http://jakin.vefblog.net/

  VEF Blog

Les Black's Foot

le 12-07-2018 05:08

A COMME AIGUILLON SUR MER - VENDÉE - FRANCE

 
 
           Le petit port pittoresque a gardé toute son identité avec ses estacades et pilotis de bois. La Pointe de l’Aiguillon, avec sa digue et ses plages, lui confère un caractère plus sauvage propice à la promenade et à l’observation des oiseaux migrateurs. C’est aussi une Réserve Naturelle de grande renommée...
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Armand, Collection privée 2013,

 

Tags: #photos
 


Commentaires

 

1. Florentin  le 12-07-2018 à 14:50:00  (site)

Une église au carré ! Massive et élégante à la fois. Ses estacades ? un mot que je ne connaissais pas. Je vais aller me tuyauter. Par ce beau soleil, je suppose que tu es allé traîner tes brodequins quelque part. Bonne route donc. Florentin

2. jeanmi  le 12-07-2018 à 15:00:15  (site)

Hello,
ça va ?
Merci pour ton com.
ça donne envie de partir en vacances, c'est joli comme coin.
Passe un bon jeudi
Bisous

3. lafianceedusoleil  le 12-07-2018 à 23:39:34  (site)

Bonsoir Armand,
tu me feras toujours sourire,
Je parle du commentaire laissé chez moi.
J'avais une amie qui habitait à Aiguillon, j'étais invitée à aller la voir à maintes reprises et n'y suis jamais allée.
C'est un bel endroit.
Bonne fin de soirée.
Bisou
Cricri

4. Mr-He  le 13-07-2018 à 01:27:25  (site)

Bonjour Armand
bravo pour la photo du jour
NON pas de la peinture, de la broderie en soie
Avec amitiés
René de Chine

 
 
 
le 11-07-2018 07:09

S COMME SAINT HILAIRE LA PALUD (2) - DEUX SÈVRES - FRANCE

 
 
           Lieu de découverte et de savoir, le parc est tout autant un but de promenade et de détente. Ce luxuriant espace vous invite à faire connaissance avec les oiseaux les plus typiques du marais poitevin au gré d'une promenade à la fois didactique et reposante...
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Armand, Collection privée 2013,

 

Tags: #photos
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. seringa  le 11-07-2018 à 09:32:40  (site)

Un bel endroit où il doit faire bon se balader, dans une nature préservée.
Merci Jakin pour ton gentil message de ce matin. Bonne semaine.
Avec amitié. Seringa.

2. anaflore  le 11-07-2018 à 10:31:31  (site)

une promenade rafraichissante bonne journée

3. Florentin  le 11-07-2018 à 12:39:46  (site)

Voilà de la volaille qui n'est ps élevée en batterie. Et tant mieux pour elle. On sent que tous ces oiseaux en liberté sont tranquille et se sentent en sécurité. Et ce sont d'évidence un vrai plaisir pour les yeux. Encore une belle balade. Tu as le chic pour trouver de vraiment beaux endroits. Florentin

4. lafianceedusoleil  le 11-07-2018 à 22:13:33  (site)

Bonsoir Armand,
de beaux volatiles en liberté.
C'est une promenade très agréable en pleine nature. Cet endroit est merveilleux. Merci de nous en faire profiter.
Bonne soirée.
Gros bisou
Cricri

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 10-07-2018 07:12

S COMME SAINT HILAIRE LA PALUD - DEUX SÈVRES - FRANCE

 
 
           Sur 7 hectares de marais sauvage, 70 espèces d'oiseaux évoluent le long des canaux et des plans d'eau typiques de cette partie du Marais Poitevin. Environ 300 spécimens vivent et se reproduisent sur le site...
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Armand, Collection privée 2013,

 

Tags: #photos
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. Marioromans  le 10-07-2018 à 07:21:46  (site)

Ces animaux paraissent tous superbes sur ces très belles photos!

2. OLLAolla  le 10-07-2018 à 13:43:30  (site)

superbe photo pour la migration on est complet
en camargues de tres belle photo a faire
a ta vue maya dans le pot de fleur
bien ici toujours tres chaud
amitié

3. lafianceedusoleil  le 10-07-2018 à 20:40:42  (site)

bonsoir Armand,
comme j'aimerais voir tous ces volatiles et autres dans ce marais.
C'est vraiment sublime.
Merci Armand pour ces magnifiques photos.
Bonne soirée
Bise
Cricri

4. Mr-He  le 11-07-2018 à 01:17:45  (site)

Bonjour Armand
fort bien tes photos
Avec amitiés
René de Chine

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 09-07-2018 07:07

R COMME ROCHEFORT (2) - CHARENTE MARITIME - FRANCE

 
 
           Vous aimerez aussi l'ambiance balnéaire des presqu'îles de Fouras les bains et de Port des Barques, l'authenticité de l'île d'Aix et de l'île Madame, les balades à vélo le long de la Charente. Un territoire où l'eau se confond avec la terre, un environnement naturel exceptionnel propice au développement d'une flore et d'une faune riches et variées...
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Armand, Collection privée 2013,

 

Tags: #photos
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. Florentin  le 09-07-2018 à 14:22:07  (site)

Nous voulions camper à Fouras, mais on n'y acceptait ps les chiens. On a ré-embarqué notre cocker et on est allé à Port-des-Barques. Il y avait une piscine au camping. Heureusement, car l'élevage des huîtres sur la côte y interdisait la baignade. Souvenirs, souvenirs .... Florentin

2. lafianceedusoleil  le 09-07-2018 à 23:10:31  (site)

Bonsoir Armand,
encore beaucoup d'humour dans ton commentaire, comme dab !
Ce qui me plait le plus dans ton article c'est la marina, les beaux bateaux et le magnifique et grandiose voilier.
C'est superbe.
Bonne semaine
Bise
Cricri

3. Mr-He  le 10-07-2018 à 01:45:44  (site)

Bonjour Armand
fort beau le bateau
Avec amitiés
René de Chine

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 08-07-2018 07:14

LE MOT DU GLOBE TROTTEUR

 
 
AUJOURD'HUI C'EST RELACHE
LE GLOBE TROTTEUR SE RE-POSE
                                                     

 


 

         Le lac Blanchet et la Tête des Toillies, Queyras, Hautes Alpes...

 

 
A LUNDI POUR DE NOUVELLES AVENTURES
 
 
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. p1a1s1c1a1l1  le 08-07-2018 à 14:55:27  (site)

Merci et bon dimanche

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 07-07-2018 06:32

LA MAISON DIEU OU L'ATHANOR...

 
 

 
          Une tour couronnée s'ouvre à son sommet. Par cette ouverture s'échappe un faisceau de flammes bleue qui monte jusqu'au Soleil (Dodal). Ou plutôt un arc de flemmes bleues relie le soleil à la tour. Le bleu de ces flammes éclaire par l'intérieur les trois fenêtres de l'édifice. Des boules de lumière, bleues, or et rouge, restent en suspension dans l'air. Elles emplissent tout l'espace. Deux personnages semblent au premier regard chuter du haut de la tour, faisant ainsi référence à la tour de Babel et au châtiment divin qui vint punir les orgueilleux constructeurs.

     Dans le tarot ancien de Marseille : Admirable arcane 15 ! Comment ne pas s'extasier d'abord au titre de la lame : "Maison dieu" qui pourrait être celui d'un poème des Surréalistes ou même de Mallarmé, sans parler de Gérard de Nerval. Et puis comment ne pas s'extasier ensuite au vu de cette lame qu'on pourrait croire peinte par un Dali ?

     Une tour décapitée par un feu empanaché à caractère Divin. Il émane de la partie supérieure droite de la lame "Le père céleste". Deux personnages en tombent, accompagnés dans leur chute par de gros confettis bleus, rouges et blancs, soit les trois états de la matière, souligné par 3 ouvertures sur la tour. C’est ici l’échec de l’entreprise si le feu n’a pas su être adapté à l’opération en cours, ou si, tout simplement la sincérité du cherchant a été prise en défaut.

     Les apprentis alchimistes sont renvoyés a la terre, en quelque sorte, à leur point de départ. Dans la désignation de la lame Dieu est écrit avec un V, ce qui n’est pas sans nous interpeller et nous ramener à la lame 5, c’est à dire au Maître bien veillant qui a délivré son enseignement ou ses conseils qui manifestement ont été mal suivis, mal compris ou encore mal employés. 13 Pastilles rouges ( 13 la fin, 4 la matière) 13 Pastilles blanches (Idem) 11 Pastilles bleues 2 la dualité. Soit au total 37 c’est à dire, 3 + 7 ( soit 10, le retour à l’unité).

     Plusieurs structures peuvent être analysées dans cette image :
- La tour. Elle représente l'athanor des Sages et peut être comparée à celle où est enfermée Danaé avant d'être fécondée par Zeus, dissimulé en pluie d'or ; on trouve l'image de la tour dans l'iconographie alchimique dans l'un des caissons, par exemple, de la galerie alchimique du château de Dampierre-sur-Boutonne. Ou encore dans la planche 14 du Mutus Liber. Cette tour représente donc l'une de celles qui ornent le Palais fermé du Roi de Philalèthe.
- Les deux personnages : ils représentent les matières qui tombent, c'est-à-dire qui dégoûtent  par le biais d'un trait de cabale entre le verbe cado et cassito (tomber, dégoûter) ; en bref, il s'agit d'une indication sur des matières rendues liquides et fluides par l'intermédiaire de la chaleur, c'est-à-dire du feu secret des Sages. On distingue à droite le Soufre (couleur rouge) et à gauche le Corps (couleur bleu).
- Le faîte de la tour : c'est une couronne qui est soulevée par la foudre. On sait que les alchimistes désignent en principe trois couronnes de perfection. Ces couronnes apparaissent sur le magnifique emblème de Limojon de saint Didier. Ce n'est donc certes pas la 3ème couronne de perfection que nous apercevons sur la lame 15. En effet, son basculement montre que l'union radicale des principes (Corps et Âme) n'est pas réalisée de façon radicale ; cette scène singulière semble donc intervenir à une époque de l'œuvre intermédiaire entre le gris et le blanc, c'est-à-dire entre le régime de Jupiter et celui de la Lune.
- La foudre : Or, en quoi, au fait, consiste cette réincrudation ? Fulcanelli a écrit dans le Mystère des Cathédrales, qu'il fallait que l'Artiste trouve un rayon igné et qu'il l'incorpore au sens propre du terme dans un écrin approprié. C'est ce rayon igné qui est désigné par cette foudre, qui est celle de Jupiter, dont c'est précisément le régime planétaire, qui est évoqué. Mais, on n'a jamais vu de foudre capable de "décapsuler" le faîte d'une tour. Il semble que les commentateurs de cette lame n'aient point émis l'hypothèse selon laquelle ce n'est pas la foudre qui jaillit du ciel pour s'abattre sur l'athanor, mais que, bien plutôt, elle en sort et qu'elle fait ainsi jaillir le sommet de la tour, comme lors d'une éruption volcanique de type explosif.  Et ces sphéroïdes sont les débris du Soufre, encore non réincrudés comme l'attestent les trois couleurs de ces taches qui constellent le ciel.

     Quelle interprétation faut-il donner de cet ensemble magistral ? Que l'artiste à qui nous devons cette lame prévient charitablement l'étudiant contre le danger qu'il y aurait à se précipiter et à trop pousser le feu, car à la vérité, ces sphéroïdes sont les fleurs brûlées du souffleur plus avide d'or que de connaissance ; il n'aura pas su contenir la vigueur de son Mercure et laisse se sublimer en un éclair et son Esprit et son Âme, faute d'avoir su comprendre qu'entre la Vierge et le Sagittaire, il fallait passer par le Verseau, c'est-à-dire par l'arcane 14.

      Dans le Tarot des Alchimistes : Dans ce creuset l'être est d'une double nature. Les deux opposés se dégagent du dragon qui les supporte, leur union va être célébrée. Mais ce qui se passe au dedans n'est pas sans interférer avec l'extérieur. L'athanor est une forteresse, mais elle a ses failles et l'éclair peut aussi bien venir la détruire de l'extérieur, que représenter une jaillissement intempestif de pulsions internes.

     L'eau et le feu sont présents en bas et en haut, bien que s'exprimant différemment, ils se combinent de part et d'autre à la terre comme au ciel. La conduite de l'œuvre est entre les mains de l'alchimiste dont les sens sont en éveil. Il doit mesurer son action pour ne pas se brûler les ailes et retomber comme Icare dans les eaux troubles.

     L'alchimiste a pris conscience des aspects négatifs, des effets destructeurs, qui sont les conséquences de la hâte, de la vanité ou de l'orgueil.

     Mais il ne faut pas oublier non plus que "Maison Dieu" depuis le Moyen Age, désigne un refuge, un endroit protégé et protecteur. C'est sans doute là d'ailleurs le sens originel véritable de l'appellation de cette lame.

     Au Laboratoire : Pour débuter la Grande coction, l'athanor devra tout d'abord distribuer une chaleur douce, à température de couveuse. Les alchimistes disent qu'ils ont remis l'enfant dans le ventre de sa mère, ou que "le poulet germe dans l'œuf". Pour l'instant on peut observer des vapeurs sombres monter dans le vase puis retomber en pluie de sang tandis que le magma paraît devenir noir, de plus en plus sombre.

     Lors de cette opération les risques peuvent être limités en étant vigilant quant au maintien de la température ; le moindre coup de feu peut provoquer des réactions désastreuses remettant en cause la totalité du travail jusqu'alors effectué.

     Architecture cosmique et recherche Géométrique : En ce qui concerne l'architecture, la lunette est un terme d'architecture désignant une portion de voûte en berceau. Elle a pour fonction de donner de la lumière en dégageant les parties hautes de la baie. Il appartient à chacun de chercher le tracé...

     Penchons-nous maintenant à nouveau attentivement sur la partie inférieure de cette lame (Dodal). Nous distinguons alors au-dessus de la tête du personnage de droite, celui dont on ne voit que le haut du corps, une paire de lunettes, qui évoque celles que l'on utilisait déjà au début du 15ième siècle. Ces lunettes nous guident : elles nous suggèrent de chercher un moyen d'optique, indication qui se relie au sens du mot ayin, "œil".

     Les personnages sont des constructeurs à l'œuvre, ils sont en train de prendre des mesures. Ils ne sont pas en train de tomber, malgré leurs postures bizarres qui sont là pour empêcher les profanes d'aller au-delà du premier niveau de lecture.

     Commençons par le personnage de gauche, celui sur lequel se trace le ayin. On découvre divers éléments signifiants :
- Son œil se trouve dans le prolongement d'un arc de cercle qui forme un angle avec le segment de droite posé sur le sol.
- A la place de ce qui devrait être son bras et sa main gauche se trouve tout en bas de l'image une curieuse image qui pourrait faire penser au reflet de l'angle dans une coupe remplie d'eau.
- Son pied droit, qui se détache sur le sol jaune, longe une ligne oblique tracée par des segments de droites parallèles. Cette ligne oblique semble tracer une diagonale sur le rectangle jaune délimité en haut par la surface du sol, en bas par la ligne de démarcation entre la partie jaune et la partie verte du sol, les deux petits côtés étant marqués d'un côté par le bord de la tour et de l'autre par le bord de la carte.

     Le pied, cette unité de mesure, qui longe la diagonale, confirme cette idée de géométrie.
- Il semble de plus se refléter sur la partie vert sombre du sol sous la forme d'une petite ellipse (comme le contour d'un œil) tracé en noir.

     Passons au personnage de droite : La tête de ce personnage, surmontée d'une paire de lunette, se découpe sur une surface aussi lisse que celle des verres des lunettes. Ce personnage semble regarder dans cette surface lisse, surface évoquant un plan d'eau ou un miroir. Son regard se dirige vers ce qui ressemble à première vue à la tige d'une plante, peut-être d'une fleur. Mais cette plante est curieuse : d'un côté sortent deux fragments de droites parallèles et de l'autre deux arcs de cercle concentriques. Quant à la main du personnage, elle semble indiquer en tout cas les deux arcs de cercle. En fait, nous allons voir que chacun des deux personnages nous donne une méthode destinée à mesurer la hauteur d'un édifice.

     Le personnage de gauche nous enseigne le triangle de visée tel qu'on le trouve dans le carnet de Villard de Honnecourt. Cependant, tout est inversé car le personnage est tombé. Il s'agit d'appliquer à la mesure de la hauteur de la tour la méthode des triangles semblables suivant la figure 4.

      Le personnage de droite nous enseigne la méthode du miroir. Il mesure également la hauteur de la tour, par le procédé indiqué par Gerbert (Sylvestre II) à l'aide d'un miroir, comme l'a expliqué Marie-Thérèse Sarrade .

     Tarot, Alchimie et Franc-Maçonnerie nous indique que l'œuvre intérieure comprend deux aspects contrastés : une destruction et une édification. Le contact avec l'archétype entraîne l'envahissement de la conscience du SI? par une énergie qui en excède sa capacité. L'être a du mal, dans un premier temps, à s'élargir à la dimension qui lui est offerte. Il en résulte un malaise, un trouble, un déséquilibre. Après le "Solve" alchimique, le "Coagula" viendra réaliser la solidification, la matérialisation de l'esprit, la pierre de sagesse.

     Par ailleurs, la tour de la Maison Dieu avec toutes ses pierres symbolise le travail collectif et l'union de tous les FM qui repose sur la pierre de fondation. Ce n'est qu'au 21ième degré du REAA qu'apparaît l'histoire de la tour de Babel et de Phaleg (l'architecte) qui par en exil vers les contrées du Nord où il finira ses jours dans le repentir. La tour de Babel est à la fois symbole de perfection et d'élévation, mais aussi d'orgueil. Or la première vertu du maçon est l'humilité que symbolise son passage par la porte basse.

     Enfin sur un plan plus ésotérique, si la tour semble flamber du feu bleu céleste de la colère de l'Eternel, en fait l'ouverture du haut de la tour, de sa couronne Kétér, symbolise l'ouverture du ciel, l'illumination , la réception de l'esprit divin. On pense aussi au coup de maillet donné sur le front d'Hiram qui ainsi accède à un état supérieur...
 

Jakin,

 
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
le 06-07-2018 06:13

UCHAUX EN VERSION GOURMANDE


 

 
 UCHAUX - VAUCLUSE
8 Km - 3H00 - Dénivelé 135 m.



Présentation :

     Dominant de 160 mètres la plaine environnante et l’ancien tracé de la Via Agrippa, les imposantes ruines du Castellas constituent le principal intérêt architectural de la commune.

 

 

     Si rien ne permet d’affirmer que le site était occupé dès l’époque romaine, on peut raisonnablement penser que le château que nous voyons aujourd’hui a succédé à un castrum médiéval avec son village et sa chapelle, dédiée à Saint-Michel, située un peu en contre bas, dont l’existence est attestée en 1127.


La Rando :

     Le départ se fait du Château Simians. Suivre le chemin bitumé qui longe les vignes d'ou émerge un petit cabanon (une tête de taureau sculpté sur le dessus de la porte, 1860)...
 

 

 

 

 

 

 
     Les roseaux qui se mêlent à la végétation révèle la présence de l'eau qui coule dans le Rieu de Foyro...
 

 

 
     Puis le chemin du Paty remonté, au niveau de la place Michel Arifon, on bifurque à droite pour emprunter cette fois un sentier pelousé (balisage jaune/rouge)...
 

 

 

 

 
     Traverser le Rieu et poursuivre le chemin pour pénétrer au coeur du massif connu pour sa chaux (18ième siècle). Forêt méditerranéenne : pins d'Alep, chênes verts, buis...asperges sauvages, aromatiques et salsepareille...
 

 

 

 


     On quitte le sentier officiel, juste après le champ de vigne. On s'oriente vers la gauche et l'on rejoint les rives du Rieu...
 

 


     Passage en sous-bois...vestige du vieux Moulin...
 

 

 


     Poursuivre sur la droite, on prend de la hauteur pour rejoindre une route peu fréquentée et retrouver le balisage officiel. Attention à la fourche, on tourne à droite (le sentier va lui en direction de Mornas) et un peu plus loin, au niveau de la seconde fourche, on reste encore sur notre droite...
 

 

 


     Puis une nouvelle route se présente. On la traverse. Après 20 mètres environ, toujours sur la droite, on rejoint le chemin Saint Michel (balisage rouge/jaune)...
 

 

 


     L'ambiance change radicalement : champêtre dans un premier temps avant de prendre une note plus chlorophylée - fougères arborescentes...
 

 

 

 

 


     La traversée de la route nous conduit cette fois sous les pins avec la perspective de remonter un chemin pierreux (la pente est longue mais douce)...
 

 

 

 

 

 

     La chapelle st Michel 12ième, sont cimetière puis les vestiges du château trônant à 160 mètres, le point culminant de la balade...
 

 

 

 

 

 

     Située un peu en contre bas des vestiges du Castellas, la chapelle Saint Michel constitue un petit bijou de l’art roman provençal. Simple et austère comme la plupart des édifices ruraux, elle est mentionnée pour la première fois dans un texte en 1127. Cet écrit sollicitait la fourniture de nourriture par l’église d’Uchaux au chapitre d’Orange le jour de la St Michel...

 

 

 

 

 

     Les parties les plus anciennes du monument que nous connaissons aujourd'hui peuvent en effet être datées du 12ième siècle. Elle a subi ensuite de nombreux remaniements et ajouts car elle a servi d'église paroissiale jusqu'en 1840. Isolée, après l'abandon de l'habitat sur le site du Castellas, en proie au vandalisme et au mauvais entretien elle garda son statut malgrés sa vétuste car la dispersion de la population ne permettait pas à un lieu plus qu'un autre de s'imposer pour la construction d'une nouvelle église paroissiale...

 

 

 

 

 

     Les vestiges les plus anciens du château actuel présentent les caractéristiques architecturales de l’art roman du 13ième siècle. Par ailleurs, sa construction sur le flanc sud de la colline, privilégiant l’abri du mistral plutôt que les impératifs stratégiques témoignent en faveur d’une demeure seigneuriale protégée plutôt que d’une forteresse médiévale. L’absence de trace d’ouvrage défensif important semble confirmer cette hypothèse...

 

 

 

 

 

 

 

     A l’intérieur de l’imposante enceinte qui s’est construite sans terrassement en suivant le relief, les vestiges des bâtiments révèlent deux étapes de construction : 13ième et 14ième...

 

 

 

 

 

     C’est l’époque où la seigneurie d’Uchaux est propriété de la puissante famille des Baux Princes d’Orange .Ils sont vraisemblablement les constructeurs du château...

 

 

 

 

     On apprécie la vue sur la plaine avant de plonger dans la forêt qui révèle au passage des murs d'enceintes et autres ruines de l'ancien village...
 

 
     On rejoint le sentier botanique : chèvrefeuille, pistachier, cornouiller, grain d'Avignon...
 

 

 

 

 


     On suivra ensuite Uchaux (0,7 Km). traverser le village pour rejoindre le chemin de Roquecourbe, puis celui de Vincenty et son hameau où trône (sur la gauche) un impressionnant platane. Au loin le Ventoux et les dentelles de Montmirail...
 

 

 
     On tourne à droite pour rejoindre le Château Simians...
 

 

 

 

 

 

 
Armand, 
 
Tags: #rando
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. Marioromans  le 06-07-2018 à 07:00:11  (site)

Voilà ce qu'on appelle de la véritable visite !

2. jakin  le 06-07-2018 à 09:27:21  (site)

Merci Mario pour cet encouragement....

3. seringa  le 06-07-2018 à 09:30:12  (site)

Une forêt que l'on parcourt régulièrement, mais nous n'avons jamais fait cette magnifique balade dans son entier. Je prends des notes ...
Bonne fin de semaine. Amicalement.
Seringa.

4. anaflore  le 06-07-2018 à 10:32:43  (site)

une sacré randonnée il ne faut pas se perdre et avoir de bons mollets
merci de la visite

5. Florentin  le 06-07-2018 à 11:57:34  (site)

Salut Armand ! Une superbe balade, qui fait envie au marcheur ... que j'ai été . Un peu trop loin de mes pénates cependant. Je maintiens : dans une seconde vie, tu devrais devenir guide. Florentin

6. fanfan76  le 06-07-2018 à 20:18:05  (site)

Bonsoir Jakin, quelle belle randonnée ! Ah les champs de lavande, c'est tellement beaux tous ces endroits, merci grace à ces belles photos, j'ai fait une belle promenade dans cette jolie nature ! Bon week-end, fanfan

7. lafianceedusoleil  le 06-07-2018 à 20:45:51  (site)

Bonsoir Armand,
c'est un super et long parcours que vous avez fait. Chapeau !
il faut du courage et de l'endurance.
je m'aperçois que tu as pris beaucoup de photos, c'est sympa. J'ai vu les champs de lavande, Est-ce là que tu t'es fait piquer ?
Je te souhaite une bon barbecue demain soir. Profitez bien.
Bon week-end
Bisou
Cricri

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Merci de m'écrire un petit mot sur cet article, éventuellement une critique constructive...
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 

LES BLACK'S FOOT VOUS REMERCIENT POUR VOTRE VISITE......