http://jakin.vefblog.net/

  VEF Blog

Les Black's Foot

le 07-06-2011 07:58

T COMME TORTUGUERO - COSTA RICA


 

             La région de Tortuguero, dont le nom signifie «chasseur de tortues», comprend un village du même nom, le Parque Nacional de Tortuguero, ainsi que de nombreux canaux. Elle est réputée pour ses sites de ponte des tortues marines: 4 des 7 grandes espèces répertoriées dans le monde viennent pondre sur ses plages. La région de Tortuguero est cependant irréductible à ses tortues: son parc national splendide, terrestre et marin, renferme une faune et une flore exceptionnelle avec 107 autres espèces de reptiles, 57 espèces d'amphibiens, 55 espèces de poissons d'eau douce, 60 espèces de mammifères et plus de 300 espèces d'oiseaux.

 

    Le Parque Nacional Tortuguero, d'une superficie terrestre de 18 946 ha et marine de 52 266 ha, a été créé en 1975 dans le but de protéger les tortues de la région, ainsi que la forêt et les canaux qui ne sont pas sans rappeler ceux de l'Amazonie.


    Durant la nuit, quand la marée est haute, les tortues viennent pondre leurs oeufs toutes les deux ou quatre ans. Chaque femelle déposera entre une et six portées d'oeufs à 10 à 14 jours d'intervalle. Les tortues vertes viennent pondre entre les mois de juillet et d'octobre, alors que les tortues luth s'invitent entre février et juin.


    Réduire la faune de la région de Tortuguero aux seules tortues serait oublier les 107 autres espèces de reptiles, 57 espèces d'amphibiens, 55 espèces de poissons d'eau douce, 60 espèces de mammifères et plus de 300 espèces d'oiseaux.


    Les ornithologues amateurs seront ravis de pouvoir facilement observer différentes espèces de toucans, trogons, perroquets, hérons et autres aigrettes.

 

    A 5 km du village de Tortugero, le Cerro Tortuguero domine la région, on ne peut y accéder que par bateau. Le chemin qui mène à son sommet est relativement court mais abrupt. On pourra y voir des singes, des petites grenouilles venimeuses et colorées ainsi que des arbres et plantes multiples qui composent cette dense forêt. Au sommet, la vue donne sur le sud, où les canaux, la mer et la forêt s'étendent à l'infini....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Armand, Collection privée 2004, 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lolo78000  le 07-06-2011 à 15:17:57

petit coucou pour te souhaiter un très bon après-midi chez nous la pluie pour la journée de gros bizzzous

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 04-06-2011 06:31

LE MOT DU WEBMASTER

 
BONJOUR LES AMI(E)S VISITEURS ET VISITEUSES
 
LE WEBMASTER RENTRE DANS LE SILENCE POUR TROIS JOURS...
 
LE TEMPS DE PARTIR A L'AVENTURE AU PONT DU GARD...

 

 


 

  

JE REVIENS PARMI VOUS LE 7 JUIN 2011
 
 
MERCI POUR VOS PASSAGES ET A +
 

 
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lafianceedusoleil  le 04-06-2011 à 09:12:59  (site)

coucou Armand,
je ne suis allée qu'un fois au pont du Gard, c'est magnifique, profite bien !
aujourd'nui, ils nous annoncent 30°, c'est le monde à l'envers.
Belle balade.
Grosse bise

2. lolo78000  le 04-06-2011 à 14:24:29  (site)

petit coucou pour te souhaiter un bon samedi chez nous 30° aujourd'hui de gros bizzzous

3. lafianceedusoleil  le 05-06-2011 à 20:52:29  (site)

kikou Armand,
souhaite que ton séjour se passe bien. Demain, je pars en déplacement pour une petite semaine à Fréjus pour notre assemblée générale. Je boucle ma valise. Bonne semaine Armand et à bientôt.
Je t'embrasse

4. heremoana  le 06-06-2011 à 11:31:54  (site)

bon séjour dans cette région magnifique
bisous et bonne semaine

5. lolo78000  le 06-06-2011 à 17:17:45

coucou j'arrive avec la pluie pour te souhaiter un très bon après-midi et un bon début de semaine de gros bizzzous

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 03-06-2011 02:44

PHIL WOODS

 

 

 

            Considéré par l’écrasante majorité des critiques de jazz comme le plus orthodoxe des parkériens – à tel point, ont écrit les mauvaises langues, qu’il a épousé la seconde femme de Bird, Chan Parker - , Phil Woods est aussi l’un des tout premiers virtuoses du saxo alto. Clarinettiste et chef d’orchestre, il est encore l’homme qui, refusant l’électrification à outrance, a fait de l’acoustique l’une des clés du succès du jazz.

    Guère prisée par les jazzmen de l’ère swing et du bop, la clarinette recouvrera une seconde jeunesse grâce à Tony Scott et à Phil Woods, lesquels l’imposeront dans le monde « saxophonisé » du jazz moderne. Aujourd’hui, des musiciens tels que Michel Portal, Anthony Braxton ou David Murray ont pris la relève.

    L’électrification et les systèmes d’amplification ont été adoptés par nombre de jazzmen. sEuls quelques « puristes » restent attachés à l’acoustique. Phil Woods est du nombre, ainsi que le Modern Jazz Quartet. Mais, les problèmes ad hoc ne sont pas réglés pour autant.
 


    En 1948, Phil Woods se rend à New York, attiré par la réputation du pianiste et théoricien de jazz Lennie Tristano, avec lequel il prendra de fructueuses leçons pendant deux mois. Il pourra dès lors maintenir la tradition du génie de Kansas City, c’est-à-dire Charlie Parker.

    Alors qu’il tourne dans les clubs de la 52ième rue, Phil Woods rencontre les plus grands. Grâce à Quincy Jones, il entrera en 1956 dans le Big Band du trompettiste et grande figure du bop, Dizzy Gillespie, l’année suivante, il enregistre « Warm Woods », prouvant qu’il possède un son et un style d’une grande pureté.
 


    Phil Woods joue dans des formations aussi nombreuses que variées. Toutefois, son talent s’exprime dans les plus petites. Arrivé en Europe en 1968, il monte l’European Rhythm Machine avec Daniel Humair, Henri Texier et Georges Grantz.

 

♥     Alson (1961)

 

 
♥♥     Tipsy (1961)
 
 
♥♥♥     Hard Sock Dance (1961)
 
 

 

 

 

Textes et photos en provenances de la collection « Les Génies du Jazz », Editions Atlas, 1991.
 

Armand,
 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lafianceedusoleil  le 03-06-2011 à 13:29:35  (site)

hello Jakin,
très bon moment de détente avec Phil woods, Merci Jakin.
Encore très beau temps ici, nous sommes vraiment gâtés.
Je te souhaite un bel après-midi.
Gros bisou

2. lolo78000  le 03-06-2011 à 16:21:54

coucou j'arrive pour te souhaiter un très bon après-midi et surtout un bon week-end chez nous 29° aujourd'hui de gros bizzzous

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 02-06-2011 07:20

TOULOUSE LAUTREC, LE NAIN MAGNIFIQUE

 

 

 

 

            Février 1895. Pour inaugurer de grands panneaux décoratifs peints par Vuillard, le banquier Alexandre Natanson donne une somptueuse réception dans son hôtel du 60, avenue du Bois de Boulogne, Henri de Toulouse-Lautrec est chargé de l’organisation. après avoir débarrassé des ses meubles un immense salon, il y a installé un bar avec tabourets, fauteuils, affiches de liqueurs et d’apéritifs.

    A leur arrivé, les quatre cents invités voient le peintre tenir la place du barman, barbe coupée, haut du crâne rasé, vêtu d’une veste blanche et d’un gilet découpé dans un drapeau américain. Ce gnome de 1,50 m a choisi de se faire assister par un ami qu’il a choisi le plus grand possible !

    Toute la soirée, il secoue les shakers, distribue les plus pétrifiants cocktails et, pour attiser la soif de ses victimes, flambe dans un plat d’argent des sardines au genièvre et au porto. Bientôt, et alors qu’il n’a pas (contrairement à son habitude !) bu lui-même un verre, tous les invités tombent comme foudroyés.

    Alphonse Allais flageole, Stéphane Mallarmé, qui craint de vider une nouvelle fois « l’inquiétant gobelet », fuit épouvanté, Vuillard (dont tout le monde a oublié les panneaux) vire au rouge et Bonnard s’affale de tout son long. Lautrec contemple, l’œil pétillant d’allégresse, le champ de massacre. Il a un seul regret : il n’a pas eu une seule minute à lui pour « croquer » la soirée.


    A 14 ans, une chute le rend infirme, il est renié par son père – Il règne sur Montmartre et sur le Moulin Rouge – A l’Opéra, il fait scandale avec une prostituée –  Il vit dans les maisons closes et s’enivre dans les cabarets - Son père brûle des dessins – Peintre des marginaux, il immortalise ses amis, les exclus de la nuit…
 

 
LA TOILETTE (1896)

 

        Son séjour dans une célèbre maison close offrit au peintre de nombreuses occasions de surprendre l’intimité des pensionnaires. La toilette est l’un de ses thèmes préférés, et il le traitera à maintes reprises. Cette œuvre de 1896 met en valeur deux traits essentiels du génie de Toulouse Lautrec : son goût des cadrages inattendus et sa prédilection pour une lumière crue qui ressemble au feu d’un projecteur. Le modèle assis par terre est vu ici en « plongée » selon un angle que le cinéma retrouvera quelque temps plus tard. Du bouillonnement des linges éparpillés émergent une chevelure flamboyante et une chair nacrée que souligne le bas noir à demi déroulé.

 

    Fils du comte Alphonse de Toulouse-Lautrec-Monfa (1838-1913) et d'Adèle Tapié de Celeyran (1841-1930), il grandit entre Albi, le château du Bosc (demeure de ses grands-parents) et le château de Celeyran.

    Henri de Toulouse-Lautrec est né le 24 novembre 1864 à Albi dans l'une des plus vieilles familles de France, descendant en effet en droite ligne des comtes de Toulouse, qui furent jusqu'au 13ième siècle parmi les plus puissants féodaux du royaume. Cependant, cette branche cadette, malgré son nom illustre, ne vit que comme une famille aisée de l'aristocratie de province.

    Henri de Toulouse-Lautrec eut une enfance heureuse jusqu'au moment où, par suite de la consanguinité de ses parents, débuta en 1874 une maladie qui affectait le développement des os, la pycnodysostose. Ses os étaient fragiles et entre mai 1878 et août 1879, il souffrit d'une fracture au fémur à chaque jambe, qui l'empêcha de grandir au-delà d'une taille de 1,52 m. On essaya de le guérir au moyen de décharges électriques et en lui plaçant à chaque pied une grande quantité de plomb.

    Son tronc était d'une taille normale, mais ses jambes étaient trop courtes. Il avait des lèvres et un nez épais. Il avait un cheveu sur la langue, ce qui le faisait zézayer en parlant. Il en jouait, faisait le provocateur dans les salons. Il se fit photographier nu sur la plage de Trouville-sur-Mer, en enfant de chœur barbu, ou avec le boa de Jane Avril (dit « Mélinite »), tout en étant très conscient du malaise que son exhibitionnisme suscitait.

    Alcoolique pendant la plus grande partie de sa vie d’adulte (il avait coutume de mélanger à son absinthe quotidienne du cognac au mépris des convenances de l'époque), il entra dans un sanatorium peu avant sa mort le 9 septembre 1901 au château Malromé, la propriété de sa mère, à la suite de complications dues à l’alcoolisme et à la syphilis, à près de 37 ans. Il est enterré à Verdelais (Gironde) à quelques kilomètres de Malromé.

 

Sources Grands peintres, éditions F. Magazine sa et Wikipedia.

 

Armand, 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lolo78000  le 02-06-2011 à 14:03:10  (site)

petit coucou ensoleillé pour te souhaiter un très bon jeudi de gros bizzzous

2. lafianceedusoleil  le 02-06-2011 à 21:33:01  (site)

coucou Armand,
très intéressant ton article, je ne savais que Toulouse Lautrec était si petit. Il n'a pas aidé par la nalure, mais quel talent !
Je te souhaite une belle fin de journée.
Je t'embrasse

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 01-06-2011 07:02

I COMME VOLCAN IRAZU - COSTA RICA

 

 

 

            Bien qu'il soit le plus haut de tous les volcans du pays, vu de la Vallée Centrale, Irazu impressionne peu, justement parce que sa masse est telle qu'elle en est difficile à apprécier...

 

    De près, il en est tout autre! Ses 5 cratères forment un ensemble : le plus jeune, le cratère principal de 1 052 m de diamètre et profond de 250 m renferme un étrange lac aux eaux vertes d'une température de 30°C, des fumerolles s'échappent à 90°C du flanc nord-est ; le cratère Diego de la Haya (formé lors de l'éruption de 1723), sensiblement plus petit que le premier, abrite aussi un lac de couleur rougeâtre ; le cratère Playa Hermosa est recouvert d'une végétation rase ; les 2 autres, dont l'un abrite un lac (Crater de la Laguna), constituent l'ensemble des « Fumarolas ». Les alentours, recouverts de scories, forment un paysage lunaire...

 

 

 

 

 

Armand, Collection privée 2004, 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lolo78000  le 01-06-2011 à 10:42:16  (site)

petit coucou pour te souhaiter un très bon mercredi avec le retour du soleil chez nous de gros bizzzous

2. lafianceedusoleil  le 01-06-2011 à 22:52:38  (site)

bonsoir Armand,
interessant article, merci. Souhaite que ta journée fut agréable.
Ce soir, je suis allée à l'A G de mon assurance de l'appartement et de ma mutuelle santé. Ils nous ont offert un déctecteur de fumée. Il y avait également un bon buffet. Je me suis régalée. C'était la première fois que j'y allais. Je ne fus pas déçue.
Douce nuit et gros bisou

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 31-05-2011 08:00

SEXUS

 

 

 LA CRUCIFIXION EN ROSE...

 

            En 1923, Henry Miller est un père de famille salarié qui travaille comme chef du personnel dans la Compagnie du télégraphe où il a commencé comme petit télégraphiste. Soudain, il va tout quitter pour vivre une existence entièrement libre.

    Révolté par le « cauchemar climatisé » de la civilisation américaine, il renonce à toute sécurité, choisit la clochardise, l’alcool et une sexualité débridée qui ne recule devant aucun tabou.

    A partir de ses amours tumultueuses avec Mona-Mara, infatigable chasseur, il ira jusqu’au bout des ses obsessions sexuelles – jusqu’à l’abjection.

    Dans le même temps, et en exerçant tous les métiers pour survivre, il élabore une œuvre volcanique, pleine de vie, d’images, de situations provocantes, qui restitue et illustre sa révolte profonde.


    Livre scandaleux, condamné, poursuivi, interdit, Sexus est une œuvre à la verve rabelaisienne unique en son genre…
 
 
 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lolo78000  le 31-05-2011 à 15:16:35

coucou viens te souhaiter un très bon après-midi chez nous températures en baissent mais juste deux trois gouttes de pluie ce matin pas assez pour arroser de gros bizzzous

2. lolo78000  le 31-05-2011 à 15:16:37

coucou viens te souhaiter un très bon après-midi chez nous températures en baissent mais juste deux trois gouttes de pluie ce matin pas assez pour arroser de gros bizzzous

3. lafianceedusoleil  le 31-05-2011 à 20:44:22  (site)

bonsoir Armand,
contente de ton retour. Je pense que tu as passé un bon séjour. Merci pour la présentation de ce livre réservant bien des surprises.
Toujours de bons jeux de mots !
Très bonne soirée Armand et grosse bise
Cricri

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 26-05-2011 21:01

LE MOT DU WEBMASTER

 
BONJOUR LES AMI(E)S VISITEURS ET VISITEUSES
 
LE WEBMASTER RENTRE DANS LE SILENCE POUR QUATRE JOURS...
 
LE TEMPS DE PARTIR A L'AVENTURE A NASBINALS EN LOZERE...
  

 

 

 

  

JE REVIENS PARMI VOUS LE 31 MAI 2011
 
 
MERCI POUR VOS PASSAGES ET A +
 

 
 
 
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. nouchka1  le 26-05-2011 à 21:07:31

Bonne aventure sur le chemin de Compostelle , à bientôt

2. lolo78000  le 27-05-2011 à 15:09:43

petit coucou pour te souhaiter un très bon après-midi et un très bon week-end et bon séjour de gros bizzzous

3. lafianceedusoleil  le 27-05-2011 à 20:01:35  (site)

bonsoir Armand,
je te souhaite un superbe fin de journée.
Bisou

4. heremoana  le 27-05-2011 à 20:21:13  (site)

bisous et bon séjour !

5. anaflore  le 28-05-2011 à 09:15:30  (site)

toujours sur les chemins ...bonne route

6. lolo78000  le 28-05-2011 à 13:52:35

coucou viens te souhaiter un très bon samedi chez nous avec du vent de gros bizzzous

7. lafianceedusoleil  le 29-05-2011 à 22:52:51  (site)

kikou Armand,
souhaite que tout se passe bien et que le temps est clément.
Bonne fin de journée et belle semaine.
Bisou

8. lolo78000  le 30-05-2011 à 14:46:35

coucou j'arrive pour te souhaiter un bon après-midi et un bon début de semaine chez nous l'orage arrive de gros bizzzous

9. lafianceedusoleil  le 31-05-2011 à 07:04:22  (site)

coucou Armand,
bientôt le retour, souhaite que tu as fait une bonne visite.
C'est moi qui va m'absenter la semaine prochaine pour notre assemblée générale à Fréjus.
Bellel journée et gros bisou

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Merci de m'écrire un petit mot sur cet article, éventuellement une critique constructive...
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 

LES BLACK'S FOOT VOUS REMERCIENT POUR VOTRE VISITE......