http://jakin.vefblog.net/

  VEF Blog

Les Black's Foot

le 27-08-2018 07:12

C COMME COLLONGES LA ROUGE - CORRÈZE - FRANCE

 
 
           Collonges-la-Rouge offre un spectacle original et insolite, tant par la flamboyance de ses pierres que par la richesse de son patrimoine. Rouge des grès aux nuances ocrées, gris des ardoises, bleus des lauzes, vert des vignes accrochées aux murs forment la palette d'une petite cité de rêve. A partir du 16ième siècle, Collonges devient le lieu de résidence des grands fonctionnaires de la Vicomté de Turenne et des juristes de la châtellenie. De là proviennent de nombreux castels et les tours en poivrière. Malheureusement, au 19ième siècle, la cité tombe en léthargie et des maisons commencent à tomber en ruine.

     Cependant les cinéastes apprécient son cadre pour les reconstitutions historiques. Des artistes s'y installent. La puissante association "les Amis de Collonges" stimule sa renaissance...
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Armand, Collection privée 2014,

 

Tags: #photos
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. anaflore  le 27-08-2018 à 07:33:24  (site)

Un beau souvenir
Bon lundi

2. seringa  le 27-08-2018 à 10:07:07  (site)

Merci Jakin pour la découverte de ce lieu original chargé d'histoire. J'aime bien le rouge des maisons!
Merci pour ton coucou sur mes photos de cygnes.
Ce serait un robot qui désignerait la photo du jour ? ben ça alors ...Ton scoop me déstabilise !!Rire1
Bon lundi et bonne semaine.
Amicalement. Seringa.

3. Fanny39  le 27-08-2018 à 10:54:31  (site)

Merci, je vous recommande
LE NOUVEAU LIVRE DE FRANÇOISE AZOULAY 
"L' AMÉLIORATION PERSONNELLE"
est en vente sur https://www.amazon.fr
 

LES AUTRES LIVRES DE FRANCOISE AZOULAY SONT AUSSI DISPONIBLES

4. banga  le 27-08-2018 à 13:00:59  (site)

Bonjour l'ami un bien bel endroit ces maisons en briques rouge sont très belles bonne semaine@+

5. gegedu28  le 27-08-2018 à 14:05:54  (site)

Salut Jakin,
Je confirme, COLLONGES LA ROUGE est un très joli village. J'y suis passé il y a deux ans en descendant dans le Lot.
J'en garde un bon souvenir, et tes photos réveillent en moi ces jolis clichés que j'avais un peu oublié.
Bonne semaine,
A+
Gégédu28

6. lafianceedusoleil  le 27-08-2018 à 22:49:46  (site)

Bonsoir Armand,
Collonges la Rouge porte bien son nom.
Ces maisons de pierres rouges sont étonnantes et fascinantes.
Tes photos sont belles. Merci pour ce beau partage.
Bonne semaine.
Bise
Cricri

7. Mr-He  le 28-08-2018 à 02:16:50  (site)

Bonjour Armand
spécial et fort beau
j'ai aussi lu ton long article sur les anges
Avec amitiés
René de Chine

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 26-08-2018 07:08

LE MOT DU GLOBE TROTTEUR

 
 
AUJOURD'HUI C'EST RELACHE
LE GLOBE TROTTEUR SE RE-POSE
                                                         

 


 

         Le lac malrif et le mont viso, Queyras, Hautes Alpes...

 

 
A LUNDI POUR DE NOUVELLES AVENTURES
 
 
 
 
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. Fanny39  le 26-08-2018 à 10:16:14  (site)

Merci, bon dimanche et excellente semaine, je vous recommande les ouvrages de Françoise Azoulay pour la rentrée 2018

2. anaflore  le 26-08-2018 à 14:29:00  (site)

à lundi alors bonne soirée

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 25-08-2018 07:57

GOEM OU GOLEM, PUIS-JE DÉPLOYER MON AILE DANS LE MONDE DES ANGES ?

 
 


          Mes BAS et mes BAF il y a quelque temps j'ai repris mon Rituel de réception pour partir à la découverte de l'armée des Anges qui nous accompagne tout au long de notre parcours dans le grade de Chevalier de l'Aigle Rouge.

     Sept aux noms de Gabriel, Mikael, Haniel, Raphael, Kamael, Tsadkiel, Tsafkiel pour activer les planètes et 22 aux noms de  Chariel, Malridel, Haraziel, Asmodel, Saraiel, Amoriel, Pekiel, Mouriel, Charatiel, Verièl, Chelatiel, Amaliel, Tsedequiel, Tzouriel, Chatziel, Bariel, Saritiel, Adoriel, Mekriel, Hannael, Tsaqmekiel, Kambriel, Vanabiel, Amzibiel pour activer les portes du zodiaque.

     Avatar de l'ésotérisme ou curiosité hébraïque, me suis-je dit, à la première lecture, puisque tous ces anges ne sont pas repris dans les instructions du Chevalier. On y fait référence aux planètes, aux éléments, aux métaux, aux maisons, aux mois de l'année, aux séphiroths et aux 22 lettres hébraïques mais pas aux Anges ?

     Alors, si l'on comprend aisément dans le déroulement de la cérémonie leur apparition et leur incantation, curieusement cela ne nous dit pas pourquoi il sont là. Du moins pas sur le plan symbolique en rapport avec le parcours du FM.

     N'étant pas un spécialiste de la Kabbale ni de l'Angéologie je me suis donc plongé dans l'Encyclopédie des Anges et des Archanges pour y puiser de la connaissance. On y apprend que tout commence à Sumer bien avant qu'un embryon de société ne se développe dans le monde sémite.

     On nous précise que les anges sumériens diffèrent un peu de leurs homologues actuels, bien que leurs fonctions soient identiques, en ce sens qu'ils sont considérés comme les messagers des dieux d'une religion polythéiste et qu'ils sont décrits comme des créatures ailés, mi-hommes mi-poissons. Pierre Manoury nous affirme qu'on peut cependant les considérer comme les "prototypes achevés" de la faune angélique contemporaine.

     Quelques pages plus loin Pierre Manoury attire notre attention sur la réalité de la transformation du concept et de l'histoire. Pour faire court : le passage de l'angéologie primitive (la tradition des apkallus sumériens) à la tradition judaïque obéit à une suite logique transparente nous dit-il. La transmission se fait des Sumériens aux Amorites et Hittites au nord et aux Chaldéens araméens au Sud. Les Hébreux d'origine araméenne adoptèrent donc ce concept que l'on retrouve dans le livre d'Enoch.

     Oui, mais cela ne nous dit toujours pas pourquoi nous les avons incorporé dans notre Rituel. Surtout, si l'on se réfère à la classification hiérarchisée proposée par les Hébreux, c'est-à-dire : Seraphim, chérubin, Aralim, Haschamalim, Tharschisim, Malalkim, Elohim, Ben-Elohim et Aîschim, rien n'est cohérent, du moins dans l'état de mes connaissances.

     En effet les actants prononcent, invoquent et transmettent dans le déroulé de la cérémonie des noms d'Anges qui appartiennent à ces différentes classes sans une logique apparente pour un FM.

     J'ai bien remarqué dans cet ouvrage que tous ces Anges servaient à la construction des sceaux et signatures magiques dans la tradition juive. Mais le Rituel ne nous dirige pas vers le Rabbinat.  Alors, je laisse de côté la signification dévote et kabbalistique de cette classification, que vous trouverez dans les écritures saintes, et je referme l'encyclopédie convaincu que je m'égare. Il doit y avoir certainement une signification Hermétique à découvrir derrière ces tautologies.

     C'est la Voie Royale de l'Alchimie qui m'ouvrira des pistes de réflexions, car en utilisant la langue des Oiseaux, Ange, s'entend "en-Je". Alors tous ces "en-je" sont la pour me rappeler que c'est en moi que cela se passe. Je dois donc continuer à parfaire la connaissance de l'Etre qui se cache au plus profond de ma conscience.

     Et là, le "connaît toi toi-même" de Socrate retrouve son cheminement. Les Anges nous ramènent vers des principes, des puissances, des dominations, des vertus et des procédures qu'il nous faut expérimenter dans le Jeûne pour certains, dans le calme mental et la concentration pour d'autres, afin d'acquérir le silence, l'immobilité et l'alignement propice à recevoir la Lumière.

     Maintenant que je me suis réconcilié avec mon Ange ou Archange (arc-en-je) et accepté mon "en-je", il me faut découvrir son aile. Les Sumériens désignent les Anges avec deux ailes. Moi j'en ai besoin que d'une pour faire le lien avec l'esprit du Rituel. Aile deviendra donc "EL", un des noms de l'innommable.

     Selon la terminologie Chrétienne et hébraïque les Anges sont une émanation du principe créateur. Ils n'ont pas de personnalité propre en tant que tels, ce sont donc des illustrations de certains aspects de Dieu, nous dirons ici du GADLU.

     Sept des noms de l'innommable sont prononcés dans le Rituel pour nous relier à la notion de principes émanés. Nous souchant ainsi à la réalité angélique qui fait partie des plus anciens concepts spiritualistes de l'humanité et donne du sens à notre action de Chevalier.

     Et dans cet esprit, fidèle à mon engagement et à l'aide du Rituel, Mon En-Je m'a fait découvrir son El et me sollicite pour que je l'insère dans le GOEM, bien sûr au Centre comme le suggère la voie Initiatique.

     Et voilà comment une quête mal dirigée ou digérée peut nous conduire aux portes du Golem, cette créature étrange à laquelle donna le jour le célèbre Rabbi Judah-Leïb Loëwe, le Maharal de Prague, qui vécut il y a plus de 350 ans.

     Un être humain artificiel que les alchimistes essayaient de créer au Moyen-Age. La tradition populaire affirme ainsi par exemple qu'au 13ième siècle, le savant Albert le Grand a construit un automate en bois auquel il a donné la vie par magie. De même le livre semi-légendaire de Paracelse De natura rerum (« De la nature des choses ») a acquis auprès des alchimistes une réputation semblable à celle qu'avait le Sefer Yezirah auprès des rabbins juifs, puisqu'il était supposé expliquer lui aussi la méthode permettant de créer la Vie que notre Rituel a repris.

     Il n'est pas anodin de constater que dans la plupart des légendes liées au golem, la créature est modelée à partir d'argile (comme l'a été l'Homme dans la Bible) et amenée à la vie en lui apposant sur le corps l'un des multiples noms sacrés de Dieu (dans la mesure où Dieu est la source de toute vie en ce monde).

     Les contes mettant en scène le golem servent le plus souvent à illustrer l'hybris, l'orgueil et la démesure des êtres humains qui essayent de s'élever au niveau des dieux. Dans certaines versions, comme celle du rabbi de Chełm était inscrit le mot emeth, c'est-à-dire "vérité", qui lui aurait donné la vie. Lorsque le rabbi effaça la lettre E afin qu'il ne reste plus que le mot meth, c'est-à-dire "mort", le golem se transforma alors en un monticule de terre.

     De la même façon, la kabbale extatique ? voit dans le mythe du golem un avertissement qui met en garde contre la connaissance, lorsqu'elle sert des ambitions personnelles et qu'elle est dégagée complètement de la sphère divine. Cette utilisation "contre-nature" de la connaissance est instable, incomplète et dangereuse pour la voie initiatique et hermétique.

     A partir de Pic de la Mirandole, il y a une continuité, une sorte de filiation qui s'établit jusqu'à nos jours dans la tradition hermétique. Parmi les FM de la deuxième moitié du 18ième siècle, s'illustrent Martines de Pasqually et son disciple Louis-Claude de Saint-Martin et parmi les cabalistes contemporains citons Eliphas Lévi, Stanislas de Guaïta et Joséphin Péladan.

     Il serait possible d'évoquer les Clavicules de Salomon avec les 72 noms angéliques, qui selon Eliphas Lévi, doivent permettre d'accéder aux secrets de la nature et aux hiérarchies célestes. Clavicules qui ont servi de base à tous les vieux grimoires présents dans les campagnes.

     Même si nous pouvons que constater que la parole est un thème récurent dans de nombreux systèmes ésotériques, que certains rites maçonniques sont à la recherche de la "parole perdue", que l'Inde des védas sacrés utilisait des techniques de guérison basées sur la vibration des sons, etc..., il convient d'éviter, en FM en tous cas, de refonder le rêve de l'Homme qui consiste à pouvoir créer la vie par sa parole, par le tracé de lettres, pour être l'égal de la divinité.
 
     Aussi je me garderais bien d'un tel chaos au sein du GOEM et je replierai sagement mon L, quitte à déplaire à mon Ange, pour m'écarter de ce Pouvoir...

Jakin,

 
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
le 24-08-2018 06:39

A COMME AUBAZINE (4) - CORRÈZE - FRANCE

 
 
           Le fondateur de l’abbaye, Etienne, se retire comme ermite, vers 1125, dans les bois épais couvrant l’ éperon sur lequel est maintenant bâti le village. « Physiquement séparé de tous, mais spirituellement unis à tous », il inaugure l’aventure spirituelle d’Aubazine. Celle-ci est marquée par la fondation d’un monastère double, l’un pour les hommes et l’autre pour les femmes, et l’adhésion à l’Ordre cistercien.
 
     A travers les hauts et les bas que traverse toute institution, l’aventure cistercienne s’y poursuit jusqu’à la révolution française, imprégnant les pierres de l’abbaye de cette sérénité lumineuse qui frappe encore les visiteurs...
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Armand, Collection privée 2014,

 

Tags: #photos
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. pouty88  le 24-08-2018 à 08:21:14  (site)

bonjour ça mimi est en plus y a un potager ! c'est beau
bonne journée
pouty

2. florentin  le 24-08-2018 à 16:23:29  (site)

Salut Armand ! Plus que des vestiges. Ce monastère (celui des hommes ? des femmes ?) est magnifiquement conservé. Cet Etienne a bien fait de cesser de jouer les solitaires et de trouver du monde pour élever ces désormais historiques bâtiments ! Je suppose qu'ils abritent encore des moines. En tout cas, il abritent visiblement de la vie. A plus et bon week-end. Florentin

3. lafianceedusoleil  le 24-08-2018 à 23:25:58  (site)

coucou Armand,
c'est marrant, un monastère pour les hommes, un autre pour les femmes. Je me demande si c'était bien utile. Rire.
Tu as raison, il y a des gens complètement tarés. Ils feraient mieux de rester chez eux. J'adore le chant des cigales, j'en sais quelque chose pour avoir habiter 6 ans à Toulon.
Je te souhaite une bonne fin de soirée.
Bise
Cricri

4. Marioromans  le 25-08-2018 à 06:51:20  (site)

Pourquoi les bancs, les chaises ? On y donne des conférences ?

5. jakin  le 25-08-2018 à 09:02:06  (site)

Bonjour Mario, effectivement l'association religieuse qui gère les bâtiments donne des conférences. Il y a aussi un magasin de vente de produits venant d'autres monastères et le réfectoire fonctionne toujours pour les pèlerins car c'est une étape du chemin de Compostelle...

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 23-08-2018 05:55

A COMME AUBAZINE (3) - CORRÈZE - FRANCE


 
 
           Le canal, dit Canal des Moines, est un ouvrage exceptionnel et une conception unique en Europe. La situation géographique du monastère, dans un site dépourvu d'eau, nécessitait la construction d'un canal pour irriguer le vivier, les jardins et actionner trois moulins. Epousant les contours du versant rocheux et escarpé de la vallée du Coyroux, ce canal, qui s'étend sur 1500 mètres, constituait un véritable défi et témoigne encore aujourd’hui du savoir-faire et de l’audace des moines pour contourner les obstacles naturels et enjamber les précipices...
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Armand, Collection privée 2014,

 

Tags: #photos
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. Marioromans  le 23-08-2018 à 06:59:49  (site)

En effet, les 3 premières photos sont révélatrices de ce que tu décris.

2. lafianceedusoleil  le 23-08-2018 à 22:55:04  (site)

Bonsoir Armand,
de jolies photos avec des vaches dont certaines se reposent paisiblement.
Des cours d'eau, de la verdure, tout pour plaire.
Je ne connais pas la Corrèze.
Je te souhaite une très belle fin de soirée.
Bise
Cricri

3. Mr-He  le 24-08-2018 à 01:56:45  (site)

Bonjour Armand
fort beau reportage sur des belles photos
Avec amitiés
René de Chine

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 22-08-2018 07:58

A COMME AUBAZINE (2) - CORRÈZE - FRANCE

 
 
           Ancienne église abbatiale, aujourd'hui paroissiale, elle a été construite par les cisterciens dans la seconde moitié du 12ième siècle. Son architecture se réclame de l'art roman et des principes cisterciens. Elle contient un riche mobilier de toutes époques. Au milieu du 18ième siècle, en raison des difficultés d'entretien d'un édifice aussi vaste, on l'a amputée des deux tiers de sa nef, emplacement aujourd'hui occupé par la place du village...
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Armand, Collection privée 2014,

 

Tags: #photos
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lafianceedusoleil  le 22-08-2018 à 23:59:42  (site)

Bonsoir Armand;
je pense bien vu l'ampleur de cet édifice, ce fut difficile de l'entretenir d'où cette amputation.
Je te souhaite une belle fin de soirée.
Bise
Cricri

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 21-08-2018 07:13

A COMME AUBAZINE - CORRÈZE - FRANCE

 

 

           Au cœur d'un paysage de collines boisées dominant à faible distance la vallée, Aubazine est un haut lieu de la vie monastique en Corrèze et conserve des bâtiments et vestiges d'une grande qualité. Maisons et commerces y sont regroupés autour d'une place ombragée, auprès de l'ancienne abbaye cistercienne du 12ième siècle à laquelle le bourg doit son existence...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Armand, Collection privée 2014,

 

Tags: #photos
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. Florentin  le 21-08-2018 à 18:20:24  (site)

L'église du Moyen-Âge et les monastères qu'elle a générés ont fait beaucoup pour l'organisation spatiale du pays. Tu en montres ici un symbolique exemple. Florentin

2. lafianceedusoleil  le 21-08-2018 à 21:27:04  (site)

Bonsoir Armand,
l'église me plait bien par son architecture.
D'après les photos du village, j'ai comme idée, qu'iil y a peu d'habitants à Aubazine.
Merci pour ce beau partage.
Je te souhaite une magnifique soirée.
je t'embrasse
Cricri

3. Mr-He  le 22-08-2018 à 01:27:27  (site)

Bonjour Armand
c'est fort beau tout en pierre du pays
Avec amitiés
René de Chine

4. Mr-He  le 22-08-2018 à 01:27:32  (site)

Bonjour Armand
c'est fort beau tout en pierre du pays
Avec amitiés
René de Chine

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Merci de m'écrire un petit mot sur cet article, éventuellement une critique constructive...
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 

LES BLACK'S FOOT VOUS REMERCIENT POUR VOTRE VISITE......