http://jakin.vefblog.net/

  VEF Blog

Les Black's Foot

le 13-06-2012 08:13

S COMME SAYOK ELEPHANT PARK - LA BALADE - THAÏLANDE

 

 

          Situé à 50 kms de Kanchanaburi, vous serez ici au calme - ne comptez pas trop sur d'autres activités, il n'y a rien à moins de 5 kms alentours - ouvert tous les jours entre 9h00 et 16h00, vous pourrez également y pratiquer la fameuse descente sur un raft en bamboo...

 

     Mais un éléphant çà trompe énormément !...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Armand, Collection privée 2007,
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lafianceedusoleil  le 13-06-2012 à 22:32:57  (site)

bonsoir Armand,
pour être gâtée, je suis gâtée. Je te vois en balade sur le dos d' un éléphant.
Bravo !
Superbes photos, c'est impressionnant.
C'est haut un éléphant.
Franchement, je ne l'aurais pas fait. J'aurais eu peur. Je ne veux même pas monter sur un chameau. Et oui, je ne suis pas hardie dans ce domaine.
Très bonne soirée et gros bisou

2. chapline  le 14-06-2012 à 13:18:45  (site)

exellent tes photos je trouve l anima superbe et j esperes que tu as passé un super moment merci de partager les photos bonne journee continue a nous faire rever

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 12-06-2012 07:11

ISIS CONTRE MOISE

 

 DES SECRETS DE LA DÉESSE DU BONHEUR Á LA VENGEANCE DU DIEUX JALOUX...



          Isis, victorieuse de la mort, a « inventé » la mort, hors de toute croyance et de tout dogmatisme. sOn monde fut celui de la joie de vivre et de renaître. Avec la venue de Moïse, prêtre renégat d’Héliopolis, tout change. De l’assassinat des derniers fidèles de Philae jusqu’à l’inquisition, c’est un monde bien différent qui s’impose.

     L’auteur nous propose de redécouvrir l’ampleur de l’idéal isiaque, d’en mesurer la portée et l’actualité afin d’espérer une prise de conscience.

     Docteur en Histoire et en Lettres, historien des idées, Jean Paul de Lagrave a publié des biographies de Sophie de Condorcet et de Benjamin Franklin. Il se spécialise aujourd’hui dans l’étude du paganisme, notamment de la tradition isiaque, face aux monothéismes.
 
 
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lolo78000  le 12-06-2012 à 15:02:01

coucou toujours avec un temps bien humide je te souhaite un très bon après-midi de gros bizzzous

2. lafianceedusoleil  le 12-06-2012 à 23:00:08  (site)

bonsoir Jakin,
merci pour le court récit de ce livre, certainement intéressant.
Je te souhaite une belle fin de soirée.
Bisou

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 11-06-2012 08:13

S COMME SAYOK ELEPHANT PARK - THAÏLANDE

 

 

          Le parc national de SaYok permet de visiter un site naturel et historique. Il ravira donc toutes sortes de visiteurs. Situé près de la frontière birmane à plus de 100 km de Kanchanaburi, il englobe, sur ses 300 km², une partie de l'ancien chemin de fer, commandité par les Japonais, qui rejoignait la Thaïlande à la Birmanie pendant la Seconde guerre mondiale.

     La principale attraction du parc reste les chutes d'eau Nam Tok Sai Yok Yai et Nam Tok Sai Yok Noi à plus de 40 km l'une de l'autre. Vous pourrez également visiter des grottes calcaires : Tham Sai Yok, Tham Kaew et Tham Phra abritant des petites chauves-souris, les « Kitti à nez de porc », plus petit mammifère au monde...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Armand, Collection privée 2007, 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lolo78000  le 11-06-2012 à 15:00:46

petit coucou pour te souhaiter un très bon après-midi et un bon début de semaine de gros bizzzous

2. lafianceedusoleil  le 11-06-2012 à 21:40:53  (site)

kikou Armand,
je pensais te voir sur un éléphant, mais non.
Il est mignon l'éléphanteau.
J'espère que tu as passé une belle journée.
Je t'embrasse

3. Naiades  le 11-06-2012 à 22:40:17  (site)

Merci pour la visite et pour l'encouragement , bonne nuit
amitié

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 10-06-2012 07:34

LE MOT DU WEBMASTER

 

AUJOURD'HUI C'EST DIMANCHE

LE WEBMASTER SE REPOSE

  

 

 


 

Sur la route des grandes Alpes, Saint Martin de Queyriere, au fond, le village de Prelles,

 

 

A LUNDI POUR DE NOUVELLES AVENTURES

 

 

 

 
 
 
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lafianceedusoleil  le 10-06-2012 à 19:54:29  (site)

Bonsoir Armand,
j'espère que tu auras bien profité de ta journée. Je te souhaite une bonne semaine.
Je t'embrasse

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 09-06-2012 00:29

DIX HOMMES A ABATTRE

 

 



          Eleveur de bétail, Campbell voue une haine tenace à Stewart qui a su devenir le maître respecté d’Ocatilla. pour en finir avec son éternel rival, il décide d’engager des tueurs professionnels…

     Amis de longue date, Randolph Scott et Harry Joe Brown décident de prolonger leur collaboration en créant la maison de production Ranown Pictures Corporation. « Dix hommes à abattre » est aussitôt mis en chantier…

     En homme de métier, Randolph Scott choisit ses partenaires avec discernement et recrute quelques-unes des plus belles gueules du western hollywoodien.

     « Dix hommes à abattre » connaît le sort des petits westerns de série : il est condamné à l’anonymat. Les cinéphiles le réhabiliteront.

     Second couteau spécialisé dans le western au début des années cinquante, Dennis Weaver connaît la gloire au petit écran grâce à la série « Gunsmoke ».

     Dennis Waever naît le 4 juin 1924, à Joplin (Missouri). Etudiant modèle de l’Université d’Oklahoma, il se révèle également très doué pour le sport. Durant la Seconde Guerre mondiale, il sert dans la marine puis, libéré, il se qualifie pour les Jeux Olympiques de 1948 et concourt pour la médaille du décathlon. Suivant le conseil d’un ami, il s’essaie à l’art dramatique et se produit à New York dans la pièce « Reviens, petite Sheba ». Il suit les cours de l’Actor’s Studio, tout en exerçant une multitude de petits travaux pour subvenir aux besoins de sa famille. Il tente sa chance à Hollywood et décroche un contrat chez Universal. Son physique élancé et son visage émacié font de lui le parfait second couteau du western. On peut ainsi l’apprécier dans une bonne vingtaine de westerns signés Raoul Walsh (« Victime du destin »), Budd Boetticher (« Le Traître du Texas »), Nathan Juran (« Quand la poudre parle ») ou George Sherman (« A l’assaut du Fort Clark »)…
 

  Il n'existe pas de bande annonce ?
 
Textes et photos en provenances de la collection « Westerns de légende », Editions Atlas, 2004.

Armand,
 
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lolo78000  le 09-06-2012 à 14:49:35

petit coucou avec un temps bien changeant pour te souhaiter un très bon week-end de gros bizzzous

2. lafianceedusoleil  le 10-06-2012 à 21:35:48  (site)

kikou Armand,
très bon western !
je t'embrasse

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 08-06-2012 08:37

CHUCK BERRY

 


          La musique de Chuck Berry, c’ est une éblouissante synthèse des rythmes country des musiciens blancs du Vieux Sud et du blues électrifié le plus noir, symbolisé alors par Muddy Waters. Une musique qui devait profondément marquer le rock des Rolling Stones et des Beatles. Une musique dont les thèmes reflétaient les préoccupations « existentielles » des jeunes Américains des années cinquante.

     Les filles, les voitures et les relations adultes adolescents : les thèmes de Chuck Berry vont refléter les préoccupations des jeunes des années cinquante.

     Grâce à son idole Muddy Waters, Chuck Berry aura l’opportunité d’enregistrer ses quatre premiers titres pour Chess en 1955. Il sera notamment accompagné par le grand bassiste Willie Dixon.


     L’émergence des groupes anglais dans les années soixante permettra à Chuck Berry d’entamer une nouvelle carrière, plus particulièrement axée sur l’Europe.

     Tous les guitaristes de rock, sans exception, se sont fait les doigts en reprenant « Johnny B. Goode », « Sweet Little Sixteen », « Little Queenie » ou « Memphis Tennessee ». A commencer par Keith Richard des Rolling Stones, sans aucun doute le fils spirituel le plus proche de Chuck Berry.

     Premier « Guitar Hero » de l’histoire du rock, Chuck Berry est le père spirituel de musiciens comme Keith Richard, George Thorogood et Johnny Winter, jusqu’aux guitaristes de Guns’N Roses, Slash et Izzy Stradlin, qui se réclament de lui.

     Après l'an 2000, il donne une série de concerts qui rencontrent un vif succès, remplissant les salles européennes (l'Olympia de Paris, notamment, en 2005, 2006 et 2007)


     Le 1er janvier 2011, âgé de 84 ans, l'artiste est affaibli et doit interrompre une prestation à Chicago, après avoir donné un concert erratique.
 
♥      Maybellene (1955)
 
 
 ♥♥     No Money Down (1955)
 
 
♥♥♥      Memphis, Tennesse (1958)
 
 
♣      Nadine (is it You) (1958)
 
 
 ♣♣     You Never can Tell (1958)
 
 
♣♣♣      Almost Grown (1959)
 
 
 

Textes et photos en provenances de la collection « Les Génies du Blues», Editions Atlas, 1992.


Armand,
 
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. seringa  le 08-06-2012 à 09:56:28  (site)

Génial ! ça donne envie de danser dès le matin...Merci et Bonne journée.Seringa.

2. lolo78000  le 08-06-2012 à 11:01:21  (site)

petit coucou pour te souhaiter un très bon vendredi ainsi qu'un très bon week-end de gros bizzzous

3. lafianceedusoleil  le 08-06-2012 à 22:38:44  (site)

bonsoir Armand,
Chuck Berry, un grand des grands. J'aime beaucoup.
J'ai lu ton commentaire deux fois pour le comprendre. Quelle subtilité !
Tu as fait travailler ma petite tête quelques secondes.
Bon week-end Armand et gros bisou

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 07-06-2012 08:33

S COMME SAN PRASOP - THAÏLANDE

 

 

 

          Lorsque la vieille ville de Sangkhlaburi disparu en 1983 (en raison des inondations par le barrage), une grande communauté ethnique les Môn, furent tout à coup, sans maison. La plupart d'entre eux étaient des réfugiés de Birmanie et n'avaient pas de droits en Thaïlande. Grâce au moine Luang Pho Utama, ils ont été autorisés à créer un nouveau village sur la rive ouest du lac juste en face de la ville Sangkhlaburi.


      Le tourisme a également joué un rôle majeur dans l'évolution positive du village Mon "Wang Kha", des dizaines de milliers de touristes surtout des Thai, viennent régulièrement visité le village, son temple et le marché chaque année... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Armand, Collection privée 2007, 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lafianceedusoleil  le 07-06-2012 à 23:20:59  (site)

Bonsoir Armand,
il est impressionnant ce pont.
il est construit d'une façon peu commune.
Merci pour cette découverte.
Je te souhaite une belle nuit.
Gros bisou

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Merci de m'écrire un petit mot sur cet article, éventuellement une critique constructive...
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 

LES BLACK'S FOOT VOUS REMERCIENT POUR VOTRE VISITE......