http://jakin.vefblog.net/

  VEF Blog

Les Black's Foot

le 31-10-2013 00:25

LE MOT DU WEBMASTER

 
 
BONJOUR LES AMI(E)S VISITEURS ET VISITEUSES
 
LE WEBMASTER RENTRE DANS LE SILENCE POUR TROIS JOURS ...
 
LE TEMPS DE PARTIR A L'AVENTURE A CARPENTRAS POUR L'A.G. DE LA CONFRÉRIE DES JACQUETS DE FRANCE...
 

 
A LUNDI POUR DE NOUVELLES AVENTURES

 

  

 

 
 
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. passionphotos  le 31-10-2013 à 00:44:17

hello

reviens nous vite alors ! bon courage pour ton A.G

@+ bises

2. lafianceedusoleil  le 31-10-2013 à 21:37:47  (site)

kikou Armand,
bon séjour à l'Assemblée Générale Armand.
Bonne soirée d'Halloween.
Je t'embrasse
Cricri

smiley_id234076smiley_id234076smiley_id234076smiley_id234076smiley_id234076

3. anaflore  le 01-11-2013 à 08:29:53  (site)

bonne visite ....pour moi c'est cimetière......

4. lafianceedusoleil  le 01-11-2013 à 22:42:19  (site)

kikou Armand,
je te souhaite un bon week-end enrichissant.
Je t'embrasse
Cricri

5. anaflore  le 03-11-2013 à 08:08:46  (site)

bon wk ici tout est gris même l'humeur

6. lafianceedusoleil  le 03-11-2013 à 23:52:03  (site)

bonsoir Armand,
je pense que tu es sur le retour et que cette AG fut fructueuse.
Bonne semaine.
Bisou
Cricri

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 30-10-2013 08:10

S COMME SAINT PONS DE THOMIERES (2) - HÉRAULT - FRANCE

 

 

           De cette contrée restée jalouse de son identité, le Parc doit justement préserver les particularismes humains autant que le patrimoine naturel. Ainsi, le Parc a-t-il épaulé de nombreuses associations locales visant notamment à promouvoir les anciens artisanats de ces terroirs...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Armand, Collection privée 2008, 

 

Tags: #photos
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lectrice44  le 30-10-2013 à 10:45:12  (site)

Bonjour merci de ton passage chez moi. Je connais, bien, St Pons car j'avais une maison à Riols la commune, juste à côté. Bonne journée.

2. lafianceedusoleil  le 30-10-2013 à 22:01:46  (site)

Bonsoir Armand,
je continue de découvrir l'Hérault avec toi.
Les dernières photos me font frissonner.
J'espère que ta journée fut attrayante.
Bonne fin de soirée Armand et bon jeudi.
Je t'embrasse
Cricri

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 29-10-2013 01:19

EN AVANT, ROUTE !

 

 

           Alix de Saint André a pris trois fois la route de Compostelle. La première fois, elle est partie de Saint-Jean-Pied-de-Port, sur le chemin français, avec un sac plein d'idées préconçues, qui se sont envolées une à une, au fil des étapes. La deuxième fois, elle a parcouru le "chemin anglais" depuis La Corogne, lors d'une année sainte mouvementée.

     L'ultime voyage fut le vrai voyage, celui que l'on doit faire en partant de chez soi. Des bords de Loire à Saint-Jacques-de-Compostelle, de paysages sublimes en banlieues sinistres, elle a rejoint le peuple des pèlerins qui se retrouvent sur le chemin libérés de toute identité sociale. pour vivre à quatre kilomètres heure une aventure humaine pleine de gaieté, d'amitié et de surprises.

     Sur ces marcheurs de tous pays et de toutes convictions, réunis moins par la foi que par les ampoules aux pieds, mais cheminant chacun dans sa quête secrète, Alix de Saint-André, en poursuivant la sienne, empreinte d'une gravité mélancolique, porte, comme à son habitude, un regard à la fois affectueux et espiègle.

     En avant, route ! est le sixième livre d'Alix de Saint-André...

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. fanfan76  le 29-10-2013 à 17:03:10  (site)

Merci pour les félicitations de la photo du jour, bonne continuation pour vous également. fanfan76

2. miou14  le 29-10-2013 à 19:40:43  (site)

Bonsoir Jakin, merci d'être passé partager le petit verre de Calva !!!! je ne connais pas ce livre mais tu me donnes envie de le lire, je note. Bonne soirée amitiés.

3. lafianceedusoleil  le 29-10-2013 à 22:38:28  (site)

bonsoir Armand,
certainement un livre intéressant.
La fraicheur est arrivée, cela fait drôle.
Bonne fin de journée.
Bon mercredi Armand.
Je t'embrasse
Cricri

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 28-10-2013 07:41

S COMME SAINT PONS DE THOMIERES - HÉRAULT - FRANCE

 

          Saint-Pons connaîtra de grands moments de gloire dus à ses proportions majestueuses, la qualité de son architecture et à la grandeur de sa cathédrale. Hélas, cette prospérité sera perturbée en 1567 par l'intrusion des Huguenots qui mettront la ville à feu et à sang.

     Aujourd'hui, Saint-Pons de Thomières abrite le siège du Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc fondé en 1973. Ce dernier regroupe toutes les montagnes environnantes appartenant à une Occitanie imprégnée de souvenirs du temps des troubadours et des Cathares...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Armand, Collection privée 2008, 

 

Tags: #photos
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lafianceedusoleil  le 28-10-2013 à 20:50:56  (site)

kikou Armand,
le pont est magnifique.
Connais-tu le nom de l'arbre en première photo, on dirait un eucalyptus.
Je pense que tu as bien démarré la semaine.
Bonne soirée Armand.
Je t'embrasse
CrIcri

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 27-10-2013 03:39

LE MOT DU WEBMASTER

 
AUJOURD'HUI C'EST DIMANCHE

LE WEBMASTER SE REPOSE

 


Nains de jardin.

 

 

 A LUNDI POUR DE NOUVELLES AVENTURES

 

  

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lafianceedusoleil  le 27-10-2013 à 22:44:41  (site)

kikou Armand,
tiens des nains...
Bonne fin de soirée Armand et bonne semaine.
Je t'embrasse
Cricri

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 26-10-2013 06:11

LE TRAIN

 

 

 

          Mai 1940. Dans une France en plein exode, Julien Maroyeur et sa femme prennent la direction de La Rochelle à bord d'un train. Bientôt séparé de son épouse, Julien rencontre la belle et mystérieuse Anna.

     Dans la France de l'exode, Julien Maroyeur, sa femme enceinte et leur fille embarquent dans un train à destination de La Rochelle. Bientôt séparé de son épouse, Julien fait la connaissance de la belle et mystérieuse Anna. Dans la promiscuité de leur wagon, ils s'aiment le temps de cet étrange voyage.

     Avec Le Train, Pierre Granier Deferre adapte une nouvelle fois Simenon. Aidé d'une équipe chevronnée, le cinéaste met tout en œuvre afin de raconter cette histoire touchante et livrer une peinture fidèle de la France en exode.

     Succès public et critique, Le Train vaut à Pierre Granier Deferre les éloges de la presse, qui le présente comme le digne héritier des maîtres du cinéma français, Becker et Renoir.

     Lorsque Pierre Granier Deferre et son producteur Raymond Danon entament le casting du Train, ils destinent d'emblée les deux rôles principaux à Romy Schneider et à Jean Louis Trintignant. Deux comédiens d'exception pour un étonnant couple de cinéma.

     Cinéaste accompli, Pierre Granier Deferre aime aborder des genres différents comme le polar ou le drame. Il se définit avant tout comme un conteur.

     Né en 1927, Pierre Granier Deferre est à la Libération un jeune cinéphile amoureux du septième art. Il rencontre le réalisateur Roger Leenhardt qui l'engage comme stagiaire sur son film Les Dernières Vacances. Dès ce moment, Granier Deferre va gravir les échelons de la hiérarchie du cinéma, passant de second assistant à premier assistant réalisateur. Il travaille avec des cinéastes confirmés comme Marcel Carné (L'Air de Paris) et Denys de La Patellière (Les Grandes Familles, Un taxi pour Tobrouk), et aussi Jean Paul Le Chanois et Georges Lampin. En 1958, il réalise son premier film, un moyen métrage sur l'adolescence intitulé Mensonges. L'année suivante, il épaule le romancier Frédéric Dard comme conseiller technique pour Une gueule comme la mienne, une histoire policière sous l'Occupation qui reste l'unique réalisation du père de San Antonio. Enfin, en 1962, Granier Deferre réalise son premier long métrage, Le Petit Garçon de l'ascenseur, qui lui permet d'acquérir la confiance des producteurs...
 
  Textes et photos en provenances de la collection « Les plus grands films de guerre », Editions Atlas, 2002.
 
 
Armand, 
 
Tags: #cinéma
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. anaflore  le 26-10-2013 à 08:15:44  (site)

de beaux acteurs avec un parcours de vie bien triste
bon vais je partir aujourd'hui ..toujours du vent

2. holly  le 26-10-2013 à 20:14:23  (site)

bonjour , merci pour ton passage sur mon blog ton billet et très bien en + j'adore romy quelle belle actrice je te souhaite une bonne soirée à bientôt peut être

3. lafianceedusoleil  le 26-10-2013 à 22:35:39  (site)

bonsoir Armand,
c'est un film qui me plairait.
La belle Romy, toujours agréable à voir.
Bonne fin de journée et douce nuit.
Je t'embrasse
Cricri

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 25-10-2013 03:32

JERRY LEE LEWIS

 

 

 
          Provocateur de génie du rock'n'roll, bigame ou virtuose du boogie-woogie : au-delà des images scandaleuses ou intellectuellement honnêtes que l'artiste et les médias ont données de lui, Jerry Lee Lewis n'en est pas moins l'une des personnalités les plus paradoxales de la musique populaire américaine.

     Il porte en lui les valeurs de la civilisation aristocratique du Sud anéanti par la guerre de Sécession en même temps qu'il se sent esthétiquement proche de la musique afro américaine. Il est à la fois viscéralement hostile aux dogmes yankees et typiquement américain, à la fois mystique et matérialiste, proche de la parole de Dieu et de la musique du diable.

     Mais ce sont précisément dans ces contradictions, celles d'un séminariste qui s'est laissé séduire par les torrides ambiances des "barrel houses" et des juke-joints du Sud profond, que le créateur de Great Balls of Fire puisera son inspiration pour s'affirmer comme l'un des très grands créateurs de sa génération.

     Ce que veut en réalité le pianiste, qui vient d'être père de Jerry Lee Jr en novembre 1956, c'est réussir seul. Pour ce faire, après une audition infructueuse au célèbre "Louisiana Hayride" de Shreveport, Louisiane, il se rend chez Sun Record à Memphis.

 

 

     En l'absence de Sam Phillips, c'est le producteur Jack Clement qui le reçoit et qui accepte de lui faire enregistrer plusieurs standards de country pour voir ce que ce jeune louisianais a vraiment dans les tripes. Bien qu'intéressé par le jeu pianistique et la voix de l'artiste, Clement l'incite à revenir quelque temps plus tard, après qu'il aura écrit ses propres titres. Se mettant à la tâche, Lewis compose alors End of the Road, qui plait à Phillips, lequel le publie en décembre 1956.

     Bien qu'il se soit totalement impliqué dans la country and western, Jerry Lee Lewis ne s'est pas pour autant assagi. Disons même que les années 70 sont celles de tous les excès et de toutes les incertitudes.

     Précisons encore que Jerry Lee Lewis qui, en 1981, est retourné en studio avec ses complices de l'époque Sun, à savoir Johnny Cash, Roy Orbison et Carl Perkins, a eu le temps de se remarier deux fois (avec Shawn Michelle Stevens en 1963 et Kerrie McCarver l'année suivante), avant qu'il ne fasse l'objet d'un film (réalisé par Jim McBride) dans lequel l'acteur Dennis Quaide a la très lourde mission d'incarner l'inoubliable interprète de Great Balls of Fire, ce séminariste touché par la grâce du rock'n'roll.

 

 

     Au début des années 90, Jerry Lee Lewis poursuit sa carrière de star du rock sur toutes les scènes du monde...

 

♥      Whole Lotta Shakin' Going' on (1957)

 

 

 ♥♥     What'd I Say (1957)

 

 

♥♥♥      Big Blon' Baby (1957)

 

 

♣      Jailhouse Rock (1957)

 

 

Textes et photos en provenances de la collection « Les Génies du Rock», Editions Atlas, 1993.

 

Armand, 

 

Tags: #musique
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lafianceedusoleil  le 25-10-2013 à 23:07:49  (site)

Kikou Armand,
excellent, tu penses bien que j'ai aimé.
Le livre que tu veux acheter, je l'ai eu. J'ai du le donner.
Bonne nuit Armand et agréable week-end.
Je t'embrasse
Cricri

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Merci de m'écrire un petit mot sur cet article, éventuellement une critique constructive...
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 

LES BLACK'S FOOT VOUS REMERCIENT POUR VOTRE VISITE......