http://jakin.vefblog.net/

  VEF Blog

Les Black's Foot

le 10-10-2013 01:37

LA RÉALITÉ NON ORDINAIRE A TRAVERS LES CINQ SENS

 

 

 

 13-Bouches du Rhône, Marseille les 27 et 28 juillet 2011



    

          Le concept des cinq sens est lié à l’Occident, où seul il apparaît sous la forme que nous lui connaissons. En Chine, où le chiffre cinq joue un rôle important (cinq éléments, cinq vertus, cinq relations etc.) il n’apparaît pas du tout dans la littérature traditionnelle, au Japon non plus. Dans le bouddhisme, et dans les écoles du Yoga de l’hindouisme, les six sens jouent un rôle important, les facultés mentales étant considérées comme un sens au même titre que la vue, le goût etc. C’est une différence d’approche fondamentale qui fait qu’on doit rester prudent dans les comparaisons.

     Deux approches peuvent être développées. Une, que je qualifierai de profane ou exotérique que nous retrouvons dans les travaux de Corinna Coulmas. Ce chercheur développe une approche empirique et universitaire sur les cinq sens. Et l'autre, que je qualifierai d'ésotérique ou Initiatique, que nous pouvons pratiquer avec Patrick Burensteinas. Ce cherchant nous transmet une autre réalité de nos cinq sens.

     A la différence de la démarche anthropologique, Corinna Coulmas invoque les limite de l’aire culturelle qui se reconnaît par ses origines judéo-chrétiennes et gréco-romaines. "Si parfois je fais appel à d’autres civilisations, c’est en contrepoint, pour rendre un argument plus clair", nous dit-elle.

     Dans son livre : Métaphores des cinq sens dans l’imaginaire occidental, elle développe son argumentaire ainsi : "Connu dans la littérature rabbinique en référence au Psaume 115, 5-7, le concept des cinq sens a été utilisé par Platon et pour la première fois analysé en détail par Aristote, et depuis lors, il a joué un rôle formateur pour notre civilisation. Car les sens ont une histoire, et ils font de l’histoire. Nous avons vécu avec ce concept pendant plus de deux millénaires, il a profondément influencé notre manière de voir notre corps, c’est-à-dire nous dans le monde ou nous en face du monde".

    "Or c’est un domaine dans lequel, aujourd’hui, semble régner une grande incertitude. Entre le corps temple des mystiques et le corps machine de la médecine occidentale et de l’idéologie « fitness » ambiante, le corps souffre-douleur et visée du plaisir, ce corps évanescent qui constitue notre seule certitude, où sommes-nous et qui sommes-nous? Peut-être ne s’agit-il que de cela: conjurer cet « absent » (comme l’appelait Michel de Certeau) caché entre les différentes représentations qui ont hanté nos esprits et nous ont fait perdre l’assurance de ce qu’est un corps tout court".

    Cependant, Patrick Burensteinas, alchimiste de son état, lui va nous faire voyager dans la réalité non ordinaire en nous apprenant à nous servir de nos cinq sens. Deux jours intenses d'expérimentations simples pour nous permettre d'ouvrir nos sens à d'autres "visibles".

    La première démarche sera d'écouter notre corps par l'exercice de mouvements adaptés afin de lui faire lâcher prise. Ces mouvements, comme celui de faire l'algue assis sur le sol, nous inscrit dans un rythme naturel et seront observés avant chaque application.

    Puis, suit une série d'expérimentation sur le regard avec des outils simples : découpage de carton de couleur violette et jaune. L'œil ainsi exercé ce concentre maintenant sur des hologrammes qu'il faut déchiffrer. D'exercices en exercices, nos yeux s'affinent et peuvent maintenant regarder au-delà d'une ligne d'horizon, comme à travers une porte ou un mur.
 


    Allongé sur le sol, les yeux fermés, nous expérimentons des sons que nous essayons d'interpréter. Puis c'est autour de quelques gouttes de produits naturels qui tombes sur nos lèvres, toujours allongé et les yeux fermés, que nous découvrons de nouvelles sensations.

    l'objectif est de nous ouvrir à la réalité de nos sens pour nous mettre en relation avec la nature. Nous apprendre le silence, la rectification et l'alignement, condition sine qua non de la voie pour nous engager sur le chemin de l'Amour.
       
     Références littéraires au début de cet article : Corinna Coulmas : "Métaphores des cinq sens dans l’imaginaire occidental".
 
 
Jakin, 
 
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lafianceedusoleil  le 10-10-2013 à 22:20:12  (site)

kikou Armand,
c'est très profond ce que tu annonces dans ton article.
Ce n'est pas facile pour des novices comme moi.
J'ai eu le retrait des fils des implants aujourd'hui, juste deux petits cris... Mon prochain RV est le 24 mars. J'ai le temps de voir venir.
Bonne fin de journée et bon vendredi.
Je t'embrasse
Cricri

2. Milort  le 15-10-2013 à 12:08:19

Merci pour les félicitations de la photo du jour, mais en fait cette photo je l' ai faite très vite et sans aucune prétention. Ton bloc pour le peu que j' ai vu est très bien. Peux tu me donner ton adresse courriel, je t' écrirai de temps en temps si tu le désire. J' écris beaucoup dont plusieurs livres de science fiction et le premier est édité chez Editlivre à Paris.
Bien à toi et bravo pour tes textes.
Milort

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 09-10-2013 06:47

H COMME GORGES D'HERIC (2) - HERAULT - FRANCE

 

 

           Baladez-vous au fil des ruisseaux, à la découverte des nombreuses cascades et gouffres. Profitez des beaux jours pour vous rafraîchir dans les bassins naturels...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Armand, Collection privée 2008, 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. anaflore  le 09-10-2013 à 07:12:49  (site)

il faut profiter il parait que le temps va changer bon mercredi

2. lafianceedusoleil  le 09-10-2013 à 22:25:33  (site)

kikou Armand,
c'est un très bel endroit où il fait bon flâner.
Tu as tout compris pour le Sénégal.
Je te souhaite une douce nuit et un merveilleux jeudi.
Je t'embrasse
Cricri

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 08-10-2013 04:46

LIBRE ET DE BONNES MŒURS

 

 


        Condition indispensable pour accéder aux mystères de la Franc-Maçonnerie : "être libre et de bonnes mœurs". Phrase énigmatique qui mérite d'être décryptée afin d'entrer sur un chemin dont ce livre précise des étapes majeures : vivre en fonction du devoir de liberté, affronter des épreuves, connaître la lumière, découvrir le cœur d'une Loge, percevoir le sens de la création avec l'espoir de bâtir un monde où, lorsque l'esprit règne, selon le Frère Montesquieu, il n'est besoin de lois.

     Gaëlle Charpentier présente ici, en fonction de textes maçonniques et de formulations dues à d'illustres Francs-Maçons (Mozart, Goethe, Kipling) un parcours initiatique menant de l'entrée du temple à l'accomplissement en esprit...

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lafianceedusoleil  le 08-10-2013 à 23:17:34  (site)

kikou Armand,
certainement un très bon livre.
Je viens de réserver une semaine de vacances au Sénégal du 10 au 17 janvier. Je me réjouis d'avance.
J'aime bien couper l'hiver.
Je te souhaite une bonne nuit et un excellent mercredi.
Je t'embrasse très fort.
Cricri

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 07-10-2013 06:22

H COMME GORGES D'HERIC - HERAULT - FRANCE

 

 

           Depuis 1993, Les Gorges et Héric ainsi qu'une grande partie du massif du Caroux sont "Site classé".

     Rejoignez le charmant hameau d'Héric "Typique" de l'architecture locale avec ses petites maisons bâties en pierre, ses toitures couvertes de lauzes, ses charpentes en châtaignier, ses ruelles étroites caladées et ses terrains en terrasses...

 

 

 

 

 

 

 

 

Armand, Collection privée 2008, 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. anaflore  le 07-10-2013 à 09:14:02  (site)

bonne semaine ....

2. lafianceedusoleil  le 07-10-2013 à 23:20:50  (site)

bonsoir Armand,
tu ne serais pas un peu maso ! smiley_id1464855 smiley_id166420
Encore de belles photos, merci.
Je te souhaite une douce nuit.
je t'embrasse
Cricri

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 06-10-2013 06:56

LE MOT DU WEBMASTER

 
AUJOURD'HUI C'EST DIMANCHE

LE WEBMASTER SE REPOSE

 


Dessin de Patrick Legrand.

 

 

 A LUNDI POUR DE NOUVELLES AVENTURES

 

  

 

 
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. anaflore  le 06-10-2013 à 08:21:18  (site)

bon repos

2. lafianceedusoleil  le 06-10-2013 à 22:26:11  (site)

bonsoir Armand,
j'espère que tu as passé un week-end à la hauteur de tes espérances.
Pour ma part, aujourd'hui, je suis retournée au salon Zen.
Je te souhaite une merveilleuse semaine.
Je t'embrasse
Cricri

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 05-10-2013 06:56

VOYAGE AU BOUT DE L'ENFER

 

 

 
          Dix ans dans l'existence de trois ouvriers américains, une décennie ponctuée d'espoirs, de désillusions et de drames qui tous s'articulent autour de la guerre vietnamienne.

     De l'automne 1968 aux premiers mois de 1975, le quotidien de trois ouvriers de Pittsburgh va subir d'atroces bouleversements. A l'aube de leur vie d'adultes, ils sont en effet mobilisés pour partir combattre au Vietnam. Cette guerre va commettre d'irrémédiables dégâts dans leurs existences.

     Oeuvre à fleur de peau, Voyage au bout de l'enfer a connu un tournage au moins aussi éprouvant que le film lui-même. Le prix à payer pour réaliser un classique du genre.

     La puissance de Voyage au bout de l'enfer est telle que les réactions que le film suscite ne sont jamais en demi-teinte.

     Apothéose des comédiens de la méthode, Voyage au bout de l'enfer est du point de vue de la direction d'acteur, un véritable cas d'école.

     L'ascension fulgurante de Michael Cimino ne laissait en rien augurer l'écroulement aussi long que douloureux de sa carrière.

     Dès sa naissance, ce réalisateur dénote du commun de ses confrères. Officiellement, Cimino voit en effet le jour le 16 novembre 1943. Mais officieusement, on murmure qu'il aurait triché sur son âge lors de son arrivée à Hollywood, et qu'il serait né cinq ans auparavant, en 1938. A l'instar de Steven Spielberg, Michael Cimino se serait donc rajeuni afin d'accentuer sa réputation d'enfant prodigue...

 

 

 Textes et photos en provenances de la collection « Les plus grands films de guerre », Editions Atlas, 2002.

 

Jakin,

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lafianceedusoleil  le 05-10-2013 à 22:33:02  (site)

bonsoir Armand,
je pense que tu apprécies le stage qui tu fais ce WE.
Tu es toujours en évolution.
Bonne fin de journée Armand et bon dimanche.
Gros bisou
Cricri

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 04-10-2013 03:43

EVERLY BROTHERS

 

         
           Les cheveux légèrement gominés, juste ce qu'il faut de malice dans les yeux et un sourire sur les lèvres qui à lui seul symbolise l'Amérique triomphante ; en cette fin des années 50, les Everly Brothers donnent une nouvelle image du rock'n'roll au monde adulte ô combien plus rassurante que celle forgée par les pionniers du genre, qu'ils se nomment Gene Vincent ou Eddie Cochran.

     Certes, Don et Phil chantent et chanteront toujours l'amour et les passions qui dévorent intérieurement les teenagers, mais ils le feront avec une sorte d'innocence ou de romantisme qui, finalement, sied aux valeurs de la société américaine.

     Le rock'n'roll est-il mort pour autant avec les Everly Brothers ? Bien sûr que non ! Disons seulement qu'il s'est considérablement assagi lorsque les harmonies vocales et les guitares acoustiques ont pris le pas sur les riffs acerbes des guitares électriques.

     Cette faculté d'aborder de façon romantique tout ce qui touche de près les adolescents s'explique par le fait que les Everly Brothers ont puisé aux sources des traditions du country and western, dont l'une des caractéristiques est précisément de raconter une histoire.

     Cela étant dit, les Everly Brothers ont été très marqués par les grands créateurs du country and western, ils n'en appartiennent pas moins au monde du rock'n'roll.
 

 
     Le contrat avec Columbia n'étant pas renouvelé, les auditions passées chez Capitol et Cadence s'étant révélées un échec, les Everly Brothers, découragés, sont sur le point de rejoindre leurs parents à Chicago, lorsque Wesley Rose, à la tête de la compagnie d'édition musicale Acuff-Rose, accepte de les recevoir et surtout d'écouter leur musique.

     Forts du beau mais somme toute inattendu succès de Bye Bye Love, les Everly Brothers participent au "Grand Ole Opry" le 11 mai 1957 (la plus célèbre émission de country music) puis aux schows télévisés d'Ed Sullivan, Perry Como, Arthur Murray, Patti Page et Bob Crosby.

     Quelques mois plus tôt, en février précisément, les Everly Brothers ont pourtant voulu donner une nouvelle impulsion à leur carrière en quittant Cadence pour Warner, avec qui ils ont signé un contrat d'une durée de dix ans.

     Toutefois, si la période Warner débute avec une grande intensité, elle ne pourra être comparée aux premières années du duo. Don et Phil, en effet, ne vont pas tarder à se rendre compte qu'ils ont beaucoup perdu en n'ayant plus accès au répertoire de Felice et Boudleaux Bryant.

     Les derniers grands succès des Everly Brothers sortent en 1961 et 1963. Il s'agit de Crying in the Chapel, qui entre dans le Top Ten aux Etats Unis et en Angleterre, et de That's Old Fashioned, enregistré après que Don et Phil eurent fait leur service militaire dans les Marines.
 

 
     Leur popularité commence à décliner avec l'apparition des groupes anglais. Ils se séparent en 1973, continuant leur carrière chacun de leur côté, en solo. Ils se retrouvent en 1983 pour un double album en public, enregistré au Royal Albert Hall à Londres. Un nouvel album paraît en 1986, avec le tube On the wings of a nightingale, composé par Paul McCartney...
 
 
♥      Bye Bye Love (1957)
 
 
 
  Textes et photos en provenances de la collection « Les Génies du Rock», Editions Atlas, 1993.
 
Armand, 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lafianceedusoleil  le 04-10-2013 à 23:28:34  (site)

kikou Armand,
c'est vraiment super, j'ai aimé.smiley_id117199smiley_id117194
Bon week-end.
Je t'embrasse
Cricri

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Merci de m'écrire un petit mot sur cet article, éventuellement une critique constructive...
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 

LES BLACK'S FOOT VOUS REMERCIENT POUR VOTRE VISITE......