http://jakin.vefblog.net/

  VEF Blog

Les Black's Foot

le 14-10-2014 00:24

LA GUÉRISSEUSE DE MARSEILLE

 

 

           Née dans le Tunis pittoresque d'après-guerre, Esther connaît une enfance mouvementée au sein d'une famille juive. On la croit morte à treize ans de la tuberculose, elle ressuscite miraculeusement au moment où l'on va fermer son cercueil. La légende d'Esther est née.

     Marseille va devenir le théâtre de son fabuleux destin. Esther découvre un jour qu'elle possède un don surnaturel. Ses mains guérissent les malades depuis que le Christ lui est apparu. De péripétie en péripétie, elle se consacre aux gens humbles. Sa légende se propage. Des puissants de ce monde lui rendent visite. Un important homme politique allemand lui fait faire le voyage jusque dans son village natal pour guérir les gens de chez lui et faire du bien. Esther accomplit sa mission sur Terre dans le plus complet désintéressement, découvre le goût de la liberté, et s'affranchit peu a peu des pesanteurs de sa culture à l'égard des femmes. La rencontre de l'Amour ainsi qu'une étonnante propension à faire le chemin en arrière vers la pureté de son enfance, au lieu de vieillir comme chacun de nous, seront sa récompense divine.

     Dans ce récit d'auto-fiction, Lina Chelli, sa fille, fait œuvre d'amour : amour immense de sa mère, amour de sa famille, des gens tout simplement, amour de la vie dont elle cherche à comprendre le sens sur Terre. Histoire vraie ? Légende ou pas ? Peu importe, le regard de compassion porté sur l'autre, la foi en un Dieu quel qu'il soit, transmise quelquefois dans l'imposition de mains, dans un geste, un mot, sont certainement les leviers de la guérison d'une humanité en mal d'humanisme.

     Née à Tunis en 1954, Lina Chelli arrive en France à l'âge de trois ans, peu après l'indépendance de la Tunisie. Sa grande famille finit par s'installer à Marseille où Lina grandit, vit et travaille depuis. Aujourd'hui libérée de son activité professionnelle, elle se consacre à la fiction et à des association humanistes...

 

     Lina Chelli est une amie de longue date, ce livre est un bouleversant témoignage qui se lit avec curiosité et amour de la première à la dernière page....Jakin,

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lapinbleu2  le 14-10-2014 à 06:54:33  (site)

coucou l'ami !!
joyeux anniversaire !!
bonne journée de mardi !!
amicalement.. jean claude..
http://img4.hostingpics.net/pics/186023images7.jpg

édité le 14-10-2014 à 06:55:09
édité le 14-10-2014 à 06:55:47

2. lafianceedusoleil  le 14-10-2014 à 13:27:19  (site)

coucou Armand,
je suis passée chez Lapin bleu et j'ai découvert une belle surprise.
Bon anniversaire Armand.
Que cette journée soit festive avec ceux que tu aimes. Je te souhaite le meilleur en tous domaines, soit heureux Armand.
Je t'embrasse
Cricri
(je repasse ce soir voir ton billet)

smiley_id117190smiley_id117191smiley_id117178smiley_id166421smiley_id118671smiley_id117725smiley_id172957smiley_id172958

3. pierrette64  le 14-10-2014 à 14:07:56  (site)

coucou Jakin je viens de chez jean claude le tit lapin bleu pour te souhaiter un Joyeux Anniversaire tous mes vœux de bonheur en ce jour particulier....très bel article qui donne envie de lire,relire sans se lasser cette légende ou pas...je crois qu'il existe quelque chose de ce genre ,qui peut nous paraître peu rationnel mais dans l'irrationnel tant peu nous surprendre...et tant qu'il y a de l'Amour, de la compassion ça me convient (sourire)...Doux après midi...Bisous...

4. christineb  le 14-10-2014 à 21:15:46  (site)

J'ai cru comprendre en lisant chez La Fiancée... Bon anniversaire!

5. lafianceedusoleil  le 14-10-2014 à 23:13:42  (site)

coucou Armand,
je souhaite que tu sais nager si tu as plongé dans une barrique de champagne ! smiley_id1992961
J'ai pris les coordonnés du livre.
Certainement un livre attachant et intéressant.
Bonne fin de journée festive.
Je t'embrasse
Cricri

6. FleurdeMot  le 15-10-2014 à 20:32:40  (site)

Bonsoir jakin,tu es une grande figure de vef c'est avec plaisir que je te souhaite un bon anniversaire.Pour ton article ton livre m'interesse les témoignages ont toujours un départ de vrai,j'aime,bonne soirée à toi.

7. anima  le 15-10-2014 à 20:40:51  (site)

Bonsoir,

Merci pour la présentation de ce livre, je ne connaissais pas, et cela m'a donnée envie de le lire.
Je le note sur ma liste Sourire.
Bonne soirée

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 13-10-2014 07:43

A COMME ALBA LA ROMAINE (2) - ARDÈCHE - FRANCE

 

 

           À l'intérieur des fortifications du village actuel (13ième siècle), un labyrinthe d'étroites ruelles pavées et voûtées dévoile le charme d'une architecture bicolore, tel un damier de pierres de basalte noir et calcaire blanc. La plupart des maisons ont été construites aux 16ième et 17ième siècles, mais certaines sont plus anciennes encore. Inscriptions, linteaux de porte décorés ou reliefs bibliques murmurent chacun leur histoire au promeneur attentif...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Armand, Collection privée 2009, 

 

Tags: #photos
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. anaflore  le 13-10-2014 à 09:46:42  (site)

joli village bonne journée

2. lafianceedusoleil  le 13-10-2014 à 22:54:33  (site)

bonsoir Armand,
les voutes sont belles.
Les ruelles sont étroites. La nuit, il faut y aller avec son garde du corps, rire.
Bonne fin de journée et bon mardi.
Je t'embrasse.
Cricri

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 12-10-2014 09:14

LE MOT DU GLOBE TROTTEUR

 
AUJOURD'HUI C'EST DIMANCHE

LE GLOBE-TROTTEUR SE REPOSE

 

 


 

A l'orée de Molines se blottit "le Coin"...

 

 

 A LUNDI POUR DE NOUVELLES AVENTURES

 

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lafianceedusoleil  le 12-10-2014 à 21:47:02  (site)

kikou Armand,
petit village bien enneigé.
Je souhaite que la journée fut agréable.
Bonne semaine.
Bisou

2. lapinbleu2  le 13-10-2014 à 06:55:32  (site)

coucou jakin !!
merci pour ton passage et
merci pour le compliment..
bon début de semaine !!
amicalement.. jean claude..
http://lapinbleu2.boostercash.fr/

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 11-10-2014 07:17

LE TEMPS DE LA COLÈRE

 

 



          1945. Propriétaire d'une exploitation de coton dans le sud des Etats-Unis, l'arrogant Sam Gifford est appelé sous les drapeaux. Sur les plages du Pacifique, il apprendra le sens du mot fraternité.

     Durant la Seconde Guerre mondiale, Sam Gifford est mobilisé sur le front Pacifique. Au contact de ses compagnons d'armes, ce jeune homme va vivre une expérience qui changera le cours de son existence.

     Le Temps de la colère est un projet aux enjeux importants pour la 20th Century Fox. Buddy Adler, le nouveau dirigeant de la firme, décide en effet que cette production doit être égale, voire supérieure aux films produits avec succès par son prédécesseur Darryl F. Zanuck.

     Si la presse relève quelques maladresses dans Le Temps de la colère, elle s'avoue convaincue par le film. Contrairement à Richard Fleischer, qui juge durement sa propre réalisation.

     Une star montante, un vieux lion du cinéma, une beauté d'Hollywood, des habitués du genre. Avec une telle distribution, Le Temps de la colère aurait pu n'être qu'un film de guerre de plus. C'était sans compter le talent du réalisateur.

     Robert Wagner est un acteur à part. Il est l'une des rares vedettes à avoir obtenu de nombreux succès à la fois au cinéma et à la télévision.

     Né en 1930, Robert Wagner part à la conquête d'Hollywood à l'âge de 20 ans. Son physique avenant lui permet de signer un contrat avec la 20th Century Fox, pour laquelle il débute dans The Happy Years de William Wellman. Pendant quatre ans, Wagner apprend le métier d'acteur et la discipline d'un grand studio en jouant des seconds rôles qui, au fil des films, deviennent plus importants. Il se spécialise ainsi dans le film de guerre, côtoyant Richard Widmark dans Okinawa de Lewis Milestone et dans Les Hommes Grenouilles de Lloyd Bacon, et approche James Cagney, son idole, dans Au service de la gloire de John Ford. Il apparaît également dans Titanic de Jean Negulesco, donnant la réplique à Barbara Stamwyck. En 1954, la Fox, lui offre le rôle-titre de Prince Vaillant, film d'aventures exemplaire qui est un énorme succès au box-office. Sur sa lancée, le jeune homme devient rapidement une valeur sûre pour la firme...
 

   Textes et photos en provenances de la collection « Les plus grands films de guerre », Editions Atlas, 2002.

Armand,
 

 

Tags: #cinéma
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lydie17  le 11-10-2014 à 17:55:33  (site)

Bonjour,
Malheureusement je ne connai pas ce film mais tu m'en a appris un peu plus à ce sujet ^^
Bon weekend :-)

2. lafianceedusoleIl  le 11-10-2014 à 23:01:30  (site)

kikou Armand,
c'est un titre que je n'aime pas vraiment, je préfère la paix, je pense que tu ne me contrediras pas.
Aujourd'hui, je suis allée à une fête dans le quartier de la Bastille et la rue de la Roquette. C'était super.
Je te souhaite une douce nuit.
grosse bise
Cricri

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 10-10-2014 00:02

THE SHIRELLES

 

 

          The Shirelles est un groupe vocal féminin (girl group) américain qui fut l'un des plus populaires au début des années 1960. Leur musique, mélange de Pop et de Rhythm and blues, est annonciatrice des « petites symphonies pour adolescents » de Phil Spector et de la musique soul façon Motown.

     Le groupe se forme en 1957. Il est composé de quatre camarades étudiantes au lycée de Passaic dans le New Jersey. Leur premier 45 tours, I Met Him On Sunday, paraît en mars 1958 sur le petit label Tiara. Distribué par Decca, il se classe dans le Top 50 américain.


     En 1960, après quelques succès mitigés, les Shirelles enregistrent Will You Love Me Tomorrow ?, une composition de Gerry Goffin et Carole King. Le disque produit par Luther Dixon pour le label Scepter atteint la première place du hit-parade en janvier 1961. D'octobre 1960 à décembre 1962, le groupe place dix chansons dans le Top 40, parmi lesquels Dedicated to the One I Love, Mama Said et surtout Soldier Boy, n°1 en mai 1962. Les Shirelles interprètent également plusieurs compositions de Burt Bacharach et Hal David comme Baby It's You ou It's Love That Really Counts.

     Le succès se fait plus rare après le départ de Luther Dixon pour la Californie au début de 1963. Foolish Little Girl est le dernier titre à se classer dans le Top 5. Leur popularité est désormais concurrencée par d'autres groupes girl groups comme The Shangri-Las ou The Supremes, et par la vague des chanteurs britanniques dont les principaux sont les Beatles. En 1964, la reprise de leur titre Sha La La par Manfred Mann obtient plus de succès que l'original.

 


     Les Shirelles, devenues trio, quittent Scepter en 1968 pour d'autres maisons de disques jusqu'en 1973, date de leur séparation. La chanteuse Shirley Owens-Alston grave alors quelques albums solos dans les années 1970. Le groupe se reformera à plusieurs reprises, malgré le décès de Micki Harris en 1983.

     Les tubes des Shirelles ont été repris par beaucoup d'autres artistes, notamment Baby It's You et Boys par les Beatles en 1963 et Dedicated to the One I Love qui devient un hit pour The Mamas & The Papas en 1966. Will You Love Me Tomorrow, reprise par Me First and the Gimme Gimmes, a également été choisie pour figurer dans le film True Romance.

     The Shirelles sont entrés au Rock and Roll Hall of Fame en 1996. Dans le classement des 500 plus grandes chansons de tous les temps du magazine Rolling Stone en 2003, Will You Love Me Tomorrow est 125e et Tonight's the Night 401e.
 


     Doris Coley-Kenner, devenue Doris Jackson, qui avait quitté le groupe en 1968, est décédée le 4 février 2000. Beverley Lee reste la seule membre fondatrice encore dans le trio aujourd'hui...
 
♥      Dedicated To The One I Love (1961)
 
 
♥♥      Mama Said (1961)
 
 
♥♥♥      Baby It's You (1962)
 
 
♣      The Things I Want to Hear (1962)
 
 
Texte en provenance de Wikipedia, photos prises sur internet.
 
Armand, 
 
Tags: #musique
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. Mario B  le 10-10-2014 à 07:27:31  (site)

J'aime bien cet groupe. Avant les Supremes, il s'agit de la formation féminine ayant rencontré le plus de succès radiophoniques. Les approches étaient variées et ces chansons maintenant anciennes ont gardé un certain charme.

Au fait, pourquoi tous ces mots anglais, dans ton article ?

2. Tristana  le 10-10-2014 à 19:04:10  (site)

coucou, merci pour ton com, ca fait plaisir . J'ai un peu regardé ton blog, très interessant, je reviendrais c'est certain....Bise a toi et bonne soirée

3. lafianceedusoleil  le 10-10-2014 à 22:40:24  (site)

bonsoir Armand,
j'avais oublié ce groupe. J'aime bien.
La dernière chanson est bien connue.
A propos du golden gate bridge, j'ai eu la chance en 1998, quand je suis allée à San Francisco de marcher deux à trois cents mètres sur ce pont. Une chose étonnante, à cause du vent, le pont tremblait sous nos pieds, cela faisait un drôle d'effet.
Bonne fin de journée Armand et très bon week-end;
Je t'embrasse
Cricri

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 09-10-2014 02:44

LODÈVE - LUNAS - KM 283

 

 

          27 kilomètres à travers les buis sauvages et les forêts de pins, chênes et châtaigniers. Une des étapes les plus dures, malgré l'entraînement de ses deux derniers jours. La variété des chants mélodieux de nos amis les oiseaux ne parviendrons pas à atténuer le cris de douleur des mollets et des cuisses pèlerines.

 

 


     4 km après le départ, un premier dénivelé de 363 mètres, 4 km plus loin un autre dénivelé de 272 mètres, le col de la Baraque de Bral se franchit à 609 mètres au km 12. Puis le chemin descend lentement jusqu'à Joncel que nous atteindrons après 7 heures de marche. Encore deux heures de marche pour arriver à Lunas en fin d'après-midi. Logé au Manoir du Gravezon, route de Bédarieux. Silence on dors !
 

 

 


     Joncels eut une abbaye bénédictine "Saint Pierre aux liens" dès le 7ième siècle, dépendant de Béziers. Saint Fulcran la releva et la rattacha à Lodève. L'église Saint Pancrace, souvent remaniée, garde son plan du 12ième siècle, à nef unique et chevet donjon carré. Colonnes et chapiteaux de l'arc triomphal sont romans, le reste gothique (fermée).
 

 

 

 

 


     Les reliques de Saint Benoît, martyr romain, ont été placées dans une chasse en bois doré au 18ième siècle. Du cloître au nord de l'église, il ne reste qu'un bout de salle capitulaire avec porte romane. Vendu à la révolution, il est devenu place publique, mais on retrouve le dessin de ses arcades dans les maisons qui la bordent.
 

 

 


     Lunas possédait un château fort rasé en 1627. Le bâtiment actuel n'est que du 18ième siècle. L'église paroissiale Saint Pancrace a des chapiteaux romans du 12ième siècle. Voûte, nef et chœur sont gothiques, et le retable en bois polychrome, d'époque classique ; quant au clocher, il vient d'être refait.
 

 

 

 


     Mais le vestige le plus émouvant, le plus vénérable, est celui de l'ancienne chapelle Saint Georges, sur un site gallo-romain à 300 mètres du château : son chevet était fermé par un arc outrepassé, en fer à cheval, de tradition wisigothique (l'art musulman l'a emprunté aux Wisigoths d'Espagne, comme il a emprunté la coupole à Sainte Sophie de Constantinople). On en ignore la date, mais Lunas était cité dès l'an 806 par une charte de l'abbaye de Gélone.
 

 


     On découvrira encore dans Lunas un vestige émouvant : une inscription sur le linteau d'un immeuble au bas de la grand-rue : "Je suis la porte. Qui entrera par moi sera sauvé. Et qu'il entre ou qu'il sorte, il trouvera la pâture. Saint jan X... Il s'agirait d'un matériau de réemploi provenant peut être de l'entrée de l'hôpital mentionné en 1682 dans l'acte de réunion à l'ordre de Saint Jean de Jérusalem ou tout simplement cette maison était elle un hôpital ? Les hypothèses sont multiples.
 

 

 


     La statue de la Vierge qui domine le village est moulée en "fonte de fer". En février 1877, une correspondance avec la maison GAUD, quincaillerie en gros, rue Boussairolles à Montpellier, nous apprend la commande d'une "Vierge Immaculée Conception", au prix de 450 francs, recouverte de 5 couches de peinture blanche et acheminée par Chemin de Fer en gare du Bousquet d'Orb. Hippolyte Charamaule finança l'achat et la mise en place de cette statue sur le rocher du Redondel qui lui appartenait. Cette initiative ne déplaça pas, en son temps, toute la population, alors que maintenant, il ne faudrait surtout pas y toucher !

 

 

 

 

 

A suivre... Armand, 

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. Florentin  le 09-10-2014 à 17:00:53  (site)

Salut l'ami (l'amie ?). Voilà un voyage qui ne m'a pas coûté cher ! Je viens d'éviter 27 km de marche et je jouis du paysage, vu comme avec un visite guidée. Bon, même si je l'avais voulu, mes vieilles jamabes n'auraient pas supporté la route. Alors pas de regrets. A se revoir, bien sûr. Florentin.

2. lafianceedusoleil  le 09-10-2014 à 22:05:43  (site)

bonsoir Armand,
pour nous, le pèlerinage n'est pas fatigant, il se passe devant l'écran de l'ordi. Je n'ai pas mal aux mollets. Rire.
J'aime beaucoup les photos de la Vierge dans le ciel bleu.
Jolies photos Armand, merci.
Je te souhaite une belle soirée et un agréable vendredi.
je t'embrasse
Cricri

3. gegedu28  le 10-10-2014 à 10:17:33  (site)

Salut Jakin,
Bien qu'éprouvante par l'effort qu'elle demande (y a des montées !!), cette marche mérite quand même d'être faite, on y découvre bien des trésors ... que tu sais nous relater si bien.
Tes photos sont superbes, les paysages magnifiques.
Bonne continuation.
Gégédu28

PS: Il y a quelques temps (quelques mois) je t'avais parlé du Rosé de Chartres, çà y est, la cuvée 2014 a été vendangée en début de semaine :
http://gegedu28.vefblog.net/gege_du_28/Le_Rose_de_Chartres

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 08-10-2014 08:09

A COMME ALBA LA ROMAINE - ARDÈCHE - FRANCE

 

       
        
          Alba-la-Romaine s'étend au pied de son imposant château féodal, au milieu de la plaine viticole, au sud du massif du Coiron. Ce village, aujourd'hui "de caractère", fut du Ier siècle avant J-C au 4ième siècle après J-C le chef-lieu de la cité des Helviens : Alba helvorum, un des trois principaux pôles gallo-romains en Rhône-Alpes.

     Des fouilles archéologiques ont permis de retrouver les traces de l'importante cité et les vestiges d'un théâtre romain, d'un centre monumental et d'un sanctuaire, en libre accès toute l'année aux visiteurs...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Armand, Collection privée 2009, 

 

Tags: #photos
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. lafianceedusoleil  le 08-10-2014 à 21:45:20  (site)

kikou Armand,
c'est un village qui a vu le jour avant JC, il a tout un passé.
Les archéologues ont déniché de beaux vestiges.
Jolies photos bien nettes, j'aime bien l'architecture.
Je te souhaite une belle fin de journée et un bon jeudi.
Je t'embrasse
Cricri

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Merci de m'écrire un petit mot sur cet article, éventuellement une critique constructive...
Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 

LES BLACK'S FOOT VOUS REMERCIENT POUR VOTRE VISITE......