http://jakin.vefblog.net/

  VEF Blog

Les Black's Foot

le 05-05-2011 06:44

GOYA, LE TAUREAU BLESSÉ

 


 

        2 mai 1808. La haine est dans Madrid. D’un côté, les cavaliers de Murat ; de l’autre, les Madrilènes, exaspérés par l’invasion napoléonienne. Chaque maison est une forteresse, chaque couteau est un poignard. Des femmes se jettent à la tête des chevaux, d’autres leur coupent les jarrets. Partout on saigne les soldats français, et la « promenade » militaire qui les a menés en Espagne tourne au massacre.

    D’abord stupéfaits, ils réagissent, et c’est un autre carnage qui commence… Des têtes de moines décapités pleuvent dans les rues, des quartiers entiers sont nettoyés à coups de crosse et de fusil, les pelotons d’exécution crépitent sans arrêt. Le 3 mai, Murat, dont la victoire est désormais complète, fait fusiller sur place tout Madrilène porteur d’une arme, blanche ou à feu.

    Goya, qui a suivi minute par minute ces débordements de violence, vomit son dégoût. Il ne sera plus jamais le même homme : bouleversé par tout ce sang, hanté par toute cette épouvante, son génie va changer, courbé sous le poids de l’horreur et de l’innommable…

    Il échoue à tous les concours de peinture – Neuf cents kilomètres à dos de mule - A quarante-deux ans, il devient sourd – A Madrid, la révolte est écrasée dans le sang – Témoin du massacre du peuple espagnol par l’armée française -  Des visions d’horreur ses tableaux brillent d’une sombre violence…
 

 


LE TROIS MAI

        Quelques années après l’invasion de l’Espagne par les troupes de Napoléon, Goya peint ce célèbre tableau, en hommage à la résistance des patriotes. Cette scène représente les massacres du 3 Mai 1808, sur le mont du Prince Pio, à Madrid. Elle forme un diptyque avec la toile intitulée Le 2 Mai qui évoque la charge des Mameluks de la cavalerie impériale contre le peuple madrilène. L’admirable composition du 3 mai oppose l’alignement implacable des soldats sans visage au groupe confus des partisans. Face à ce destin aveugle se dresse le supplicié aux bras levés dans un ultime appel. Sa chemise blanche, violemment éclairée, jette une note éclatante dans la nuit tragique. L’horreur de ce spectacle est encore accentué par le merveilleux nocturne printanier qui baigne la silhouette de la ville au loin. L’atmosphère poignante de cette œuvre en a fait le symbole de toutes les révoltes contre l'absurdité atroce de la guerre.
1814 (266 x 345 cm), Musée du Prado, Madrid.

        Né le 30 mars 1746 à Fuendetodos, près de Saragosse (Espagne), Francisco José de Goya y Lucientes était le fils de Gracia Lucientes († 1785) et de José de Goya († 1781), maître doreur à Saragosse, où il était employé par les chanoines de la basilique du Pilar, Élève de José Luzán à Saragosse dans les années 1760, le jeune Francisco a également vécu à Madrid, où il échoua plusieurs fois, entre 1763 et 1766 au concours de l'académie San Fernando, fondée en 1753.

        Âgé de 82 ans, Goya mourut à Bordeaux dans la nuit du 15 au 16 avril 1828. L'artiste fut inhumé dans le cimetière des Chartreux dans un caveau où reposait déjà son compatriote Martin Goicocchea, beau-père du fils du peintre et ancien maire de Madrid. Lors de l’exhumation en 1899, dans l’impossibilité de reconnaître les corps, ils furent renfermés tous deux dans le même cercueil et transférés dans le mausolée à la sacramental de San Isidro à Madrid.

Sources Grands peintres, éditions F. Magazine sa et Wikipedia.


Armand,
 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lolo78000  le 05-05-2011 à 15:48:13  (site)

coucou j'arrive pour te souhaiter un très bon après-midi chez nous avec le soleil de gros bizzzous

2. Lectrice44  le 05-05-2011 à 18:12:14  (site)

Merci de ton passage chez moi. Les couleurs sont autant de mots qui permettent d'exprimer un ressenti, de transposer des images mentales, les sujets en peinture, étant, souvent dépendent de l'état d'esprit du peintre. Bonne soirée

3. heremoana  le 05-05-2011 à 21:54:00  (site)

un coucou ensoleillé de Paris !
bon week-end
bisous

4. lafianceedusoleil  le 05-05-2011 à 22:34:38  (site)

bonsoir Armand,
heureusement que je n'étais pas le 2 mai1808, à Madrid, ce n'était pas beau du tout....
Excellent article et je t'en remercie.
Je te souhaite une belle fin de soirée.
Gros bisou

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 03-05-2011 09:14

SOLEIL NOIR

 

 

 LE ROMAN DE LA CONQUÊTE...

 

            De la Conquête de 1532 il reste un pays de montagne et de mer où les oiseaux vont mourir. Nous nous souvenons mal de cette poignée d’hommes lancés à l’assaut d’un Empire qui avait alors la taille d’un continent. Il fut réduit en cendres, ne laissant que pierre sur pierre.

    Ce livre est une œuvre de fiction, plantée dans les décors de la Bolivie et du Pérou, pays qui constituaient jadis le cœur de la civilisation inca. La trame historique est fondée sur les chroniques de l’époque et tirée des archives des principaux centres d’histoire et d’ethnologie de ces deux pays, auxquels s’ajoute l’Espagne.

    « Le jour de mon arrivée à Potosi, sur le toit bolivien, je me doutais un peu que ce lieu dissimulait une pauvreté humiliante. Ce fut toutefois au sortir de la mine que je sus que l’endroit était le véritable nombril de la misère humaine. J’étais arrivé en simple voyageur. Ce que j’y ai vu suffirait à faire de tout être normal un révolutionnaire ».

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lolo78000  le 03-05-2011 à 15:03:39  (site)

petit coucou pour te souhaiter un très bon après-midi chez nous soleil et vent de gros bizzzous

2. heremoana  le 03-05-2011 à 21:52:42  (site)

merci de ta visite !!
les piments mettent du piquant dans la vie .......smiley_id118701
bisous et bonne soirée

3. lafianceedusoleil  le 03-05-2011 à 22:20:59  (site)

bonsoir Armand,
souhaite que tu es revenu en bonne forme de ton séjour à Cannes.
Etant en congé aujourd'hui et demain, je suis allée à la Foire de Paris principalement au stand des Tropiques. C'était super. C'était la journée de la Martinique avec dégustation de chocolat de Martinique et de planteur. Miss Martinique était là. Elle est superbe.
Sur ce, je te souhaite une bonne fin de soirée.
Gros bisou

4. lolo78000  le 04-05-2011 à 12:17:02

coucou viens te souhaiter un très bon mercredi par chez nous soleil mais températures plus fraîches de gros bizzzous

5. lafianceedusoleil  le 04-05-2011 à 21:09:48  (site)

kikou Armand,
je viens te souhaiter une bonne soirée;
kiss

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 02-05-2011 08:30

LE VOYAGE PAR LA MONNAIE - FRANC

 


 
 
1000 FRANCS (RICHELIEU)

       
    Type 1953. Billet mis en circulation du 2 avril 1953 au 5 septembre 1957. D’après une œuvre de Clément Serveau. Impression polychrome.

    Recto : Effigie de Richelieu devant le Palais Royal.

    Verso : Porte monumentale de la ville de Richelieu (Indre et Loire).

    Numérotation, date et signature en noire.

    Filigrane : Profil de Richelieu.

    Nombre d’alphabets 336 (un alphabet = 2 500 000 billets, 25 lettres de 100 000 billets).

    Nota : Les alphabets 325 à 334 ont été surchargés en rouge contre-valeur de 10 Nouveaux Francs. L’alphabet 325 peut se rencontrer en lettre W sans surcharge. On remarque que le numéro 26 porte la date du 5/9/1957, date qui est postérieure à celle des billets surchargés (rare).



Armand,

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. anaflore  le 02-05-2011 à 09:01:16  (site)

souvenir lointain lol bonne journée

2. lolo78000  le 02-05-2011 à 15:56:47  (site)

coucou avec la pluie pour te souhaiter un très bon après-midi et un bon début de semaine de gros bizzzous

3. laitamata  le 02-05-2011 à 18:39:13  (site)

Sympas ton blog tres beau !!

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 29-04-2011 04:14

LE MOT DU WEBMASTER

 
 
BONJOUR LES AMI(E)S VISITEURS ET VISITEUSES
 
LE WEBMASTER RENTRE DANS LE SILENCE POUR TROIS JOURS...
 
LE TEMPS DE PARTIR A L'AVENTURE A CANNES...
  


  

JE REVIENS PARMI VOUS LE 3 MAI 2011
 
 
MERCI POUR VOS PASSAGES ET A +
 

 
 
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. kristel10  le 29-04-2011 à 11:30:52  (site)

MAISSSSSSSS ATTENDS MOI MON AMI JE VIENS DE FINIR MA VALOCHEEEEE POUR T ACCAMPAGN2 MDRR
KOI TU AS OUBLIER KE TU M A INVITER AULALAAAAAAAAAAAAA MON AMI TU AS LA MEMOIRE KI FLANCHE SOURIRRRRRRR
JE TE SOUHAITE UN BON VOYAGE
UN TRES BON WEEK END DU 1 MAI ET SURTOUT TOUT PLEIN DE BONHEUR...DOUCEURRRRRRR.....ET TOUT PLEIN DE BONNE CHOZES MON AMI DE MOI
MOI JE FETERAI L ANNI DE MA FILLE CE PREMIER ET OUI SES 9 ANS ELLE EST NOTRE PETIT BRIN DE BONHEUR DE NOUS MDRR
AU 3 MAI L AMIIII ET PROFITE BIEN DE CANNE OKKKKK
BISOUXXX EN TOUTE AMITIEE MERCI

2. lolo78000  le 29-04-2011 à 14:33:37  (site)

bon séjour à cannes et très bon week-end de gros bizzzous

3. heremoana  le 29-04-2011 à 22:06:42  (site)

très bon séjour et quelques clochettes de bonheur
bisous et bon week-end

4. lafianceedusoleil  le 30-04-2011 à 23:56:23  (site)

bonsoir Armand,
tu pars quand je reviens. Je suis rentrée hier soir. J'ai passé un séjour agréable à Madrid rempli de balades et un temps chaud. j'ai bien profité. La sangria était bonne !
Je te souhaite un bon séjour à Cannes. A très bientôt.
Bisou

Cliquez ici pour voir mon image

5. anaflore  le 01-05-2011 à 09:13:10  (site)

la chance !!!bon 1er mai moi j'ai du rentrer pour des raisons familiales ...

6. lolo78000  le 01-05-2011 à 14:39:47

coucou j'arrive pour te souhaiter un très bon 1er mai avec plein de bonheur de gros bizzzous

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 28-04-2011 07:24

LÉONARD DE VINCI, LE GENIE

 

 

 


 

            Florence, 1470. Depuis plusieurs jours, un jeune élève du peintre et sculpteur Verrocchio « termine » une œuvre inachevée, entrée à l’atelier quelques semaines auparavant. C’est Maître Verrocchio en personne qui lui a confié ce Baptême du Christ, en le priant de peindre l’ange de gauche et le paysage derrière lui.

    Léonard, âgé de dix-huit ans, donne le dernier coup de pinceau et, un peu inquiet, appelle son maître qui travaille sur une statue au fond de l’atelier. Verrocchio, dont on connaît le mauvais caractère, arrive couvert de poussière et bien décidé à relever toutes les erreurs que son élève a pu commettre !

    Il regarde la toile puis, après avoir jeté un étrange regard à Léonard, s’approche du tableau et le fixe longuement. La spatule lui tombe des mains… Jamais il n’a rien vu de plus beau ! L’ange rayonne de pureté et de grandeur, le paysage est devenu une sublime fantaisie géologique, le tableau es transfiguré. Léonard devient aussitôt célèbre dans tout Florence, et chacun se demande jusqu’où ira cet adolescent qui, déjà, a dépassé ses maîtres.

    Léonard ne va pas à l’école – Il dissèque trente cadavres – Inventeur de génie, Il dessine les plans d’une machine volante – Fils naturel d’une servante, il devient l’ami de François 1er – Il peint la Joconde, le tableau le plus célèbre du monde - Paralysé du bras droit…
 

 


LA MADONE A L’ŒILLET

 

        Cette œuvre de jeunesse date de l’époque où Léonard de Vinci étudiait dans l’atelier de Verrocchio, vers 1470. On y remarque déjà une science raffinée des effets de lumière. La Vierge (qui ressemble à celle de l’Annonciation) et l’Enfant émergent de la pénombre de la pièce ouverte par deux fenêtres sur un paysage vaporeux. Ce tableau émerveilla tant ceux qui le virent, qu’on a pu dire à propos de la carafe contenant quelques fleurs qu’ « en plus du miracle de la vie, le peintre a su imiter la rosée » !

 

    Léonard de Vinci est né le samedi 15 avril 1452 « à la troisième heure de la nuit », c'est-à-dire trois heures après l'Ave Maria, soit 22 h 30, au château de Vinci près de Florence, d’une relation amoureuse illégitime entre son père, Messer Piero Fruosino di Antonio da Vinci, notaire, chancelier et ambassadeur de la République florentine et descendant d’une riche famille de notables italiens, et sa mère, Caterina, une humble fille de paysans, dans le petit village toscan d’Anchiano, un village situé à deux kilomètres de Vinci, sur le territoire de Florence en Italie. Une étude en 2006 note qu'il semble probable que Caterina soit une esclave venue du Moyen-Orient.

    Le 23 avril 1519, Léonard de Vinci, malade depuis de longs mois, rédige son testament devant un notaire d’Amboise. Il demande un prêtre pour recevoir sa confession et lui donner l'extrême onction. Il est emporté par la maladie le 2 mai 1519, au Clos Lucé, à l’âge de 67 ans.


Sources Grands peintres, éditions F. Magazine sa et Wikipedia.

Armand,

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lolo78000  le 28-04-2011 à 14:47:04  (site)

petit coucou avec la pluie pour te souhaiter un très bon après-midi de gros bizzzous

2. lafianceedusoleil  le 01-05-2011 à 11:30:55  (site)

coucou Armand,
Léornard de Vinci, j'adore !
kiss

Cliquez ici pour voir mon image

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 27-04-2011 03:22

LA RUSSIE



            Le grand mérite de David Shipler, qui fut pendant quatre années consécutives correspondant à Moscou du New York Times est d’avoir cherché à saisir la réalité profonde de la vie en Union soviétique. Utilisant sont statut de journaliste étranger, il a voyagé dans toute l’URSS, des glaces de Mourmansk à l’Ukraine, des « villes fermées » de l’Ouest aux immenses étendues désertiques de la Sibérie orientale.

    Il a visité des écoles, des universités, des usines, des hôpitaux, des fermes d’Etat, des chantiers ; il a rencontré des dissidents et des membres du Parti, des apparatchik et des anciens prisonniers politiques, des ouvriers et des kolkhoziens, des directeurs d’usine et des trafiquants au marché noir, des Russes qui regrettaient Staline, qui croyaient au régime, qui croyaient en Dieu ou qui ne croyaient plus en rien.

    De ces observations tirées de la vie de tous les jours, rapportées le plus souvent avec humour, toujours avec un sens aigu du détail, il a fait un livre passionnant et passionné, dans lequel il décrit la société soviétique, telle que les Russes eux-mêmes la vivent, la ressentent, la jugent, l’aiment ou la détestent – ou parfois les deux, en même temps…
 
 
 
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. anaflore  le 27-04-2011 à 10:22:31  (site)

c'est sur que les visites "circuit" sont une approche différente..bonne journée

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 26-04-2011 08:22

LE VOYAGE PAR LA MONNAIE - FRANC

 

 

 

 

 

1000 FRANCS (BLEU CLEMENT SERVEAU)


    

    Type 1945. Billet mis en circulation du 12 avril 1945 au 29 juin 1950. D’après une œuvre de Clément Serveau. Impression polychrome, dominante bleue.

    Recto : Bustes allégoriques couplés de Minerve et Hercule sur un fond de fleurs et de fruits.

    Verso : Buste de jeune fille dans un ensemble de décoration sculpturale. Une jeune femme évoque la Civilisation française issue de la Civilisation grecque préfigurée au recto.

    Numérotation, date et signature en noire.

    Filigrane : Profil d’homme à droite (guerrier gaulois), faisant face à un profil de femme à gauche (Vénus).

    Nombre d’alphabets 680 (un alphabet = 2 500 000 billets, 25 lettres de 100 000 billets).

    Nota : L’année 1947 est difficile à trouver.

 



Armand,
 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lolo78000  le 26-04-2011 à 14:37:39  (site)

petit coucou ensoleillé pour te souhaiter un très bon après-midi de gros bizzzous

2. heremoana  le 26-04-2011 à 20:14:41  (site)

petit bonsoir pour douce soirée !! quel humour , aurais-tu une tête d'oeuf ???????
bisous

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Merci de m'écrire un petit mot sur cet article, éventuellement une critique constructive...
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 

LES BLACK'S FOOT VOUS REMERCIENT POUR VOTRE VISITE......