

 


     Tranquillement nous cheminons sur le sentier qui s'élève peu à peu, entre des parois toujours plus hautes et percées par endroits par d'immenses baumes...
 

 

 

 

 

 


     Si certains passages nous obligent ensuite à nous aider des mains, la végétation offre un sympathique panachage toujours plus dense de buis, fougères, estragons, chênes verts et des arbres qui semblent s'étirer à l'envi pour aller chercher la lumière...
 

 

 

 

 

 

 


     Après 45 minutes environ de marche, la gorge commence à s'élargir, avec pour conséquence, un changement d'ambiance mais aussi des végétaux qui nous escortent : genêt, pistachier, érable. Au dessus de nous, ce sont les vestiges d'un ancien castella qui nous toisent. Quand au sentier, il continue à prendre gentiment mais sûrement du dénivelé, jusqu'à la clairière en fait et la limite de la forêt domaniale de Saint-Lambert...
 

 

 

 


     On s'oriente vers la gauche pour suivre la direction du "bois de Bézaure". Le sentier se mue en piste et prend encore quelques mètres de hauteur pendant un petit quart d'heure. Ensuite c'est un boulevard roulant qui nous attend. Notamment entre les champs labourés...
 

 

 


     Une barrière se dresse sur notre itinéraire et nous annonce l'arrivée au bois de Bézaure. Il nous faut quitter le GR et nous orienter vers la gauche en direction de Lioux à 2,3 Km...
 

 


     La fin de l'escapade se précise avec l'arrivée dans le lotissement. On poursuit la descente avant de bifurquer sur la gauche pour rejoindre le parking quitté 2H45 plus tôt...
 

 

 

 

 

 

Armand, 
 
Tags: #rando
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. Mr-He  le 13-01-2016 à 01:26:01  (site)

Bonjour Armand
fort jolie balade bien expliquée
Je te souhaite un très bon mercredi
Nos amitiés bises
Qing&René

2. trublion  le 13-01-2016 à 07:24:09  (site)

Presque 3 heures de balade en pleine nature !
on se rend compte de ce que le temps permet à l' érosion de faire !
Je ne connais pas du tout l' endroit, merci pour la découverte
Amitié

3. Florentin  le 13-01-2016 à 17:18:00  (site)

Y a-t-il un endroit ici qui soit horizontal ?

4. christineb  le 13-01-2016 à 21:21:41  (site)

Superbe rando, et du côté de la falaise de la Madeleine, c'est aussi superbe!

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 12-01-2016 04:10

C COMME COLLIOURE (6) - PYRÉNÉES ORIENTALES - FRANCE

 
 
           Le More Ancien quartier de Marins et de pêcheurs, le Moré (dont le nom proviendrait des maures..) est un dédale de ruelles pittoresques réunies par des escaliers. De nombreuses galeries de peinture vous accueilleront au détour d'un escalier ou d'une petite rue...
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Armand, Collection privée 2009, 

 

Tags: #photos
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. anaflore  le 12-01-2016 à 05:35:52  (site)

collioure à voir et revoir bon mardi

2. Florentin  le 12-01-2016 à 17:00:08  (site)

J'ai flashé, entre autres, sur la pompe à eau. Quand j'était gain, il n'y avait pas l'eau courante partout et je me souviens avoir été souvent chercher de l'eau à une pompe de la sorte, sur la place centrale de ma ville.. Les plus nombreuses étaient à bras et on se les cassait à force de vouloir remplir nos seaux ... Heureux temps ???

3. MarioMusique  le 13-01-2016 à 00:34:22  (site)

Les couleurs voisines donnent beaucoup de personnalité au lieu. Joli coup d'oeil.

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 11-01-2016 07:19

C COMME COLLIOURE (5) - PYRÉNÉES ORIENTALES - FRANCE

 
 
           Eglise Notre Dame des Anges L'ancienne église Sainte Marie dans la vieille ville, déjà partiellement détruite pendant la guerre de 1642 entre la France et l'Espagne, fut entièrement rasée en 1672 sur ordre de Vauban pour réaliser les Glacis du Château. Il faudra attendre 1684 pour que soit édifiée la nouvelle église. La galerie extérieure sera rajoutée en 1725. Malgré son aspect extérieur et austère, l'église bénéficie d'une richesse et d'une architecture intérieure exceptionnelles, en particulier le retable du maître autel de l'artiste catalan Joseph Sunyer, sculpté sur bois et recouvert d'une feuille d'or. Les pierres du clocher montrent les étapes de sa construction...
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Armand, Collection privée 2009,  

 

Tags: #photos
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. MarioMusique  le 11-01-2016 à 07:24:09  (site)

Bel intérieur !

PS : Amuse-toi à trouver une importante faute de français dans ton texte...

2. jakin  le 11-01-2016 à 16:16:38  (site)

Bonsoir Mario, en effet en relisant ce texte que j'ai scanné sur le site de la commune de Collioure...il manque un e à extérieur ! Je vais donc faire comme toi un petit mot au rédacteur du site.....Merci....

3. Mr-He  le 12-01-2016 à 02:07:48  (site)

Bonjour Armand
très riche l'intérieur
Je te souhaite un très bon mardi
Nos amitiés bises
Qing&René

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 10-01-2016 03:51

LE MOT DU GLOBE TROTTEUR

 
AUJOURD'HUI C'EST RELACHE
LE GLOBE TROTTEUR SE RE-POSE
 

 
Respirez, vous êtes au dessus d'Arvieux en Queyras...
 
 
A LUNDI POUR DE NOUVELLES AVENTURES
 

 
 
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
le 09-01-2016 05:48

LES VOYAGES RITUELS

 
 
 
          Un itinéraire initiatique,

     Qu'ils se nomment voyages symboliques, voyages d'instruction ou circumambulation, les voyages rituels s'inscrivent dans le projet plus vaste proposé par la Voie initiatique maçonnique, dont la perspective ultime est l'éveil de la conscience à la Lumière. Ces déplacements dans le cosmos de la Loge et dans le Temple s'apparentent aux quêtes légendaires, telles celles de la Toison d'Or ou du Saint Graal.

     Ce livre détaille les différents modes opératoires pris par cette quête dont les étapes sont ritualisées, et explicite le symbolisme des voyages rituels effectués aux trois premiers grades, qui constituent ce que l'on appelle le cycle initiatique des loges bleues.

     De culture franco-britannique, Percy John Harvey est ingénieur dans le domaine aéronautique et spatial. Franc-Maçon depuis plus de tente ans, il s'intéresse à l'iconographie sacrée et à l'herméneutique. Il signe ici sont 7ième ouvrage dans cette collection...


 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. anaflore  le 09-01-2016 à 09:20:42  (site)

trop compliqué pour mon neurone !!!bon wk

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Merci de m'écrire un petit mot sur cet article, éventuellement une critique constructive...
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 

LES BLACK'S FOOT VOUS REMERCIENT POUR VOTRE VISITE......