http://jakin.vefblog.net/

  VEF Blog

Les Black's Foot

le 07-04-2017 06:31

SUR LES TRACES DE GIONO

 
 


LURS - ALPES DE HAUTE PROVENCE
10 Km - 4H30 - Dénivelé 350 m.

 
 
 
Présentation :

     Perché en balcon au-dessus de la moyenne vallée de la Durance, le village jaillit d'une cascade d'oliviers. Lurs s'étire en éperon entre le château au nord et le séminaire au sud.
 


     Les historiens s'accordent à attribuer à Charlemagne la fondation de Lurs. Au début du IXème siècle, l'empereur plaça les lieux sous la tutelle des évêques de Sisteron, lesquels y construisirent leur résidence d'été puis un séminaire: ce bâtiment, rectangulaire, massif, résulte de plusieurs campagnes de constructions.
 

 


La Rando :

     On commence la traversée du village, de l'horloge du château en passant par le théâtre (créé par Giono et Vox), qui constitue une agréable mise en jambe...
 


     L'église, attestée dès le IXème siècle, a été maintes fois remise au goût du jour et agrandie pour s'adapter à l'évolution démographique de la population. Le portail monumental de l'église est assorti d'une porte ouvragée...
 


     Le patrimoine bâti domestique, sauvé des ruines depuis quelques décennies dénote une restauration de bon goût qui valut au site d'être classé par les Monuments historiques. La tour de l'horloge couronnée d'un campanile en fer forgé, enjambe la ruelle qui commande l'accès au vieux village. Des portes aux linteaux monolithes, des fenêtres à meneaux, des encorbellements sont autant d'éléments d'architecture ancienne à découvrir au fil des rues...
 

 

 


     On rallie la célèbre "promenade des évêques" bordée de 15 oratoires du Rosaire (que les princes évêques n'ont d'ailleurs jamais arpentés)...
 

 

 


     Pour arriver à la chapelle Notre Dame de Vie, entièrement restaurée et décorée d'un retable brillant de mille feux. Elle a certes perdu l'essentiel de son attrait, mais son péristyle à colonne lui confère un petit air de temple grec...
 

 

 


     On s'accorde une pause pour profiter du panorama s'ouvrant respectivement sur Lure et la vallée de la Durance en pensant à Giono...
 

 


     Puis on s'enfonce dans les sous-bois frais et odorants de chênes verts. Lurs se détache alors, le plateau de Ganagobie impose sa masse et l'ambiance est d'une sérénité absolue...
 

 

 

 

 


     Nous continuons tout droit au carrefour vers une ambiance forestière, puis une mère d'oliviers. Ces arbres nous escorteront sur près de 3 kilomètres...
 

 


     Il nous reste 500 mètres pour arriver au bois de Lurs, en direction du Monastère de Ganagobie...

 

 

 

 
     La boucle continue dans les bois. Le premier carrefour de la Baume et  le second vers Ganagobie sont bien balisés. A part quelques lézards, nous ne rencontrons âme qui vive en chemin et cela nous semble long. Quelques coquelicots égaient les champs d’oliviers...
 

 

 

 

 

 

 
 
     Nous décidons au carrefour de la baume de faire l'aller/retour vers le pont romain, un rajout de 3 Km. Le retour en montée est un véritable casse-pattes : 300 mètres de dénivelé sur 1Km...
 

 

 

 

 

     Nous reprenons le chemin des oliviers et notamment sur la pente bien escarpée qui nous conduira au final au village un peu plus de 4 heures après l'avoir quitté...
 

 

 

 


     L’arrivée à Lurs, près de la boulangerie, s’effectue le long d’un interminable mur de pierres : la dernière partie du chemin est presque totalement envahie par les herbes et la montée est rude. Nous en déduisons que peu de randonneurs ont dû l’effectuer totalement...
 

 

 

 

 

 

Armand, 
 
Tags: #rando
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. anaflore  le 07-04-2017 à 07:09:13  (site)

il faut du mollet pour parcourir cette belle campagne de giono vous êtes courageux mais ça valait le détour ....bon vendredi

2. Florentin  le 07-04-2017 à 18:22:00  (site)

Encore une belle, mais sportive, randonnée ! Réservée à des marcheurs confirmés. En réponse à ton com. Je me sis que El Assad a une fois de plus franchi la ligne rouge et qu'il est totalement inaccessible à toute négociation politique. Il ne comprend que le langage des armes. Et si on ne lui donne pas un coup d'arrêt, le drame de la Syrie peut encore durer dix ans ! Evidemment, j'ai du mal à accepter l'action de Trump. M/ais eut-être fgallait enfin donner un coup de pied dans la fourmilière...

3. lafianceedusoleil  le 07-04-2017 à 23:34:17  (site)

bonsoir Armand,
quel bon reporter tu fais !
merci à lui pour ces belles photos.
Douce nuit et très bon week-end.
Bise
Cricri

4. Mr-He  le 08-04-2017 à 01:04:46  (site)

Bonjour Armand
tu commente bien cette jolie balade
http://mr-he2.vefblog.net
la réponse de la photo mystère est en ligne
http://mr-he3.vefblog.net
http://mr-he4.vefblog.net
Bonne journée
Avec amitiés
René de Chine

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 06-04-2017 08:20

N COMME NARBONNE (4) - AUDE - FRANCE

 
 
           La Basilique Saint-Paul-Serge : Après la destruction par le feu d'une première église, on va reconstruire au 12ème siècle un édifice avec nef, transept et cœur. A nouveau détruit, on reconstruira aussitôt en transformant la nef, le transept et les bas-côtés. Mais un incendie va une fois de plus, détruire une partie de l'église au cours du 14ème siècle. A la reconstruction, le porche est refait et les piles de la nefs sont renforcées.

     La décoration intérieure est très belle : frises et tableaux sont remarquables. A noter la présence des vantaux d'une porte d'époque renaissance qui sont surmontés de tapisseries d'Aubusson du 17ème siècle. C'est enfin, dans cette basilique qu'on trouve le célèbre bénitier encastré à l'entrée de l'église dont le fond est orné d'une grenouille immortalisée par le poète Frédéric Mistral...
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Armand, Collection privée 2010,
 
Tags: #photos
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. sylvie27  le 06-04-2017 à 09:02:59  (site)

Bravo pour la photo du jour

2. fafa12  le 06-04-2017 à 11:23:20  (site)

bonjour jakin
bravo pour la photo du jour.
passez une bonne journée.
bises.

3. lafianceedusoleil  le 06-04-2017 à 21:50:25  (site)

Bonsoir Armand,
je souhaite la journée fut bonne.
Cette après-midi, je suis allée au parc floral toutes les tulipes pratiquement étaient ouvertes.
C'était féérique.
Bonne soirée
bise
CrIcri

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 05-04-2017 07:22

N COMME NARBONNE (3) - AUDE - FRANCE

 
 
           La Cathédrale Saint-Just-et-Saint-Pasteur : Depuis le 4ème siècle, on a construit sur cet emplacement des lieux de culte mais il faut attendre le 9ème siècle pour que Narbonne devienne un archevêché et se voit dotée d'une cathédrale. Initialement dévouée au culte de la Vierge, c'est finalement le nom de deux martyrs espagnols qui serviront de saints patrons à la cathédrale.

     Le monument actuel a été édifié à partir du 13ème siècle. C'est le pape Clément IV qui en envoya la première pierre, depuis la ville de Rome. Le cœur gothique rayonnant est parmi les plus hauts de France avec près de 41 mètres de hauteur.

     C'est un monument gigantesque qui domine la ville et sa mise en œuvre était très ambitieuse pour l'époque. On a donc fait appel aux savoirs les plus pointus des architectes et des bâtisseurs. Aujourd'hui classée aux monuments historiques, la cathédrale Saint-Just-et-Saint-Pasteur offrent au visiteur un ensemble architectural grandiose...
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Armand, Collection privée 2010,
 
Tags: #photos
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. Maritxan  le 05-04-2017 à 15:15:30  (site)

Grandiose en effet. Merci pour le voyage ! Sourire1

2. lafianceedusoleil  le 05-04-2017 à 21:46:08  (site)

Bonsoir Armand,
elle est grandiose cette cathédral et imposante. Un beau chef d'œuvre.
Bonne soirée.
Bise
Cricri

3. lafianceedusoleil  le 06-04-2017 à 00:08:22  (site)

Coucou Armand,
toutes mes félicitations pour la photo du jour.
Douce nuit.
Bise
Cricri

4. Mr-He  le 06-04-2017 à 03:17:54  (site)

Bonjour Armand
compliment pour la photo du jour
Bonne journée
Avec amitiés
René de Chine

5. pouty88  le 06-04-2017 à 06:05:50  (site)

bonjour ah je croyais voir mon église avec les deux portes et non !
bravo pour la photo du jour et bonne journée
pouty

6. MarioMusique  le 06-04-2017 à 06:59:35  (site)

On doit se sentir tout petit, face à un tel monument.

7. asdepic  le 06-04-2017 à 09:07:53  (site)

toutes mes félicitations pour la photo du jour
bonne journée

8. mocasaki  le 06-04-2017 à 10:00:01  (site)

compliment pour la photo du jour
je vais régulièrement à Narbonne , une ville où il fait bon se promener .. c'est très agréable...
Merci à vousyingyang

9. seringa  le 06-04-2017 à 13:35:00  (site)

Bravo pour la photo du jour !smiley_id117184
Un monument superbe qu'on voit très bien de l'autoroute. Je ne l'ai jamais visité, ni la ville elle-même. Merci pour ces belles photos.
Bon jeudi. Bien amicalement. Seringa.

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 04-04-2017 08:18

N COMME NARBONNE (2) - AUDE - FRANCE


 
 
           Le Pont des Marchands : Tracé sur la route de la Via Domitia, le Pont des Marchands comportait 6 arches (peut-être 7) et ouvrait la voie du sud. Aujourd'hui, on ne peut voir qu'une seule arche et quand on est sur le pont, on n'imagine pas qu'on marche au-dessus du Canal de la Roubine. En effet, le pont est devenu une rue marchande piétonne où les commerçants proposent leurs produits.

     Le Donjon Gilles Aycelin : Gilles Aycelin serait né en 1252 et ne se destinait pas à faire carrière dans le monde ecclésiastique, mais les hasards de la vie l'ont nommé archevêque de Narbonne en 1290. Il est surtout connu pour avoir soutenu le roi Philipe le Bel et organisé le procès des Templiers. Dès sa prise de fonction il fit construire un donjon carré tout contre le palais des archevêques.

     Haut de 41 mètres, on y accédait à l'époque par un escalier extérieur en bois que l'on pouvait enlever en cas d'alerte. Quatre étages constituent le donjon qui offre un point de vue unique depuis sa terrasse. En effet, non seulement on peut admirer la ville mais on a une vue superbe du littoral et des corbières jusqu'aux Pyrénées...
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Armand, Collection privée 2010,
 
Tags: #photos
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. anaflore  le 04-04-2017 à 08:35:16  (site)

belle batisse .....
que fait la louve là???
bon mardi

2. manounou  le 04-04-2017 à 14:21:42  (site)

Narbonne! j'admire toujours ce pont quand on passe par là.
Je te souhaite une bonne semaine.

3. lafianceedusoleil  le 04-04-2017 à 23:47:39  (site)

Bonsoir Armand,
je pense que Narbonne est une ville tranquille, j'en entends peu parler.
Bonne nuit.
Bise
Cricri

4. Mr-He  le 05-04-2017 à 01:54:01  (site)

Bonjour Armand
un bon rappel romain la louve
http://mr-he2.vefblog.net
la question est en ligne
http://mr-he3.vefblog.net
http://mr-he4.vefblog.net
Bonne journée
Avec amitiés
René de Chine

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 03-04-2017 07:12

N COMME NARBONNE - AUDE - FRANCE

 
 
           C'est en 118 avant Jésus Christ, que les romains fondent "Narbo Martius" sur la Via Domitia, première route pavée en Gaule, reliant l'Italie à l'Espagne.

     Aujourd'hui, la belle Narbonne, s'affirme "première fille de Rome, hors d'Italie" et conserve encore des traces de son passé romain, comme cette partie de la Via Domitia qu'on peut admirer au pied du Palais des Archevêques. Narbonne, ville chargée d'histoire est labellisée désormais "ville d'art et d'histoire" et offre aux promeneurs curieux ses trésors architecturaux et naturels.

     Attachée à la valorisation et à l’animation du patrimoine et de l’architecture, Narbonne fait partie du réseau des 184 « Villes et Pays d’art et d’histoire ». Ses musées sont également labellisés « Musées de France ». La Ville organise notamment, tout au long de l’année, des visites guidées, animées ou théâtralisées, pour découvrir le patrimoine muséal et architectural...
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Armand, Collection privée 2010,
 
 
Tags: #photos
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. anaflore  le 03-04-2017 à 07:54:40  (site)

une ville où il doit faire bon vivre
lundi retour au patchwork .....bonne journée

2. MarioB  le 03-04-2017 à 18:51:34  (site)

Joli marché.

3. lafianceedusoleil  le 03-04-2017 à 20:56:47  (site)

bonsoir Armand,
j'aime bien le marché.
Je ne connais pas Narbonne, cela parait une jolie petite ville.
Bonne semaine.
Bise
Cricri

4. Mr-He  le 04-04-2017 à 01:53:31  (site)

Bonjour Armand
encore un billet découverte
http://mr-he2.vefblog.net
la réponse de la photo mystère est en ligne
http://mr-he3.vefblog.net
http://mr-he4.vefblog.net
Bonne journée
Avec amitiés
René de Chine

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 02-04-2017 04:02

LE MOT DU GLOBE TROTTEUR

 
AUJOURD'HUI C'EST RELACHE
LE GLOBE TROTTEUR SE RE-POSE
              

 


 

             Paysage de neige, Hautes Alpes...

 

 
A LUNDI POUR DE NOUVELLES AVENTURES
 
 
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
le 01-04-2017 00:49

LE PAPE OU LE SACERDOCE



               Après la puissance temporelle, il est maintenant question de force spirituelle. La cinquième lame du tarot est en général nommée Le Pape. Sa fonction lui confère une position intermédiaire entre le divin et l'humain. Elle représente un engagement plus en rapport avec l'âme qu'avec la matière corporelle.

     Dans le Tarot ancien de Marseille, elle représente un symbole d'union, d'amour et de paix, messagère d'harmonie. Le chiffre 5 générant l'étoile est celui des compagnons qui accordent leurs pratiques pour construire l'œuvre.

     L’autorité spirituelle, l’habillement est pratiquement identique à celle de l’empereur, la différence réside dans des manches blanches, et une main gantée, le sceptre s’est transformé en une crosse surmontée d’une croix particulière. Les pieds ne sont pas visibles.

     Le Pape porte les emblèmes du Lion rouge : la couleur rouge domine à présent. Sa main gauche tient le  sceptre de l'arbre solaire (Arbori solare) à sept branches. Voyez encore les deux colonnes bleues qui évoquent celles du temple de Salomon, c'est-à-dire de l'athanor. Sa main droite indique aussi qu'il tient lieu d'évêque, et qu'à ce titre, c'est un Soufre encore sublimé qui se présente à nous, puisque la figure de l'évêque est celle du Mercure.

     En bas, deux personnages : l'un, à droite, est vêtu de rouge et a une étoile jaune : c'est le symbole du Soufre rouge ou agent que l'on reconnaît à sa main gauche qui est levée en signe de reconnaissance. L'autre, à gauche, est le patient que l'on reconnaît par sa main droite qui est abaissée ; l'agent s'efforce de répandre la doctrine traditionnelle et contracte des rapports avec la Force. Le patient - Soufre blanc - est abandonné à l'Humilité qui lui fait recevoir, par un mécanisme d'accrétion, la teinture.

     On peut encore mentionner sa triple couronne qui évoque les trois parties du magistère : elle se retrouve dans l'emblème de Limojon de saint Didier ( le Triomphe hermétique et la Lettre) qui est un véritable compendium de l'œuvre. En quelque sorte, le Pape est équivalent à la Clef 6 des Douze Clefs de Philosophie attribuées à Basile Valentin et à la planche 8 de la Philosophia Reformata de Mylius.

     Le fond de la lame est blanc, des lignes verticales, horizontales et une oblique rappellent le besoin de bases claires et justes à l’établissement de cette recherche, le tout sur un fond blanc, soulignant le détachement par rapport au matériel.

     Dans le Tarot des Alchimistes, cette carte est inspirée, en partie, d'une gravure de Michaël Maïer dans les "Symboles de la table d'or". Elle représente Hermès trois fois Grand désignant le soleil et la lune conjoints comme père et mère de l'œuvre alchimique. La rosée de l'aurore en est le fruit naturel de chacune de ses perles, tombant du ciel, contient en elle une part de l'énergie cosmique.

     Le personnage est vêtu de blanc sacerdotal. Cette teinte est une absence de couleur qui induit une notion d'immatérialité et symbolise la pureté, l'innocence, ou du moins alchimiquement l'absence de toute souillure. la sphère tenue de la main droite affirme le caractère universel du principe de l'influence de l'agent cosmique et spirituel que le sujet des sages doit assimiler.

     Sur le tableau blanc, une construction géométrique fait référence à une gravure de l'Atalante Fugitive dont l'auteur précise la symbolique : "à partir de l'homme et de la femme fait un cercle, un triangle, puis un carré et tu obtiendras la pierre philosophale"...

     Le cercle qui globalise la figure est une projection en plan de ce que représente la sphère dans l'espace. Le compas qui effectue le tracé est l'instrument du divin qui circonscrit. L'angle de ce compas peut être plus ou moins ouvert pour s'adapter à la mesure humaine. L'esquisse du pentagramme étoilé qui naît du sommet du triangle inscrit dans le cercle est une figure harmonique à laquelle divers artistes ont associé le corps et l'esprit humain.

     Au Laboratoire : Le travail porte maintenant sur la préparation du sel (terme générique qui se rapporte à tout ce qui se cristallise). L'alchimiste aura tout d'abord besoin de ce "feu secret" qui descend à la rencontre de l'humide végétal et naît de l'alliance des polarités nocturnes et diurnes. A l'aube du jour l'esprit se condense au sein de la matière et favorise la quintessence des éléments. "Sans ce feu caché sous une forme saline, notre labeur demeurerait à jamais chimérique et vain nous dit Fulcanelli dans Les Demeures Philosophales.

     Tarot, Alchimie et Franc-Maçonnerie nous enseignent que le Chevalier de l'Aigle Rouge doit être honnête avec lui-même car il ne peut trouver son chemin intérieur dans la tromperie et la duplicité. C'est avec sincérité et honnêteté que le Chevalier doit s'engager en profondeur et totalement dans le processus d'investigation de la part subtile de son être. Cet engagement doit être dans l'harmonie de la nature, sans violence vis-à-vis de soi-même.

     Une fois que l'on a réellement découvert qu'il n'y a ni progrès ni solution sinon de s'habituer à cette démarche très simple qui consiste à chercher dans chaque situation quelle est la part du facteur subjectif de tout le désordre et à l'intégrer à ce niveau, un grand nombre de difficultés extérieures et d'absurdités torturantes disparaissent...

Jakin,

 
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. Mr-He  le 01-04-2017 à 02:13:26  (site)

Bonjour Armand
un billet instructif, pour ceux qui aime cela
http://mr-he2.vefblog.net
la question est en ligne
http://mr-he3.vefblog.net
http://mr-he4.vefblog.net
Bonne journée
Avec amitiés
René de Chine

2. p1a1s1c1a1l1  le 01-04-2017 à 15:02:38  (site)

merci bon samedi

3. fanfan76  le 01-04-2017 à 15:53:40  (site)

Merci Jakin pour la photo du jour, bon week-end, fanfan

4. Florentin  le 01-04-2017 à 16:41:28  (site)

Salut l'ami ! Un domaine que je ne maîtrise pas du tout. Faute d'intérêt sans doute. Mais, on est bien obligé de faire des choix. Nous nes ommes plus hélas au temps de Pic de la Mirandole ! Bon week-end. Voilà la printemps. Tu vas sans doute ne pas tarder à rechausser les godillots. Florentin

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Merci de m'écrire un petit mot sur cet article, éventuellement une critique constructive...
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 

LES BLACK'S FOOT VOUS REMERCIENT POUR VOTRE VISITE......