http://jakin.vefblog.net/

  VEF Blog

Les Black's Foot

le 29-08-2017 05:51

M COMME MENDE - LOZÈRE - FRANCE

 
 
           Des hauteurs surplombant la ville, le visiteur découvre une charmante cité, blottie autour de sa monumentale cathédrale gothique. L'omniprésence de cet édifice religieux nous donne les clés de l’histoire de Mende ; elle symbolise la toute puissance des évêques et raconte les origines de cette ville de pèlerinage qui a grandi autour du tombeau de Saint Privat...
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Armand, Collection privée 2011,

 

Tags: #photos
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. MarioB  le 29-08-2017 à 08:08:08  (site)

La première photo a un aspect film d'épouvante...

2. Florentin  le 29-08-2017 à 16:20:14  (site)

Superbe cathédrale qui, là encore, nous dit ce que fut la toute puissance et l'influence de l'Eglise au Moyen-Âge. A cette époque, un évêque, c'est quelque chose. J'en ai rencontre un, dans le cadre d'une interview , il n'y a pas si longtemps: ce n'était pas dans les mêmes ors !

3. jakin  le 29-08-2017 à 17:05:20  (site)

Bonsoir Mario, En effet je te l'accorde, cette lumière du matin cachée derrière la flèche de la cathédrale donne cette aspect inquiétant....

4. lafianceedusoleil  le 29-08-2017 à 21:03:43  (site)

bonsoir Armand,
elle est très belle la cathédrale.
Je connais Mende que de nom.
Je suis allée au parc floral aujourd'hui. Il faisait chaud mais j'aime bien.
Bonne soirée
bise
Cricri

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 28-08-2017 07:07

M COMME MARVEJOLS (2) - LOZÈRE - FRANCE

 
 
           L’église Notre-Dame de la Carce témoigne du renouveau de l’architecture religieuse en France au 17ième siècle, en réaction contre la Réforme. Ce n’est donc pas un hasard si, en Lozère, c’est à Marvejols, place forte du protestantisme en Gévaudan, que l’influence des modèles jésuites se manifeste.

     Le plan de l’église, la sobriété de la façade extérieure, le soin apporté aux deux portails, la simplicité de l’élévation intérieure, sont dans l’esprit du temps. Le grand clocher actuel, est, au 17ième siècle, couvert par un dôme. Malgré les ajouts et modifications du 19ième siècle, la rigueur de l’édifice de style jésuite est encore présente...
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Armand, Collection privée 2011,

 

Tags: #photos
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. seringa  le 28-08-2017 à 15:58:15  (site)

Bonjour Jakin,
Tes photos de cette église merveilleuse sont super.
Elle me plaît beaucoup.
(Sa pierre a été magnifiquement restaurée).
Nous ne nous sommes jamais arrêtés à Marvejols ! A voir lors d'un prochain passage...
Merci pour ta visite et ton gentil commentaire.
Je te souhaite une très bonne semaine.
Bien amicalement.

2. lafianceedusoleil  le 28-08-2017 à 16:17:18  (site)

Salut Armand,
j'espère que tu n'as pas trop chaud.
Aujourd'hui à Paris, il fait bon et pas orageux.
Je continue à découvrir la Lozère par ton post. Que du bonheur.
Je te souhaite une merveilleuse semaine.
Bise
Cricri

3. fanfan76  le 28-08-2017 à 20:11:06  (site)

Bonsoir Jakin, comme elle est belle cette église, toujours de très belles photos, quel beau ciel bleu ! et j'adore la petite chouette, bonne soirée et bon mardi, fanfan

4. Mr-He  le 29-08-2017 à 01:57:54  (site)

Bonjour Armand
haa tu fait aussi dans le hibou
Bonne journée
Avec amitiés
René de Chine

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 27-08-2017 05:05

LE MOT DU GLOBE TROTTEUR

 
AUJOURD'HUI C'EST RELACHE
LE GLOBE TROTTEUR SE RE-POSE
                         

 


 

             Papeete, île de Tahiti, Polynésie Française...

 

 
A LUNDI POUR DE NOUVELLES AVENTURES
 
 
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. fanfan76  le 27-08-2017 à 14:35:11  (site)

BON DIMANCHE, BON REPOS, fanfan

2. koba  le 28-08-2017 à 05:25:05  (site)

bonne semaine bisous vous deux
fin du moi en vue

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 26-08-2017 07:06

UN ALCHIMISTE RACONTE

 
 
 
          Un alchimiste aujourd'hui ? Ça existe encore ?

     Ils sont rares, on en compte dix par siècle. Patrick Burensteinas est l'un d'eux. Mais oubliez l'image du vieux barbu. Il a passé des années dans son laboratoire à faire des expériences d'alchimie. D'abord, pour se prouver à lui-même que ça ne marchait pas... puis parce que ça a marché.

     L'impossible est devenu possible : devant lui s'ouvrait ce qu'il appelle "la réalité non ordinaire", celle des effets sans causes. Ce livre est à la fois son autobiographie et sa philosophie. Il raconte sa quête de la pierre philosophale, celle qui permet d'atteindre non seulement l'or des alchimistes, mais surtout la lumière.

     Y a-t-il une âme derrière la matière ? Comment ce monde a-t-il été créé ? Qu'est-ce que la mort et qu'y a-t-il au-delà ? Qui gouverne nos émotions ? Existe-t-il une réalité invisible ?

     Soucieux d'amener l'alchimie dans le monde des hommes par toutes sortes de contributions (inventions, conférences, films documentaires, visites guidées de lieux sacrés...), il répond à toutes ces questions fondamentales selon une vision très personnelle.

     Une leçon de sagesse ordinaire qui passe par les méandres de l'extraordinaire.

     Patrick Burensteinas est auteur de plusieurs livres, dont De la matière à la lumière ou la Trame, et anime de nombreuses conférences aux quatre coins de la planète. Il vit à Paris...


 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lafianceedusoleil  le 26-08-2017 à 21:37:51  (site)

coucou Armand,
10 par siècle, c'est vraiment peu Je pensais franchement qu'il y en avait plus.
Les autres certainement des charlatans.
Bonne soirée.
Bise
Cricri

2. Mr-He  le 27-08-2017 à 02:03:19  (site)

Bonjour Armand
un vrais et cent faux

Bonne journée
Avec amitiés
René de Chine

3. elena13  le 28-08-2017 à 10:13:28  (site)

Salut Jakin, très jolies photos !!!

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 25-08-2017 07:58

CASCADE DU DÉROC

 

 

NASBINALS - AUBRAC, LOZÈRE
15 Km - 3 H - Dénivelé 300 m.



Présentation :

     Une randonnée sur le plateau de l'Aubrac où l'on découvre une nature préservée et sauvage. Niveau facile pour cette rando vraiment magnifique et qui fait passer par une cascade.
 

 

 


     La cascade du Déroc domine de 30 mètres la petite vallée glaciaire du ruisseau de Gambaïse : points de vue imprenables sur la région de Marchastel avec, en arrière plan, les vastes étendues de l'Aubrac granitique lozérien.

 

La Rando :

     Se garer sur la place principale du village de Nasbinals. Se diriger sur le bas côté de la route vers la direction de Marvejols en suivant le D 900 puis avant la pompe à essence emprunter le chemin qui monte, sous les arbres, à droite...
 

 

 

 

     Après être sorti du petit sentier on arrive devant le cimetière de Nasbinals, et on emprunte à nouveau la D 900...

 

 

 

 

 

       Il y a une grande croix en pierre devant le cimetière, passer derrière, arriver à la route et marcher dessus quelques mètres. Puis prendre à droite rapidement la route goudronnée qui amène vers des bâtiments en tôle ondulée gris foncés...
 

 

 

 
     Quitter la route goudronnée pour la laisser devenir un chemin de terre, qui passe entre deux près, bordés de murets en pierres de l'Aubrac...
 

 

 

 

 

 
     Lorsqu'on arrive en face d'une grange en pierre, on se trouve à un croisement de chemins, prendre en face le sentier qui passe entre deux murets étroits, suivre toujours le balisage jaune pour cette partie...
 

 

 
     Au croisement de chemins, prendre celui qui part à droite entre deux près et sur la gauche on peut apercevoir un bâtiment agricole...
 

 

 

 

 

     Aux deux croisements suivants, continuer toujours tout droit, en suivant le chemin qui grimpe légèrement. Le chemin se transforme en sentier de cailloux...

 

 

 

 

 

 


     Arriver par Le Chemin de l'Aubrac, et trouver en face de vous la D 52 qu'il faudra traverser en face et de suite après, emprunter le chemin qui descend légèrement et passe à côté d'un café...
 

 

 
     Ne pas tourner à gauche, continuer dans le chemin tout droit, il devient rapidement plat...
 


     Pour aller à la Cascade du Déroc, arriver à un buron, prendre à droite direction la clôture et là se trouve un passage balisé par un panneau "Cascade du Déroc": il faut passer là puis ensuite il faut à nouveau passer par une clôture et un passage en bois où cette fois il faudra se baisser. A droite on a une jolie vue sur la cascade du Déroc vue d'en haut...
 

 

 
      On peut maintenant contourner la cascade par la droite et descendre tout en bas pour la voir d'un autre angle de vue, faire attention car c'est humide et glissant très souvent, et mouillé car la cascade qui tombe de 32 mètres a beaucoup de force...
 

 

 
     Suivant le ruisseau, on arrive au bord du ravin. Là, l'affluent du Bès et les eaux du lac de Salhiens se précipitent depuis le rebord de basalte sous laquelle s'est formée une grotte. Cette grotte découverte par le docteur Prunière devait servir de refuge aux brigands de grands chemins. Son plafond est constitué de gros prismes basaltiques remarquables par leur géométrie...
 

 


     Puis on suit le sentier qui se trouve sous la cascade du Déroc, près d'arbres: il nous fait traverser le cours d'eau, pour passer ensuite à nouveau sous un passage de clôture en bois, et on trouve un sentier tracé...
 

 

 

 


     Monter de quelques mètres pour en trouver un autre parallèle mais plus haut et se diriger vers la gauche tout en continuant de remonter pour trouver un passage, à côté des rochers qui permet de remonter sur le plateau...
 

 

 


     Arrivé à nouveau devant le buron laissé tout à l'heure, prendre à droite, dans le chemin qui passe entre deux murets de pierre. Arrivé à un panneau "interdiction de" qui est de dos, prendre à droite le chemin herbeux qui descend puis à l'intersection de chemins qui se trouve en bas, prendre à gauche. Il y a un panneau "Variante par Montgrousset"...
 


     Emprunter le chemin qui fait passer près de bâtiments agricoles et arrivé à la route, la traverser et prendre en face en direction de Montgros...
 


     A votre droite se trouve une auberge, s'engager tout droit sur la route goudronnée...
 


     Arrivé à Montgros, au calvaire prendre à gauche et encore de suite à gauche pour suivre cette fois le balisage rouge et blanc du GR 65 de la Via Podiensis qu'empruntent les Pèlerins de Saint Jacques de Compostelle...
 

 

 


     Cette draille que l'on suit un bon moment est très jolie et nous fait passer entre beaucoup de près...
 

 

 

 

 

 

 

 


     Lorsqu'on arrive à une route, la traverser et poursuivre tout droit dans le chemin en face et apercevoir très vite le village de Nasbinals...
 


     Puis on retrouve la route, et arrivé à un stop prendre à droite pour retrouver le cimetière et à partir de là emprunter à nouveau le sentier proche de celui ci pour retrouver le point de départ de la randonnée...
 

 

 

 
 
Armand, 
 
Tags: #rando
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. gegedu28  le 25-08-2017 à 14:43:47  (site)

Salut Jakin (Armand pour les intimes),
Et bien si avec toutes ces explications on finit encore par se perdre, c'est à ne rien comprendre !
J'adore les paysages, presque lunaires.
A bien regarder, je dirais qu'il n'y a que les vaches qui y habitent (enfin presque, il y a aussi des taureaux apparemment, LOL).
Si en Bretagne les parcelles sont délimitées par des talus (mélange de terre et de cailloux), dans l'Aubrac ce sont des alignements de pierres (il ne manque que la terre pour en faire des talus !).
Quant à la Beauce, point de pierres ni de talus, ... il n'y a pas de bêtes à parquer !!
smiley_id156824
Pour en revenir à la rando, je crois que je l'aurais bien faite, ... toute à fait à ma portée.
Enfin, si je peux me permettre, les vaches sont de vraies Aubrac, ... une race du plateau de l'Aubrac, reconnaissable à sa peau couleur fauve, et surtout ses longues cornes !
smiley_id117184 pour l'article, j'ai adoré !
... j'ai la fibre de la terre, ... c'est normal !
LOL
A+
Gégédu28

2. Florentin  le 25-08-2017 à 15:42:19  (site)

Une rando pour bons marcheurs ! Faire du 5 km à l'heure, faut déjà tricoter des godillots ! Mais, bon, les fainéantes de l'affaire, ce sont les vaches qui parsèment le parcours, placides et à peine curieuses ! En tout cas, la balade vaut le coup d'être faite, c'est beau partout ! Bon week-end. Florentin

3. lafianceedusoleil  le 25-08-2017 à 21:48:34  (site)

Bonsoir Armand,
que de vaches, de gentilles vaches.
Ne rigole pas, j'adore les vaches.
Très bon post avec une belle campagne verdoyante.
Sympa la petite cascade.
Aujourd'hui, nous avons eu beaucoup d'orages, pluie, tonnerre et la panoplie qui va avec.
Bonne soirée et très bon week-end.
Grosse bise
Cricri

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 24-08-2017 07:51

M COMME MARVEJOLS - LOZÈRE - FRANCE

 
 
           En 1307, Marvejols est choisie comme capitale administrative des terres du roi de France en Gévaudan, tandis que Mende est la ville épiscopale. Pendant la guerre de Cent Ans, Marvejols, ville royale, est fortifiée et le roi ajoute la fleur de lys à son blason.

     Au 16ième siècle, la majorité de la population se convertit au protestantisme et suit Henri de Navarre. Pendant les guerres de Religion, Marvejols, place forte protestante, est prise par les catholiques, en 1586.

     Elle a gardé toute son allure médiévale même si elle a subi d’importantes réparations au début du 17ième siècle. Elle était munie d’une porte et d’une herse en bois, avec un fossé et un pont-levis à chaîne. Son architecture défensive est dite “ouverte à la gorge”, car les divers planchers sont ouverts et accessibles de l’intérieur, par des échelles mobiles...
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Armand, Collection privée 2011,
  
Tags: #photos
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lafianceedusoleil  le 24-08-2017 à 20:32:28  (site)

bonsoir Armand,
une ville remplie d'histoire
La statue est gigantesque. Je pense qu'elle est en ciment.
En fin d'après-midi je suis allée faire un petit tour au bois de Vincennes. C'était sympa, c'était calme, pas trop de monde.
Bonne soirée.
Bise
Cricri

2. Mr-He  le 25-08-2017 à 01:25:04  (site)

Bonjour Armand
fort historique cette ville
Bonne journée
Avec amitiés
René de Chine

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 23-08-2017 07:08

C COMME CHÂTEAU DE LA BAUME - LOZÈRE - FRANCE

 
 
 
          Situé dans le Massif Central à 1200 mètres d'altitude, La Baume est un château privé, classé monument historique. Il est l'un des plus hauts château de France et est habité toute l'année. La famille de Las Cases entretient et anime depuis un siècle et demi ce monument, participant ainsi activement au rayonnement d’un patrimoine historique et culturel qui lui tient à cœur. Elle s’efforce en effet de faire de ce château un lieu vivant et animé dans lequel le visiteur pourra retrouver un héritage accumulé depuis le 17ième siècle et toujours conservé avec passion...
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Armand, Collection privée 2011,
 
Tags: #photos
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lafianceedusoleil  le 23-08-2017 à 22:10:08  (site)

bonsoir Armand,
très belles photos, j'aime bien.
J'étais à Orléans aujourd'hui, il faisait froid et j'étais partie bras nus pensant qu'il aurait fait chaud.
Bonne fin de soirée
Bisou
Cricri

2. Mr-He  le 24-08-2017 à 02:10:13  (site)

Bonjour Armand
vraiment super tes photos
Bonne journée
Avec amitiés
René de Chine

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Merci de m'écrire un petit mot sur cet article, éventuellement une critique constructive...
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 

LES BLACK'S FOOT VOUS REMERCIENT POUR VOTRE VISITE......