http://jakin.vefblog.net/

  VEF Blog

Les Black's Foot

le 07-06-2012 08:33

S COMME SAN PRASOP - THAÏLANDE

 

 

 

          Lorsque la vieille ville de Sangkhlaburi disparu en 1983 (en raison des inondations par le barrage), une grande communauté ethnique les Môn, furent tout à coup, sans maison. La plupart d'entre eux étaient des réfugiés de Birmanie et n'avaient pas de droits en Thaïlande. Grâce au moine Luang Pho Utama, ils ont été autorisés à créer un nouveau village sur la rive ouest du lac juste en face de la ville Sangkhlaburi.


      Le tourisme a également joué un rôle majeur dans l'évolution positive du village Mon "Wang Kha", des dizaines de milliers de touristes surtout des Thai, viennent régulièrement visité le village, son temple et le marché chaque année... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Armand, Collection privée 2007, 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lafianceedusoleil  le 07-06-2012 à 23:20:59  (site)

Bonsoir Armand,
il est impressionnant ce pont.
il est construit d'une façon peu commune.
Merci pour cette découverte.
Je te souhaite une belle nuit.
Gros bisou

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 06-06-2012 02:49

S COMME SANGKLABURI - THAÏLANDE

 

 

          Sangklaburi est le carrefour de différentes cultures et ethnies. Dans un cadre préservé, blotti au beau milieu d’une végétation tropicale luxuriante, Sangklaburi est un site d’exception. On peut repérer sans peine des espèces d'arbres, des plantes et des végétaux en tout genre que viennent fouler les animaux sauvages (oiseaux, cerfs, singes et même des tigres).


      Porte du parc national de Khao Laem, Sangklaburi est situé à proximité d’un grand lac avec une faune très variée tel que le poisson à tête de serpent ou la perche de jungle.


     Dans les alentours, il est également possible d’accéder rapidement à de très belles cascades comme celle de Ta Kian Thong ou de Kreng Kavia... 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Armand, Collection privée 2007, 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lolo78000  le 06-06-2012 à 09:29:25

coucou j'arrive pour te souhaiter un très bon mercredi chez nous soleil et vent ce matin de gros bizzzous

2. jeanmi  le 06-06-2012 à 16:19:25

hello,
c'est vraiment particulier comme architecture !
T'as pas des photos du lac, de certaines bestioles et de la cascade ?
Bises

3. lafianceedusoleil  le 06-06-2012 à 22:41:38  (site)

bonsoir Armand,
tu nous fais voyager avec ces belles photos.
C'est dépaysant.
Bonne fin de soirée.
Je t'embrasse

4. anaflore  le 06-06-2012 à 23:32:07  (site)

je revoyage avec ton blog bon et mauvais souvenir ...bonne nuit

5. lolo78000  le 07-06-2012 à 08:08:14  (site)

coucou avec la pluie pour te souhaiter un très bon jeudi de gros bizzzous

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 05-06-2012 08:13

NOTES HISTORIQUES SUR LE RITE ANCIEN ET PRIMITIF DE MEMPHIS MISRAIM

 

 



          Pour Jean Bricaud : « Le rite de Memphis Misraïm ne peut convenir qu’à un nombre très restreint d’individus. Il se recrutent principalement parmi des étudiants de l’Occultisme et de l’Hermétisme, lesquels, du fait de leurs études, sont plus aptes que les autres à comprendre les secrets maçonniques réels ; ainsi que parmi les Maçons qui ne se contentent pas de savoir faire certains signes ou d’apprendre la prononciation de certains mots dont ils ignorent le sens, mais sont désireux de remonter jusqu’à la source réelle de nos institutions et d’étudier la partie occulte et transcendante de la Maçonnerie ».

     Denis Labouré en initié féru de ces sciences occultes supérieures que sont l’Alchimie, l’Astrologie et la Théurgie, nous propose dans une préface lumineuse un éclairage pertinent de ce court texte datant de 1933 pour sa première édition. Cet opuscule devenu fort rare et conservé seulement en bibliothèque privées méritait amplement une nouvelle présentation afin de donner au chercheur de vérité certains repères authentiques et, en quelques dates, une vue d’ensemble concernant ce Rite.
 
 
 
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. anaflore  le 05-06-2012 à 08:35:55  (site)

c'est vrai trés occultes pour moi un peu tard pour reprendre des études bon mardi

2. lolo78000  le 05-06-2012 à 09:33:54  (site)

petit coucou pour te souhaiter un très bon mardi fait pas chaud aujourd'hui par chez nous de gros bizzzous

3. lafianceedusoleil  le 05-06-2012 à 20:14:17  (site)

bonsoir Armand,
L'hôtel où nous étions avec mes amis était à 1 100 m d'altitude et nous sommes montés à 1 500 m. A cette attitude que du brouillard. Nous ne voyons pas à 20 m. Nous avons rebroussé chemin.
Nous étions au lac Titisee et un autre dont le nom est trop compliqué pour moi.
Article intéressant, merci Armand.
Bonne soirée et gros bisou

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 04-06-2012 06:51

P COMME PRAYA TAONG - THAÏLANDE

 

 

          Frontière birmane, le noman'sland et le marché local de Praya Taong......

 

 

 

 

 

  Armand, Collection privée 2007,

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lolo78000  le 04-06-2012 à 14:22:01

petit coucou avec un ciel bien gris pour te souhaiter un très bon après-midi et une bonne semaine de gros bizzzous

2. anaflore  le 04-06-2012 à 22:37:48  (site)

à découvrir !! bonne soirée

3. lafianceedusoleil  le 04-06-2012 à 22:47:41  (site)

bonsoir Armand,
mon absence est du à un week-end prolongé.
Je suis allée en Alsace voir des amis et nous sommes allés à la Forêt Noire. Je ne connaissais pas du tout, c’est splendide.
Je te souhaite une belle semaine
Gros bisou

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 03-06-2012 07:38

LE MOT DU WEBMASTER

 

AUJOURD'HUI C'EST DIMANCHE

LE WEBMASTER SE REPOSE

  

 

 


 

Les 2 Alpes, Isère, Massif de l'Oisans (1600-3600m)

 

 

A LUNDI POUR DE NOUVELLES AVENTURES

 

 

 

 
 
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. anaflore  le 03-06-2012 à 09:44:29  (site)

bon wk les 2 alpes souvenir d'ado ...pas facile la montagne!

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 02-06-2012 06:16

BATAILLE SANS MERCI

 

 

 

          Au lendemain de la guerre de Sécession, Ben Warren n’aspire qu’à la tranquillité et confesse un dégoût pour la violence. L’enlèvement de sa fiancée bouleversera ses certitudes…

     Avec l’arrivée de la télévision, le public déserte peu à peu les salles de cinéma. Les dirigeants des firmes innovent alors dans le cinéma en 3D. ainsi est lancé le projet de Bataille sans merci.

     Dernier film du tandem Hudson-Walsh, « Bataille sans merci » marque l’unique collaboration du cinéaste avec la belle Donna Reed.

     Dans la France cinéphile de la fin des années 1950, la sortie, même tardive, d’un western signé Walsh est un événement.

     Avec plus de 120 films à son actif, Raoul Walsh est l’un des grands créateurs du cinéma américain et du septième art.

     Né le 11 mars 1887, Raoul Walsh est tour à tour dresseur, marqueur de chevaux et anesthésiste. Blessé par un cheval, Walsh devient acteur au théâtre. Sa rencontre avec D. W. Griffith est déterminante. En 1914, le cinéaste lui confie la réalisation de « The Life of General Villa », un documentaire consacré au révolutionnaire mexicain. Plus tard, Griffith le distribue dans le rôle de Booth, l’assassin de Lincoln, dans « Naissance d’une nation ». Sur le tournage de « In Old Arizona », Walsh perd l’œil droit et devient réalisateur à part entière. Durant la période muette, le cinéaste réussit des coups de maître comme « Au service de la gloire » avec Victor McLaglen, et surtout « Le Voleur de Bagdad ». Ce film au budget colossal est le premier succès international du réalisateur. Avec le passage au parlant, Walsh signe « La Piste des géants », un western épique qui révèle John Wayne. Dans les années 1930, le cinéaste tourne pour différents studios, alternant comédies pour Paramout, drames pour Fox et comédies musicales pour RKO…
 

 
  Il n'existe pas de bande annonce ?
 
Textes et photos en provenances de la collection « Westerns de légende », Editions Atlas, 2004.


 Armand,

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
le 01-06-2012 00:07

JAMES BROWN

 

 

 

          Dans les années soixante et soixante-dix, James Brown a symbolisé le « rêve américain » tel que pouvait l’envisager la communauté noire. Chanteur à la voix puissante et torride et showman au jeu de scène terriblement suggestif, il devait collectionner les hits avec une facilité déconcertante. A bien des égards, encore, il est le père spirituel de stars telles que Prince, Michael Jackson, voire de certains groupes rap.

     Un concours de chant organisé à Augusta, Géorgie, en 1950 : tel est le point de départ de la carrière de James Brown. Un concours qui l’emmènera loin. Très loin !

     « Saul Brother » pour les uns, « Mister Dynamite » pour les autres : quelque soit son surnom, James Brown a merveilleusement symbolisé le rêve américain. C’est-à-dire qu’il a prouvé qu’à force de courage et de talent, on pouvait être cireur de chaussures ou servir de rabatteur aux prostituées à l’âge de huit ans et devenir quelques années plus tard le numéro 1 de la soul music.

     L’influence exercée par James Brown sur les jeunes noirs américains incitera la Maison Blanche à lui demander de remplacer Otis Redding, tragiquement disparu dans un accident d’avion, pour un concert destiné à divertir les Gi’s partis combattre au Viêt-nam.
 


     A coups de mises en scène du plus grand effet, reprises d’ailleurs par les plus grandes stars de l’entertainment anglo-saxon, James Brown avait un but clairement défini : accroître l’hystérie du public, notamment parmi ceux que l’on appelaient en France les « James ».

     Après quelques années « délicates » à la fin des années quatre-vingt, James Brown est revenu au premier plan, avec concerts et disques à l’appui. les jeunes qui pour la plupart n’étaient pas nés lorsqu’il enregistra « America is my Home » en 1968 découvraient un musicien qui avait influencé des artistes tel que Michael Jackson.

     Le 23 décembre 2006, James Brown, malade, se rend avec quelques heures de retard à un rendez-vous chez son dentiste à Atlanta (Géorgie) pour une implantation dentaire. Durant cette visite, le dentiste de James Brown s'est aperçu que le chanteur semblait « en mauvaise santé et très fatigué ». Plutôt que de réaliser l'implantation dentaire, le dentiste lui conseille de consulter un médecin concernant son état de santé. Le lendemain, il est admis à l'Emory Crawford Long Hospital d'Atlanta où les médecins diagnostiquent une pneumonie.

     Bien que James Brown ait dû annuler des concerts imminents à Waterbury (Connecticut) et Englewood (New Jersey), le chanteur espérait que les médecins le laisseraient quitter l'hôpital à temps pour des concerts prévus lors du passage à l'année 2007. En effet, il était prévu qu'il chante au Count Basie Théâtre (New Jersey) et au club de blues de B.B. King à New York. Il devait aussi chanter une chanson en direct sur la chaîne de télévision CNN. Mais Brown est resté hospitalisé et son état de santé s'est fortement dégradé tout au long de la journée.
 


     James Brown meurt le 25 décembre 2006 à 1 h 45 (heure locale) d'une insuffisance cardiaque congestive, causée par une complication de sa pneumonie, à l'âge de 73 ans.
 
 
♥      Try Me (1958)
 
 
♥♥      Georgia on My Mind (1965)
 
 
♥♥♥      It's a Man's, Man's, Man's World (1966)
 
 
 
 
Textes et photos en provenances de la collection « Les Génies du Blues», Editions Atlas, 1992.

Armand,

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lolo78000  le 01-06-2012 à 15:03:55

coucou pour te souhaiter un très bon après-midi ainsi qu'un très bon week-end de gros bizzzous

2. anaflore  le 01-06-2012 à 17:42:44  (site)

bon wk en musique .....

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Merci de m'écrire un petit mot sur cet article, éventuellement une critique constructive...
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 

LES BLACK'S FOOT VOUS REMERCIENT POUR VOTRE VISITE......