http://jakin.vefblog.net/

  VEF Blog

Les Black's Foot

le 22-03-2012 08:06

CANALETTO, LE MAITRE DE VENISE

 

 

 

 

          Londres, en 1749. Alors que l’illustre Vénitien Canaletto est installé depuis trois ans dans la capitale anglaise, une incroyable rumeur se répand dans la ville. Ce peintre ne serait qu’un vulgaire imposteur : le vrai Canaletto habiterait toujours l’Italie, selon certains. Selon d’autres, le malheureux serait mort assassiné par celui-là même qui ose s’affubler aujourd’hui de son nom !

     Un célèbre amateur affirme d’ailleurs que les peintures londoniennes du « maître » sont à cent coudées au-dessous de ses vues vénitiennes ! Voilà bien la preuve du crime ! Ou du moins de l’imposture… Les mieux renseignés – et les plus venimeux – chuchotent même que personne n’a jamais vu cet individu en train de peindre : il préfère fréquenter les pubs les plus obscurs de la capitale.

     La rumeur fera finalement long feu et les riches collectionneurs, qui ont multiplié les commandes au peintre vénitien, pousseront un soupir de soulagement : la petite maison de Beak Street n’abrite donc pas un faussaire et un assassin, mais le seul, le vrai, le grand Canaletto en personne !

     Il crée les décors d’opéras de Vivaldi – Il devient le peintre le plus cher d’Italie – Après un premier échec, il est élu à l’Académie – Accusé d’être un assassin, il prouve son innocence par un tableau – Amoureux de Venise, il fixe la magie des canaux et des palais.


LE RETOUR DU BUCENTAURE

     C’est pour commémorer la victoire navale des Vénitiens sur l’empereur germanique Frédéric Barberousse, le jour de l’Ascension 1177, que fut institué le mariage de la ville avec la mer. Le pape Alexandre III, allié des Vénitiens, donna son anneau au doge vainqueur comme gage de son empire sur la mer : « Vous et vos successeurs, déclara le pontife, épousez-là tous les ans, afin que la postérité sache que la mer vous appartient et doit vous être soumise comme une épouse à son époux ». Tous les ans désormais, le jour de l’Ascension, le doge monte sur le Bucentaure, galère de pourpre et d’or, conduite par cent soixante-huit rameurs. Toute la ville fait cortège, dans des barques drapées et pavoisées. Arrivé en haute mer, le doge lance dans les flots un anneau en prononçant la formule rituelle : « Nous nous marions avec toi, mer, en signe de domination effective et perpétuelle ».
1729 (182 x 259 cm), collection particulière.

     Giovanni Antonio Canal dit Canaletto naît à Venise le 7 octobre 1697 et y décède le 19 avril 1768.

Sources Grands peintres, éditions F. Magazine sa et Wikipedia.

Armand,
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lolo78000  le 22-03-2012 à 14:37:58  (site)

petit coucou avec un grand soleil pour te souhaiter un très bon après-midi de gros bizzzous

2. lafianceedusoleil  le 22-03-2012 à 23:05:35  (site)

bonsoir Jakin,
merci pour le compliment.
J'ai découvert ce peintre par ton article, je ne le connaissais pas.
J'ai fait une bonne journée aujourd'hui.
Plage, shopping intéressant et show Hollywood à l'hôtel ce soir. C'était super.
Bonne fin de soirée et gros bisou

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 21-03-2012 08:46

T COMME TOZEUR - TUNISIE

 

 

           A l’ouest du pays, en bordure du chott El-Djerid : Tozeur. Célèbre oasis, elle abrite une splendide palmeraie de 2 000 ha. Attardez-vous dans cette ville qui n’est traversée que par les groupes de touristes.

 

     Flânez dans le quartier d’Ouled-el-Hadef où les maisons de brique claire, typiques de la région de Tozeur, ont de magnifiques décors géométriques. Allez vous promener à l’ombre de la palmeraie et profitez-en pour découvrir les petits villages alentours et leurs zaouïas. Dommage que l’impact du tourisme ait des effets aussi dévastateurs sur l’oasis…

 

 

 

 


Armand, Collection privée 2006,

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lolo78000  le 21-03-2012 à 10:48:31

coucou printanier pour te souhaiter un très bon mercredi de gros bizzzous

2. lafianceedusoleil  le 21-03-2012 à 22:47:59  (site)

kikou Armand,
un chameau qui boit à la bouteille, je n'ai jamais vu !
extra la photo. Marrant que tu connaisses ce patio. Le monde est petit. Il m'a beaucoup plu.
Aujourd'hui, j'étais à Gibraltar comme tu le sais. J'ai aimé sans plus. Je préfère Séville. Par contre, j'ai bien aimé la Marina à Gibraltar avec ses restos de luxe pour le plaisir des yeux.
Douce nuit et gros bisou

3. heremoana  le 22-03-2012 à 12:03:03

alors le narghillé ?????
bisous et bonne journée

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 20-03-2012 08:42

LE RITUEL INITIATIQUE

 

 

 OUTIL DE CRÉATION ET ART DE VIVRE

 

 

           Les Francs-Maçons pratiquent des rites. Mais qu’est-ce qu’un rite initiatique, quels sont les critères qui le rendent réellement efficace, à quoi sert-il ?


     Il ne s’agit ni de folklore ni d’us et coutumes dépassés, ni de textes rédigés une fois pour toutes, mais d’un outil de création, en perpétuelle mutation. Lié à l’ « Art royal », un rite initiatique capte la lumière de l’origine et permet à celles et à ceux qui le vivent en conscience de participer à son incessant voyage.


     Exprimant une vision de l’univers, rendant la vie signifiante, le rituel est un art total, incarnant les multiples dimensions de l’esprit.


     Cette étude novatrice ouvre un chemin de perception du rite, au cœur de l’initiation.


     Franc-Maçon de longue date, André Quémet signe ici son troisième ouvrage dans cette collection.

 

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lolo78000  le 20-03-2012 à 15:10:53

coucou ensoleillé pour le premier jour du printemps je te souhaite un très bon après-midi de gros bizzzous

2. FleurdeMot  le 20-03-2012 à 16:54:41

Ptit bonjour et merci pour la photo de jour de mylène,le milieu,l'univers de ton article est très fermé,pas évident!bon fin d'apm;

3. blacklady95600  le 20-03-2012 à 17:52:51  (site)

Bonsoir,merci de ton passage sur mon blog et oui moi c plus un monde de brodeuses,une veritable accro,au plaisir de te relire.A tres bientot
Stephanie

4. lafianceedusoleil  le 20-03-2012 à 22:37:43  (site)

Kikou Armand,
me voici de retour de Séville où j'ai passé une journée resplendissante.
J'adore Séville pour un tas de choses, ses bodégas, son architecture très variée, ses petites ruelles, ses patios, ses monuments, son histoire, ses orangers un peu partout, etc...
Demain Gilbraltar, faut encore que je me lève très tôt. Après ce sera plus cool.
Très intéressant article, merci Jakin
douce nuit et gros bisou

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 19-03-2012 07:17

K COMME KSAR GHILANE - TUNISIE

 

 

           L’oasis de Ksar-Ghilane est située à peu près entre Tataouine et Douz, aux portes du Sahara. Déjà habitée à l’époque romaine, comme en témoigne le fort non loin de là, c’est en 1953 que l’oasis fut créée, suite à un forage pétrolier qui perça une nappe phréatique à 700 m de profondeur. Ksar-Ghilane est devenue très touristique, trop même ! Les vacanciers, les groupes électrogènes et les étals de souvenirs vous feront regretter la solitude du désert traversé. Vous pouvez toujours essayer d’aller faire du camping sauvage au sud de l’oasis, c’est permis !...

 

 

 

 

 

 

 

 

Armand, Collection privée 2006, 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. anaflore  le 19-03-2012 à 07:28:26  (site)

à tataouine pas grand chose à voir ....bonne semaine

2. lolo78000  le 19-03-2012 à 15:33:30  (site)

petit coucou en rentrant du travail pour te souhaiter un très bon après-midi et un bon début de semaine de gros bizzzous

3. lafianceedusoleil  le 19-03-2012 à 22:44:25  (site)

bonsoir Armand,
j'ai toujours rêvé d'aller dans des dunes de sable, à l'infini dans le désert. Un jour, j'irai, je pense. C'est le confort qui me fait peur.
Demain, Séville, je dois me lever tôt.
Tolède, je connais, j'aime bien. J'y suis allée deux fois.
Gibraltar, j'ai hâte de découvrir. Des personnes disent que c'est bien.
Cet après-midi, j'ai fait près de 5 heures de plage. J'ai pris des couleurs comme une écrevisse. Heureusement, ça ne me fait pas mal.
Belle fin de soirée.
Bisou

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 18-03-2012 08:56

LE MOT DU WEBMASTER

AUJOURD'HUI C'EST DIMANCHE

LE WEBMASTER SE REPOSE

  

 

 


 

Bibliothèque Méjanes, Aix en Provence.

 

 

A LUNDI POUR DE NOUVELLES AVENTURES

 

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lafianceedusoleil  le 18-03-2012 à 22:53:10  (site)

bonsoir Armand,
elle est très design cette bibliothèque !
mon séjour début bien. Ce matin balade dans le centre de Toremollinos.
Si tu connais, il faut monter des centaines de marches pour arriver dans le centre de la ville en partant du bord de mer où se trouve mon hôtel. Cet après-midi un peu de plage et shopping, il y a tant à voir;
L'hôtel est super. Pour une fois, j'ai pris que l'hôtel et le petit déjeuner. Figure toi qu'au petit déjeuner, il y a du champagne pour ceux qui le désirent. Je n'ai jamais vu cela. J'ai pris une flûte pour marquer le coup.
Mardi, je vais à Séville et mercredi à Gibraltar. Je connais Séville mais pas Gibraltar, je vais découvrir.
Je te souhaite une agréable semaine
bisou

2. heremoana  le 19-03-2012 à 09:49:31

tout un programme pour ce week-end
bisous et bonne journée

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 17-03-2012 07:03

LA REVANCHE DE JESSE LEE

 

 

 


          Traqués par un colonel félon, Jesse et sa bande font route vers Freemanville, ville appartenant à leurs frères de couleur. C’est là que, jadis, le père de Jesse fut assassiné.


     Après un premier succès commercial retentissant, et partant d’éléments historiques avérés, Mario Van Peebles ambitionne de réaliser un western qui révèlera le rôle crucial de la communauté noire américaine dans l’histoire de l’Ouest sauvage.


     Pour les besoins de son film, Mario Van Peebles recrute le gratin de la scène afro-américaine passée et présente.


     Dans la tiédeur de juillet, les critiques parisiens reçoivent avec chaleur le premier western black des années 1990.


     Spécialisé dans le film d’action, le comédien Mario Van Peebles s’adonne également, avec talent et audace, au métier de réalisateur pour la télévision et le cinéma.


     Il naît le 15 janvier 1957 à Mexico City. Fils du réalisateur Melvin Van Peebles, il débute à l’écran à l’âge de 14 ans dans « Sweet Sweetback’s Baadassss Song », film dirigé par son père. Diplômé en économie en 1978, il entre dans la vie active en tant que cadre commercial pour le compte d’Edward Koch, maire de New York. Il est alors attaché à l’agence de protection de l’environnement. tenté par une carrière artistique, il apparaît en tant que comédien dans divers shows télévisés, puis dans « Exterminator 2 » de Mark Buntzman, en 1984. On le retrouve au générique d’une poignée de films d’action comme « South Bronx Heroes », « Class 89 », « Last Resort », ainsi que dans « Le Maître de guerre », « Les Dents de la mer 4 » et dans « Identity Crisis », film dirigé par son père en 1989. Attiré par la réalisation, il se fait la main en dirigeant des épisodes de séries télé comme « 21 Jump Stree », « Wise Guy » et « Top of the Hill » ainsi qu’un téléfilm intitulé « Malcolm Takes a Shot » (1990)…

 

 

Textes et photos en provenances de la collection « Westerns de légende », Editions Atlas, 2004.


Armand,

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. anaflore  le 17-03-2012 à 08:28:49  (site)

bon wk plein de western ....

2. lolo78000  le 17-03-2012 à 13:32:11  (site)

coucou je te souhaite un très bon samedi chez nous bien gris de gros bizzzous

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 16-03-2012 07:49

EDDIE BOYD

 

 


          Disciple de Big Maceo, Eddie Boyd est un des grands noms du piano blues du Chicago de l’après guerre. Sa musique n’est pourtant liée qu’indirectement au courant représenté par Muddy Waters ou Otis Spann. Notamment parce qu’elle s’inspire pour beaucoup du West Coast Blues. Au milieu des années soixante, le pianiste allait décider de s’expatrier en Europe. Et plus particulièrement en Scandinavie !

 

     Elevé avec Muddy Waters dans le Mississipi, Eddie Boyd devait ensuite tenter sa chance à Memphis, avant de s’établir à Chicago. A la fin des années quarante, il allait avoir l’opportunité de participer à des cessions de Big Maceo qui, victime d’une attaque d’hémiplégie, ne pouvait plus jouer du piano.

 

     Dans le quartier de Beale Street, là où le blues de Memphis pris son essor, le croque-mort avait pratiquement autant de travail que le musicien de blues !

 

 

     C’est en 1965, lors de la tournée de l’American Folk Blues Festival, qu’Eddie Boyd se rendra en Europe. Le début d’une longue histoire d’amour !

 

     Au cours de sa seconde carrière, c’est-à-dire après son installation en Europe, Eddie Boyd participera à plusieurs enregistrements de musiciens appartenant au British Blues, notamment Peter Green.

 

     Si la vie n’a guère été facile pour Eddie Boyd, il devait tout de même trouver en Europe une quiétude et une compréhension que les Etats Unis n’avaient jamais pu lui offrir. En Finlande tout particulièrement, mais aussi en France, il est un pianiste respecté de tous les musiciens.

 

 

     Eddie Boyd meurt à Helsinki le 13 juillet 1994…

 

 

 ♥     Let It Be Me (1980)

 

 
♥♥      It's Too Bad (1980)
 
 
♥♥♥      Love Sick Mind (1980)
 
 

 

 

Textes et photos en provenances de la collection « Les Génies du Blues», Editions Atlas, 1992.


Armand,

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. anaflore  le 16-03-2012 à 10:58:54  (site)

bon wk avec j'espére du beau temps malgré les prédictions !

2. lolo78000  le 16-03-2012 à 14:53:46  (site)

coucou j'arrive pour te souhaiter un très bon après-midi de gros bizzzous

3. lafianceedusoleil  le 16-03-2012 à 19:52:11  (site)

bonsoir Armand,
merci pour ce bon moment de détente.
Le jour du départ arrive, vais encore défaire et refaire ma valise...
Je te garde une petite place.
Je te souhaite un bon week end.
Bisou

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Merci de m'écrire un petit mot sur cet article, éventuellement une critique constructive...
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 

LES BLACK'S FOOT VOUS REMERCIENT POUR VOTRE VISITE......